La critique a chaud : La belle et la bête

Lors que le réalisateur des deux derniers Twillight est commandé par les studios Disney pour réaliser une comédie musicale basée sur un de ses plus beaux films, cela donne cette version 2017 de La belle et la bête avec Emma « Hermionne » Watson et Luke « Dracula » Evans.

 

Par YellowMan

Retrogamer, fan de SEGA depuis toujours et spécialiste des jeux de combats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.