Découverte : Mario Goodies Collection, aux éditions Pix’n Love

mario-goodies-collection-he

Lorsqu’on s’intéresse à un domaine en particulier, on fait forcément des rencontres parfois très inattendues. C’est le cas de Florent Gorges, qui nous avait fait découvrir il y a de cela quelques temps, un étonnant personnage sous les traits de Mitsugu Kikai. Un homme qui s’est notamment fait connaitre pour être entrée dans le Guinness des records, comme étant le plus grand collectionneur de produits dérivés à l’effigie de Mario. Ce n’est donc pas très étonnant de voir, quelques mois plus tard, que les Éditions Pix’n Love s’intéressent à ce monsieur et décident de réaliser un ouvrage autour de sa collection.

On a donc entre les mains un livre d’environ 256 pages et qui est constitué de pas loin de cinq milles photos de produits divers et variés, qui retrace ainsi plusieurs décennies de merchandising autour de notre plombier bedonnant. Agencé comme un jeu vidéo de Mario, l’ouvrage est segmenté en huit niveaux et chacun d’eux présente un type d’objets en particulier. Entre les classiques jeux vidéo, les livres, figurines et autres peluches, on trouve aussi des choses un peu plus particulier, comme des accessoires du quotidien ou des jouets collector.

Mario c'est aussi et surtout du jeu vidéo

Mario c’est aussi et surtout du jeu vidéo

Au fil de notre feuilletage, il est ainsi possible de découvrir des choses vraiment singulières. Mais le plus incroyable c’est de savoir que tous ces objets appartiennent à une seule personne, et qu’il aura mis des années à tout réunir. Ce qui nous amène peut-être au principal reproche qu’on pourra faire à Mario Goodies Collection, car en plus de se destiner uniquement à un public très restreint, le livre ne comporte pas assez d’explication. On y déniche deux ou trois anecdotes sur ce surprenant collectionneur, mais ces petites histoires sont bien maigres en comparaison de la foule d’objets dont est composé l’ouvrage.

La collection de Kikai comporte une foule d'objets

La collection de Kikai comporte une foule d’objets

On comprend aisément que Kikai n’est pas spécialement eu envie de mettre en avant sa personne, mais plutôt exposé l’étendue de sa collection. Mais même là, les textes accompagnant les objets et servant parfois de description sont souvent bien trop évasif. On occulte ainsi plusieurs produits sur lesquels on n’apprend finalement pas grand-chose. Surtout que les auteurs ont voulu facilité l’exportation de l’ouvrage, en proposant des textes en anglais en même temps que ceux en français. Un choix qui se justifie, mais qui du même coup réduit encore plus l’espace alloué aux descriptions.

Une critique qui s’annule assez facilement, quand se penche sur le fait que Mario Goodies Collection contient un nombre astronomique de photos. Il aurait largement été difficile de s’arrêter sur chacun des objets et il aurait fallu plusieurs tomes pour s’y afféré. Dans l’état et comme dit précédemment, on se retrouve avec un bouquin qui satisfera surtout les collectionneurs, voire les curieux. Surtout que l’ouvrage contient presque exclusivement que des produits japonais, ce qui limite un peu les choses, même si une petite partie est consacrée aux objets étrangers.

Comme d’habitude, l’ouvrage Mario Goodies Collection est disponible sur la boutique en ligne des Éditions Pix’n Love. Dans une version limitée à la couverture rigide, pour 39,99€, ainsi que dans une version classique moins onéreuse mais à la couverture en carton, pour 30€.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.