Chariot The Royal Gadget Pack DLC : nos impressions

Quand on joue fréquemment à des jeux dématérialisés, il faut bien admettre qu’il nous arrive parfois de perdre le fil. Il est possible de jouer à tellement de jeux différents, qu’on finit par en oublier un bon paquet d’entre eux. Seuls les productions ayant réussi à marquer notre esprit arrivent véritablement à faire qu’on se souvienne d’eux. Et dans ce lot on peut indéniablement compter Chariot.

Un peu plus ou un peu moins

Édité et développé par le studio Québécois Frima, Chariot est un jeu qu’il faut jouer à deux en coopération pour vraiment profiter entièrement de son gameplay. Évidemment, le jeu est entièrement jouable en solo et les rares passages qui demandent vraiment deux joueurs sont totalement optionnels et ne nous permettaient que de mettre la main sur des joyaux. Mais tout de même, que cela soit visuellement ou en termes de jouabilité, Chariot possède ce petit quelque chose qui en fait un jeu qu’on se doit d’avoir joué au moins une fois dans sa carrière de joueur. Et cela, juste pour savoir et découvrir que c’est un jeu exigeant, notamment si l’on veut en percer tous les secrets.

L’end-game de Chariot est vraiment difficile et seulement quelques joueurs auront certainement eu la patience d’en voir le bout. Il faut dire que récolter tous les crânes cachés dans le jeu n’est pas une mince affaire et toute notre dextérité et ingéniosité sera de rigueur pour y arriver. C’est bien pourquoi les développeurs préconisent d’y jouer avec un ami avec lequel on arrivera vraiment à coordonner toutes nos actions. Ou alors, en solo d’user et abuser de tous les outils mis à notre disposition. Mais même dans ce contexte, il sera bien ardu de faire plier le jeu et de collecter tous les bonus ou de battre les records de temps. Alors quand en plus vous vous mettez en tête de débloquer et terminer le niveau secret, c’est encore pire.

Les nouveaux gadgets donnent de nouvelles possibilités

Les nouveaux gadgets donnent de nouvelles possibilités

Un peu de rab avec ça ?

Après le succès d’estime qu’à pu récolter Chariot, il n’est pas étonnant de voir que Frima continue de développer sa propriété intellectuelle. Et comme souvent, pour maintenir l’engouement des fans cela se fait par le biais d’un DLC.  Derrière Chariot The Royal Gadget DLC se cache en réalité un pack de nouveaux accessoires qui seront amené à faciliter un peu notre avancé dans le jeu. Après l’obtention de ce DLC, cinq nouveaux outils sont disponibles au début de la partie et qui seront comme d’habitude améliorables en trouvant des plans cachés dans les niveaux.  Un personnage jouable fera également son apparition, sous la forme du squelette marchand. Rien de sensationnel pour ce dernier, car hormis son attaque de base sa maniabilité reste la même que les deux autres personnages.

Pour ce qui est des nouveaux gadgets, il y a du bon et du moins bon. Dans le sens où certains d’eux auront une utilité bien plus importante que d’autres. Du coté de ceux qu’on choisira le moins souvent c’est principalement la bulle bouclier, qui comme son nom l’indique vous permettra de vous protéger des attaques. Ensuite viendra l’arme royale qui se trouve être une attaque plus puissance pour nos personnages, rien de bien miraculeux et qui prend la place d’un outil qui aurait pu être bien plus intéressant. C’est un peu le même constat qu’on va avoir pour le champ de stase, un outil qui sert à arrêter le temps et ainsi nous faciliter par exemple l’accès à une plate-forme mouvante ou en créer une nouvelle avec le Chariot. Un gadget qui peut trouver son utilisation mais qui fait un peu pâle figure devant les deux derniers de la liste.

On vous le disait, tous les gadgets présents dans ce DLC ne seront pas forcément très utiles dans toutes les situations. Mais autant dire que les bottes deviendront rapidement du pain béni pour tous les joueurs qui auront un peu de mal avec la glace ou encore la lave. Ce gadget permet en effet de marcher sur toutes les surfaces sans en subir les effets secondaires, comme la glissade ou voire même les brûlures. En contrepartie le gadget le plus puissant reste incontestablement le fait de pouvoir créer un point de téléportation qui permettra de téléporter le Chariot (et ses conducteurs) à l’endroit qu’on aura marqué. Une aide qui peut se montrer terriblement puissante, même un peu trop par moment.

 

En conclusion

Bien loin d’être indispensable, The Royal Gadget DLC est surtout un ajout pour ceux qui aurait envie de revenir encore une fois sur Chariot, après l’avoir complètement retourné. Car il faut savoir que l’ajout du DLC remettra votre partie complètement à zéro. Il s’agit peut-être d’un bug qui aura été résolu depuis, mais c’est en tout cas quelque chose qui nous avons rencontré durant l’essai de ce DLC. Rien de gravissime puisque cela peut nous redonner envie de refaire le jeu pour éventuellement trouver les plans des nouveaux gadgets. Mais force d’avouer que l’utilisation de ces nouveaux gadgets dès le début du jeu, rend l’expérience plus accessible mais aussi et surtout plus facile.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.