0
Posted 11 juillet 2011 by Fischer Cédric in Blog
 
 

[Coup de vieux] Flashback

A notre époque, le scénario dans un jeu vidéo est quelque chose de plutôt normal, même si on pourra toujours débattre sur l’intérêt ludique de pas mal d’entre eux. Mais au commencement, quand Mario sauvait encore sa princesse, les rares jeux qui osaient vraiment aborder une histoire un peu plus mature n’étaient pas légion.

Beaucoup de joueurs citeront certainement un titre comme Another World, mais pour ma part ce sera plutôt Flashback qui aura marqué mon esprit. Je ne sais pas vraiment pourquoi d’ailleurs, peut-être que c’est un des premiers jeux qui m’a fait prendre conscience que le jeu vidéo pouvait aussi raconter une histoire cohérente et prenante. Mais c’est seulement bien plus tard que j’ai compris tout ça.

Flashback Flashback

Au moment de ma première tentative sur ce jeu je devais avoir dans les dix ans, il m’est donc difficile de prétendre que j’ai entièrement profité de son scénario. Par contre, c’est vraiment son ambiance qui m’a imprégné et qui m’a laissé de très bons souvenirs. Dès le début on est lâché dans un environnement hostile, une jungle en l’occurrence qui est rempli de recoins à explorer, avec des ennemis qui n’hésiteront pas à nous faire la vie dure.

Ce qui s’apparente à un jeu de plates-formes, possède également un mélange d’énigme et d’action assez intéressant. Notre héros possède de base un pistolet qui servira dans de nombreuses situations, mais aussi un petit inventaire qui nous aidera à récolter quelques objets qu’on trouvera sur notre chemin. Ce sera principalement des cartes pour ouvrir des portes, mais aussi par exemple des petits cailloux qu’on peut lancer pour distraire les gardes.

Ce qui est intriguant c’est qu’on se retrouve très vite à sortir de cette jungle, pour tomber dans un univers bien plus futuriste. Les niveaux qui se passent ensuite dans la ville sont beaucoup plus ouverts et nous offrent vraiment une grande liberté. Cela peut paraitre restreint avec un regard moderne, mais le fait de pouvoir se balader et effectuer à notre guise diverses petites missions, c’était un pur bonheur.

Flashback Flashback

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur son gameplay, notamment sur sa gestion des sauts qui est vraiment pénible, mais qui devient intuitif une fois qu’on a vraiment réussi à le maitriser.

Ce qui reste véritablement dans mes souvenirs, car c’est un peu pour cela que j’écris cet article. C’est vraiment la progression au tâtonnement qui m’a laissé une marque indélébile. Chaque passage est une petite énigme, il faut trouver le bon objet ou la bonne façon d’aborder la situation. En l’absence de vraie sauvegarde, on pouvait seulement activer des check-points qui nous permettaient de reprendre l’aventure à certains endroits, dans l’éventualité où on venait à trépasser. Ce qui arrivait très souvent en l’occurrence, surtout que le jeu est plutôt difficile. Mais c’est un peu qui ce qui fait le charme de ce genre, on tente sans cesse de repousser les limites pour avancer un peu plus loin.

Flashback est un jeu facile à trouver en rétrogaming, le jeu ayant été édité sur un nombre incroyable de consoles. De manière totalement légale, il est possible de le télécharger dans sa version PC. Le jeu étant tombé dans l’abandonware, ce serait dommage de ne pas s’y essayer.


Fischer Cédric

 
Fondateur et Rédacteur en Chef