Test – Minecraft : Xbox 360 edition

 
Minecraft-360
Minecraft-360
Minecraft-360

 
Fiche technique
 

Plates-formes:
 
Genre: ,
 
Éditeur:
 
Développeur:
 
Multijoueur: Jusqu'à quatre joueurs en local et huit joueurs en ligne
 
Date de sortie (Euro): 9 mai 2012
 
Date de sortie (US): 9 mai 2012
 
Prix: 1600 MS points
 
Notre note
7.0
7/10


User Rating
no ratings yet

 

Les plus +


- La liberté de création
- Le didactitiel bien conçu

Les moins -


- Le craft simplifié
- La taille globale de la carte


0
Posted 10 mai 2012 by

 
La critique complète
 
 

Après avoir conquis la communauté des joueurs sur PC, voilà que le petit bébé de Mojang décide de se lancer dans la conquête des consoles de salon. C’est de manière assez naturel que l’incursion se fait sur la machine de Microsoft, avec comme son nom l’indique, une version totalement dédié à cette machine.

Approprie toi le monde

De manière générale, les jeux vidéo ont pour habitude de nous cloisonner dans un univers prédéfinis, avec des mécaniques qui donnent peu de liberté aux joueurs. On vit tout simplement ce que les concepteurs du jeu veulent bien nous faire ressentir. Cela suffit amplement pour nous faire passer un bon moment, mais le revers de la médaille est qu’on se sent souvent pris par la main, en traversant une histoire qui ne nous appartient pas vraiment. C’est là toute l’ingéniosité de Minecraft, en octroyant à l’utilisateur la possibilité de prendre possession du monde qui l’entoure, tout en le façonnant à sa propre image. Survivre avec le strict minimum ou avoir la folie des grandeurs dans ses créations, c’est là seulement une fraction des alternatives qui nous sont proposés. Et le minimalisme des environnements en forme de cubes ne fait que renforcer cette impression, en titillant la curiosité et l’imagination de ceux qui veulent bien se laisser tenter par l’aventure.

Bien plus qu’un jeu de construction, dans Minecraft c’est surtout l’exploration qui prime avant tout. Car peu importe la façon dont vous avez décidé de jouer, la recherche de ressources est une règle essentielle pour avoir l’opportunité de fabriquer des objets et des outils efficaces. Un bouton pour détruire les cubes et un autre pour les poser, c’est là toute la base de la jouabilité de Minecraft. Le passage sur Xbox 360 n’a pas changé cette donne, et les gâchettes de la manette remplacent tout simplement cette fonction qui était auparavant relégué sur la souris. Ces deux actions vous permettront de récolter toutes les matières premières nécessaires à votre progression et d’interagir à votre guise avec ce qu’il y a autour de vous. Que cela soit du bois ou de la pierre, en passant par des matériaux plus rare comme l’or ou le diamant, ce sera à vous qu’il incombe de mettre la main dessus en fouillant assidument votre environnement, tout en faisant attention à la faune parfois très hostile.

La grande richesse de Minecraft provient également de son incroyable moteur qui arrive à créer un vaste monde, de manière cohérent, mais surtout avec plusieurs facettes. Notre pèlerinage peut nous amené à parcourir des plaines verdoyantes, des forêts de sapins, voir même des déserts sablonneux. Chaque écosystème possède ses propres ressources qu’on pourra exploiter à notre aise. Que cela soit des plantes ou des animaux, tout est utilisable et surtout transformable à loisir et on aurait tord de se priver de le faire. La version Xbox 360 promet d’ailleurs des mises à jour gratuites, ce qui est une première sur le Xbox Live, afin de rattraper son retard par rapport avec la version PC. S’enrichissant ainsi au passage encore plus avec de nouveaux objets, des ressources ou des fonctionnalités. Tout un arsenal qui se rajoute au nombreuse qualité que traine avec lui ce portage sur Xbox 360.

 

 

Des changements bien pensés

Mais si cette liberté totale et le manque d’un fil conducteur vous fait peur, aucune crainte à avoir. Car pour l’occasion, Minecraft se greffe d’un didacticiel qui nous initie aux fondements du jeu, en nous expliquant par petites étapes comment confectionner des outils et s’en servir à bon escient pour se construire un abri pour la nuit. Cette aide nous accompagne tout le long de notre découverte, avec une info bulle qui apparait à chaque fois qu’on pointe le curseur sur une nouvelle ressource. Mais la modification majeure de cette version Xbox 360, se situe au niveau de l’ergonomie et de l’interface. Même avec toute la bonne volonté qu’on pourrait y mettre, le stick d’une manette ne sera jamais aussi précis qu’une souris sur PC. C’est pourquoi on voit l’apparition d’une touche rapide, qui comme son nom l’indique, permet de déplacer rapidement des objets dans son inventaire et dans les coffres de stockage. Un ajout bienvenu qui rejoint les changements qui ont été opéré sur l’artisanat.

Au risque de choquer les joueurs assidus de Minecraft, la version Xbox 360 à complètement abandonné la notion d’utiliser un patron pour concevoir un objet. Alors que sur PC, il faut aligner les bonnes ressources dans la grille de fabrication de l’atelier. Sur Xbox 360, il suffit de se rendre dans le menu de l’artisanat, de choisir la bonne catégorie et l’objet désiré, pour ensuite simplement appuyer sur un bouton pour le confectionner. Le patron sert simplement de repère pour savoir le nombre de matériaux requis à sa conception. Ce remaniement peut paraitre saugrenu, mais on comprend facilement que le système initial aurait été trop laborieux pour un maniement à la manette. Déplacer individuellement chaque ressource aurait très fastidieux, surtout que l’artisanat est une des actions qu’on effectue le plus souvent dans Minecraft. Cette automatisation prouve que 4J Studios à vraiment apporté un travail de réflexion sur ce portage, en peaufinant les détails et en s’adaptant admirablement bien au support.

Cette impression est conforté par l’étonnante stabilité du jeu, notamment lorsqu’on joue à plusieurs sur la même partie. Jusqu’à quatre sur la même console, dans un écran scindé pour l’occasion, Minecraft garde toute sa fluidité et c’est d’autant plus appréciable car c’est là que le jeu prend vraiment toute son ampleur. On pourra regretter que le jeu en ligne soit limité à huit joueurs et sur invitation, mais ce n’est qu’un petit mal quand découvre toute l’étendue de l’expérience en communauté. Un point important qui finira à n’en pas douter, de convaincre tous ceux qui étaient encore récalcitrant à se plonger dans l’aventure de Minecraft.

 

En conclusion

Pas besoin de tergiverser longtemps pour comprendre que le portage de Minecraft sur Xbox 360 est de grande qualité. Mojang et 4J Studios ont accompli un travail remarquable pour porter leur jeu sur cette machine, alors qu’à l’origine le support ne s’y prêtait pas forcément. Des ajustements ont dû être accomplis pour que la maniabilité à la manette n’en pâtisse pas trop, mais on retrouve pourtant tout le plaisir de la version d’origine. L’imagination dans un jeu vidéo n’a jamais été autant sollicitée et c’est avec un grand bonheur qu’on accueille cette petite pépite sur nos consoles.

 


Fischer Cédric

 
Fondateur et Rédacteur en Chef


0 Comments



Be the first to comment!


Leave a Response

(required)