Les interview d’Au détour du net – Testeur Alpha et Joueur Beta

Les interview d’Au détour du net – Testeur Alpha et Joueur Beta

Les deux personnages principaux de l’émission Testeur Alpha, sujet de ma dernière chronique,  ont accepté très gentiment de bien vouloir répondre à quelques questions. J’ai sélectionné pour vous des questions qui vous permettront de mieux connaître et appréhender ces deux personnages à l’accent Québécois. Voici juste pour vous l’interview complète d’Alpha et de Beta. YellowMan : Bonjour Alpha et Beta et merci d’avoir bien voulu participer à cette interview. Alpha : …j’espère qu’on sera payés?!? Mais non je blague, ça nous plaisir! Beta: Si y dit que ça fait plaisir, ça fait plaisir!   YellowMan : Dans ma chronique, je vous présente comme un mélange entre l’AVGN et le Joueur Du Grenier (JDG) saupoudré d’un peu d’heavy métal et de pas mal de paires de baffes. Et vous, comment dériveriez-vous votre show ? Alpha : Comme un duo plutôt dysfonctionnel qui essaie tant bien que mal de divertir les gens. Je crois que notre style se rapproche plutôt de JDG que de l’AVGN, mais oui le métal est bien présent dans nos vidéos. Beta: On est assurément une coche plus violent et vulgaire dans nos blagues que JDG, mais c’est vraiment la relation entre deux personnages avec des personnalités incompatibles qui fait le show.   YellowMan : Pourquoi vous êtes-vous lancés dans la vidéo amateur au départ ? Alpha : Depuis plusieurs années (de 2009 à 2012), je suivais AVGN et JDG assez religieusement. Un jour j’ai voulu trouver un équivalent québécois. J’ai été très déçu de voir qu’il n’en existait aucun, j’ai donc décidé de partir le projet avec un ami de longue date. Beta: Le tout à...
Les interviews d’Au détour du net – PuNkY

Les interviews d’Au détour du net – PuNkY

Comme annoncé dans la chronique dédiée à PuNkY, celui-ci a très gentiment accepté mon invitation pour une petite interview. Voici pour vos seuls yeux tous baignés de larmes de joie (ne niez pas, je le sais) le compte rendu complet de cet échange.   YellowMan : Bonjour/Bonsoir PuNkY et merci de bien d’avoir accepté cette petite interview. PuNkY : Un grand merci à toi de m’avoir invité. C’est toujours avec plaisir que je me prête au petit jeu de l’interview.   YellowMan : En premier point, pourrais-tu te présenter un peu ? Je sais par quelques recherche que tu as un parcours bien axé autour du jeu vidéo et ce jusque dans un certain musée mais j’aimerais que tu en parle un peu toi-même, que tu nous raconte un peu ton parcours. PuNkY : Je suis PuNkY, j’ai 25 ans, et je suis Réalisateur et Voix-Off. Depuis mes 18 ans je traîne dans le milieu de la vidéo amateur consacrée aux jeux vidéo. D’abord sur Dailymotion puis sur YouTube. Dans mes “faits d’armes” j’ai notamment crée le site Press Start Button.fr, que j’ai fermé en Novembre dernier pour me concentrer sur ma chaîne YouTube. Concernant le musée, cela concerne plus ma vie “professionnelle”. En effet après avoir crée PSB, j’ai voulu travailler dans ce domaine que j’aime tant, le jeu vidéo. Après quelques piges pour quelques sites, j’ai eu l’occasion de travailler à l’ouverture du Musée du Jeu Vidéo. Oui, le fameux Musée de la Grande Arche… Je m’occupais de l’inventaire des caves du musée. Recenser les jeux, les consoles, les câbles, les accessoires en précisant leur état, leur fonction etc… En gros, j’entretenais une gigantesque collection de jeux,...
Au détour du net – 04 – Un drop dans la mare

Au détour du net – 04 – Un drop dans la mare

Bonjour à toutes et tous. Toujours dans mon trip de vous présenter des chaînes Youtube sur le jeu vidéo un peu différentes de ce que l’on trouve habituellement, je vous ai déterré un petit trésor. Dans celle-ci, on va essayer de nous convaincre en deux minutes de la pertinence d’une analyse sur un sujet bien défini. Bienvenue chez « Un drop dans la mare ». Voici un joyeux duo de chroniqueurs qui a décidé de soulever le voile et de répondre ouvertement à des questions auxquelles on se pose autour des jeux vidéo. « Un drop dans la mare » part littéralement en guerre en mettant le doigt là où ça fait mal dans le secteur et en dénonçant quelques vérités cachées. Il faut dire que le sujet est vaste et le nombre de choses que l’on croit savoir sur notre secteur préféré est en réalité assez limité. Et heureusement, ici on ne va pas juste donner un avis préconçu sans queue ni tête, loin de là. Mais ça, je vais vous l’expliquer un peu plus loin en détail dans la chronique. Le sujet. Le sujet de base est de faire découvrir quelque chose de méconnu ou de tordre le cou des idées préconçues. A grand coup d’analyses en profondeur et de réflexions très pertinentes. La chaîne n’a pas encore énormément de vidéos mais chacune d’elle doit nécessiter énormément de travail de recherche assez profond. Prenons quelques exemples concrets qui m’ont paru extrêmement pertinents. Le premier sera sur la vidéo expliquant pourquoi la XBOX One n’existe pas. Si le titre peut surprendre, la justesse de l’analyse, l’historique de la console et tout ce...
Joueur du Grenier : Interview de Frédéric Molas

Joueur du Grenier : Interview de Frédéric Molas

Dans ma grande démesure, j’ai eu envie de vous faire découvrir un monsieur que j’apprécie beaucoup. Même si j’espère que vous connaissez déjà son travail, car il s’agit bien entendu d’une des deux personnes qui se trouvent derrière le concept du Joueur du Grenier. Grand amateur de MMO à ses heures, je connais un peu Fred depuis un moment déjà, bien avant qu’il soit le Joueur du Grenier. C’était le bon vieux temps où j’avais encore le temps de me consacrer au jeu en ligne et surtout à Dark Age of Camelot. (Qu’il me manque ce jeu !) C’est pourquoi j’ai profité de l’occasion pour le harceler lui demandé gentiment, s’il serait prêt à m’accorder un peu de son temps pour répondre à quelques questions. Il en résulte cette petite interview, en espérant que vous prendrez plaisir à la lire.   On ne vous présente plus vraiment, mais pour ceux qui viennent juste de vous découvrir. Pourrais-tu nous parler en quelques mots de vous et de vos vidéos, ainsi que ce qui vous à amené la dessus ? Fred : Et bien je suis Frederic Molas et mon collègue c’est Sebastien Rassiat. En gros on travaillait dans la même boite depuis longtemps en faisant des films institutionnels pour des mairies, des villages des trucs comme ça. Et un jour on est arrivés à un stade où l’on avait moins de taff et qu’on savait que notre société allait fermer, mais dans le même temps nos contrats se prolongeaient encore pendant un certain temps alors qu’on avait plus de boulot. Donc là trois solutions : 1/ glander 2/ faire des...