Le coin du libraire – Vampire Hunter D – Message from Mars

Vous connaissez Vampire Hunter D ? Non ? Il s’agit au départ d’un roman Japonais mettant en scène un chasseur de Vampire un peu spécial appelé sobrement D qui lutte dans une époque qui semble être tout autant proche du fin du moyen-âge avec quelques semblants de technologie que d’un après holocauste nucléaire. Ce personnage taciturne qui possède dans sa main gauche un visage bien bavard qui est en fait une espèce de symbiote possédant de grands pouvoirs. Cependant, D s’en sort bien tout seul grâce à son talent à l’épée mais surtout par ses habilités de demi-vampire. Car oui, D est un peu un vampire qui chasse d’autres vampires.
J’ai connu D (comme beaucoup d’Européens) via l’animé de 1985. Sombre, violent, bien animé et présentant un personnage très charismatique (quoique très silencieux), je suis vite tombé sous le charme de ce héros on ne peut plus badass. L’histoire de D a été ensuite déclinée dans un second animé et une série de manga. Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’une nouvelle adaptation des aventures de ce chasseur de vampires. Il s’agit d’un comics qui vient de sortir aux éditions Strangers Comics : Vampire Hunter D – Message from Mars.

vampire-hunter-d-2

Cette histoire se passe dans un futur où l’homme parcours librement la galaxie. On y voit une jeune femme, Cecile, vivant dans la première colonie martienne et possédant le don de vision du futur. Celle-ci raconte à D au travers d’une lettre qu’elle lui a envoyé tout ce qui s’y est passé. On y suit par épisode sa rencontre avec Franz, leur histoire d’amour mais surtout la nouvelle de cette guerre nucléaire qui a dévasté la terre. C’est à ce moment qu’elle a eu une vision de son amour mort sur terre. Mais malgré celle-ci elle laissa Franz partir vers son destin, certaine de ne plus le revoir. Seulement voilà, Franz est revenu mais il n’était plus le même Son corps était froid, son cœur ne battait plus. Et via ses visions, Cecile a vu le nom de D et c’est pour cela qu’elle l’é contacté. D, le chasseur de vampires qui est le seul à pouvoir vaincre ses démons. Et lorsque D arrive, il n’y va pas par le dos de la cuillère. Notre demi-vampire taciturne laisse plus que souvent parler son épée est ses actes pour lui.

vampire-hunter-d-3
Alors que dire de ce comic ? Déjà, je trouve qu’il respecte plutôt bien le personnage de D et son univers. Malgré que l’on soit dans un environnement futuriste, le design vire rapidement à la noirceur en mélangeant des aspects plus gothiques et moyenâgeux. D reste semblable au style qui a été le sien dans les romans ainsi que dans ses déclinaisons animées et mangas. Le personnage de D reste très taciturne hormis sa main gauche qui se permet comme à son habitude différents traits d’humour … humour noir comme de bien entendu. C’est d’ailleurs ce mélange de caractères si différents qui fait que ce duo fonctionne toujours aussi bien. Le style graphique est en général assez soigné donnant un dessin de bonne qualité mais sans être inoubliable.

vampire-hunter-d-1
L’histoire semble un peu bateau car finalement D est toujours en train de chasser un grand méchant en passant en revue l’ensemble de ses sbires, des vampires plus ou moins forts seuls ou en groupe. Mais on ne pouvait pas non plus s’attendre à quelque chose de plus poussé non plus. Pourtant, je trouve que ce comic dégage quelque chose : il a de bonnes vibrations le bougre. Je suis curieux de voir la suite, de voir ce qui est arrivé à Cécile et comment Franz est devenu un vampire (lui et tous les autres). Mine de rien, j’ai fort apprécie ce Vampire Hunter D – Message from Mars. C’est certes un petit comic qui va avoir beaucoup de mal à se démarquer de la concurrence mais il métire quand même qu’on lui accorde un peu de temps.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *