[Blog] Collection de jeu vidéo : le manque de place

[Blog] Collection de jeu vidéo : le manque de place

Le jeu vidéo est une passion qui dirige ma vie au quotidien. Les personnes qui sont autour de moi le savent et pour la plupart sont relativement en accord avec ça. Et c’est fort heureusement ce qui m’a donné envie de monter un site comme PixelSprite. Un projet qui demande beaucoup de mon temps, mais qui se démontre plutôt gratifiant quand on se rend à l’évidence de tout ce qu’on a pu faire jusqu’à présent. Et qui je l’espère, va encore continuer très longtemps.

Mais si cela empiète un peu sur ma vie de tous les jours, c’est un autre aspect que j’avais envie d’aborder dans ce billet et qui est plus ou moins lié. Car pour tout vous dire, je suis en plein préparatif de déménagement en ce moment et donc dans le remplissage des cartons. Même si je ne me considère pas réellement comme un collectionneur de jeu vidéo, car finalement je n’achète pratiquement aucuns goodies, c’est quand même à ce moment qu’on se rend compte à quel point ce loisir peut être envahissant.

Quand les deux tiers de mes cartons sont attribués à l’entreposage de jeux et d’accessoires, c’est là que je dois me rendre à l’évidence que je possède beaucoup de choses. Et la plus grande blague étant que toutes mes possessions en rétro et PAL, ne sont même pas encore avec moi au Québec. Cette accumulation est en bonne partie dû au fait qu’avec les années, j’ai reçu beaucoup de jeux de la part des éditeurs. Car contrairement à beaucoup d’autres sites indépendants ou des blogueurs, je ne revend tout simplement rien (dans le but de pouvoir travailler avec au besoin). Alors que ce serait largement possible, puisque contrairement à l’Europe, ce ne sont pas des versions presse que l’on reçoit ici. Mais véritablement des versions commerciales.

Le jeu vidéo c'est bien, mais cela prend de la place

Le jeu vidéo c’est bien, mais cela prend de la place

Heureusement, si je peux dire, cela a bien changé puisque depuis deux ou trois ans car les jeux qui nous arrivent sont en versions dématérialisées. Mais cela me m’empêche pas de mon coté d’acheter également pas mal de jeux et qui finissent par prendre la poussière dans une étagère. C’est l’effet «j’y jouerai plus tard», mais finalement cela ne se fait jamais. J’ai une énorme pile qui m’attend comme ça et pour laquelle je ne trouve pas le temps. J’ai pour futur projet de m’y atteler quand je débuterai les stream sur twitch, mais cela devra attendre d’avoir un bon PC. Ce sera l’excuse pour des moments détentes en votre compagnie.

Entre temps, le problème reste le stockage. Je vous avoue que la solution la plus simple sera de s’en débarrasser. Mais j’aime garder l’idée en tête que peut-être plus tard, certains de mes enfants aimeront fouiner dans cette ludothèque à leur disposition et ainsi découvrir des jeux qu’ils ne connaissent pas. Bon, fort à parier que d’ici là, ils n’en auront plus rien à faire de tout ça. Mais c’est une pensée plutôt agréable je le concède.

Un tiers des cartons à déménager. Sans parler de ceux à remplir...

Un tiers des cartons à déménager. Sans parler de ceux à remplir…

L’idéal serait d’avoir un semblant de gaming-room. Le rêve de tout joueur ou presque, d’avoir toute sa collection dans une belle pièce et mis en évidence. Avec même, soyons fou, une grande télévision ou un vidéoprojecteur full HD pour pouvoir en profiter pleinement. Un doux rêve qui en ce qui me concerne ne se réalisera peut-être probablement jamais. Puisqu’avec trois enfants le manque de place se fait vite ressentir. Peut-être un peu plus tard, quand j’aurais les cheveux grisonnants et que mes petits enfants me regarderont d’un drôle d’œil quand je leur parlerai de la Super Nintendo.

Entre temps, cela va rester des cartons dans une armoire et quelques jeux sur une étagère dans le salon. Même avec le jeu vidéo, il faut savoir faire des concessions.

 

5 Comments

  1. Le manque de place est un fléau quand on fait un peu trop les brocantes :D

    Reply
    • Le pire étant que je ne fais pas tant de brocantes que ça. Mon budget ne me le permet pas tellement, à mon grand damne. Donc j’ai peu de rétro pour le moment. La grande majorité de mes vieilles consoles étant encore en France.

      Reply
    • Pour ma part, les brocantes et les magasins d’occasion sont tellement un vivier de jeux pour moi que j’en ai également énormément. Et çà augmenterais de près de 100 titres tous les ans si je n’en revendais pas quelques dizaines chaque année.

      Reply
  2. Je dois être le pire, entre le retrogaming, les figurines, les garage kits, les comics et les mangas… >_<

    Reply
    • C’est vrai que j’ai pu visiter et … wow. Franchement, tu as une collection d’enfer.

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.