Clin d’oeil sur le play set Toy Story de Disney Infinity

Après un accueil mitigé par la presse spécialisée, il faut reconnaitre que Disney Infinity semble avoir trouvé son public, notamment auprès des plus jeunes. La nouvelle franchise de Disney Interactive devra encore passer l’épreuve des fêtes de fin d’année, mais cela ne les empêche pas d’alimenter régulièrement leur jeu, notamment par de nouvelles figurines. Après les Play Set de Cars et Lone Ranger, c’est au tour de Toy Story de faire son entrée en scène.

story_1

Pour ceux qui auraient raté le fonctionnement de Disney Infinity, il sera juste bon de rappeler que le jeu est accompagné d’un portail sur lequel il est possible de déposer des figurines ou objets, qui se matérialiseront ensuite directement dans votre jeu. C’est pourquoi les packs aventures sont vendus avec deux figurines, ainsi qu’un trophée qui permet de débloquer une aventure spécifique pour l’univers dont-il est question. Pour le pack Toy Story, il faudra compter sur la figurine de Buzz Lightyear, celle du personnage de Jessie, ainsi que du trophée en forme de vaisseau spatial. Pour compléter l’ensemble, il sera également possible de mettre la main sur la figurine de Woody, qui est bien entendu vendu séparément.

Le monde de Toy Story était certainement un des Play Set le plus attendu sur Disney Infinity. La célèbre licence de Pixar revient donc pour notre plus grand plaisir. La déception pourrait cependant saisir ceux qui espèrent y retrouver l’ambiance des films, car on y arpente un tout autre contexte. Il s’agit ici de participer à une des aventures imaginaires de Buzz Lightyear, en devenant un apprenti Ranger de l’espace. Notre escouade tente de s’installer sur une planète extraterrestre et il faudra donc les aider à accomplir des petites missions pour contribuer à cet effort. Si vous avez déjà pu jouer à une aventure de Disney Infinity, vous ne serez pas trop dépaysé, dans la mesure où Toy Story reprend également le principe du monde ouvert. L’exploration est donc au centre de l’action, même si on pourra peut-être déplorer une zone un peu moins grande que dans Lone Ranger ou Pirates de Caraïbes par exemple.

Disney-Infinity-Toy-Story-In-Space-Image-2 Disney-Infinity-Toy-Story-In-Space-Image-4

La campagne principale, si l’on peut la nommer ainsi, se tourne essentiellement autour de la construction de notre base. Comme d’habitude, tous les bâtiments et éléments débloqués seront ensuite disponibles dans le mode Toy Box de Disney Infinity. On pourra regretter que la scénarisation du Play Set de Toy Story manque un peu d’intérêt, dans le sens où l’on ne dispose pas réellement d’un gros fil conducteur. On est surtout là pour effectuer des petites missions de secours ou de récolte d’objets, pour montrer notre dévotion à l’escouade des Space Ranger. Les objectifs secondaires seront du même acabit, avec à la clé parfois de nouveaux gadgets à utiliser. Pour avoir accès aux ailes de Buzz, il faudra donc se traîner dans ses missions pour enfin pouvoir profiter des déplacements en Jet-Pack. Tout l’intérêt de ce pack Toy Story réside en faite dans la collecte de nouveaux jouets pour la Toy Box.

Sans être foncièrement un des meilleurs Play Set de Disney Infinity, Toy Story n’est pas forcément le plus mauvais non plus. L’exploration de la planète extraterrestre est de mise et les nombreux recoins secrets sont assez intéressants à trouver. On pourra juste un peu pester contre la forte utilisation des pouvoirs de visquos, qui permettent à notre personnage de grandir ou de se faire rétrécir, ainsi que les objets. Certains de ces passages de plates-formes ne sont pas forcément évidents pour les plus jeunes. Contrairement aux autres aventures de Disney Infinity, Toy Story est doté d’une durée de vie légèrement inférieure, avec seulement trois petites heures pour en voir le bout. Cela comprend une bonne partie des missions et de la collecte des capsules d’objets.

Disney-Infinity-Toy-Story-In-Space-Image-8 Disney-Infinity-Toy-Story-In-Space-Image-6

Du coté des figurines il n’y a pas grand-chose à en redire, car comme les précédentes, elles sont relativement de très bonnes qualités. Les fans pourront certainement leur reprocher un design trop cartoon, mais on c’est essentiellement une modification opéré pour uniformiser toutes les licences incluses dans Disney Infinity. Comme souvent, quelques égarements de peintures sont à déplorer, mais les bavures ont toujours été présentes sur ce genre de production. La critique se tournera plutôt vers les personnages une fois dans le jeu, qui sont encore une fois calqué dans le même moule. Comme dans Pirates des Caraïbes, Woody, Jessie et dans une certaine mesure Buzz, possèdent les mêmes aptitudes de combats. Ce qui n’incite pas forcément à changer fréquemment de figurine durant l’aventure, hormis pour l’ouverture des coffres. Un problème récurrent à Disney Infinity et qu’on pouvait aussi retrouver dans d’autres Play Set.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.