Clin d’oeil sur Shadow Kings, un énième social game

shadow-kings-head

Le jeu vidéo peut avoir de multiple facettes, l’une d’entre elle et bien connue des utilisateurs des réseaux sociaux, c’est bien entendu le social gaming. Sous cette appellation se cache en faite, tous ces petits jeux sans grande prétention qui par divers moyens vous demanderont de revenir régulièrement sur leur page. Le principe étant de fidéliser le joueur et de l’inciter à ouvrir un peu son porte-monnaie de temps en temps pour faciliter ses parties.

Bien que maintenant disponible sur IOS, tablette et navigateur internet, Shadow Kings reprend allègrement ce concept, qu’on a tous déjà pu jouer au moins une fois dans notre vie, dans la mesure où il reprend globalement les principes d’un Free-to-play. Comme dans plusieurs jeux de ce genre, il est ici questions de développer sa ville et de l’agrandir, en gérant ses ressources et par la suite, en prêtant attention à nos voisins qui ne manquent pas d’avoir un œil jaloux sur notre expansion.

L’interface du jeu est plutôt simple à comprendre, même si l’on s’encombre parfois avec des sous-menus pas toujours très ergonomiques. Il faudra donc un petit temps d’adaptation avant de vraiment être à l’aise avec le maniement de Shadow Kings. La gestion de la ville se fait de manière assez automatique et le joueur aura surtout la main mise sur la construction. Il faudra collecter assez de ressource, sous la forme de pierre et de bois, afin de satisfaire la population, en agrandissant la ville ou en améliorant ses infrastructures.

Rien de bien compliqué en soi et il sera même possible au bout du compte de former des alliances avec d’autres seigneurs, voire de les attaquer afin de voler leurs ressources. Il faut donc trouver un bon équilibre entre la construction de la ville et l’entretien de notre armée. L’argent est donc un facteur important et devra être géré méthodiquement. Comme dans tout social game le temps est donc primordial et on pourra collecter l’argent des impôts seulement durant certains moments de la journée. Il faudra donc être patient et revenir régulièrement dans le jeu pour continuer là où on avait laissé notre cité.

Il y a donc un aspect communautaire assez élaboré autour de Shadow Kings avec la possibilité, comme mentionné préalablement, de former des alliances avec d’autres joueurs pour attaquer des cités plus éloigné par exemple. La convivialité est donc au centre du jeu et les interactions avec d’autres personnes fait tout son attrait. Car en dehors de ça, les mécaniques proposées sont relativement simples et plutôt déjà-vu. Rien ne réussi vraiment à démarquer Shadow Kings d’un autre social game du même genre. Il faut dire que le concept est maintenant éculé et c’est peut-être justement ce qui fait sa force, car n’importe qui pourra le prendre en main sans être forcément dépaysé.

1 réponse
  1. Karadocdv
    Karadocdv dit :

    Ce jeu est une vaste arnaque. Impossible de reussir sans acheter des diamants, les offres sont exorbitantes, mensongeres, l’incitation a la consommation est omnipresente et flagrante, le support inexistant, les moderateurs incapable et n’ont pas une connaissance approfondie du jeu, le jeu est rempli de bug jamais fixes, et chaque mise a jour en apporte son nouveau lot.
    Aucun respect des clients et joueurs qui postent en masse sur leur forum officiel, rien n’est fait pour nous satisfaire. Seul le fric compte pour cet editeur…
    Ne perdez pas votre temps et encore moins votre argent chez chez eux!
    (source, j’y joue depuis 4 mois et comme beaucoup de joueurs serieux je quitte cette vaste fumisterie…)

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.