Le coin du libraire – Chasseuse de la nuit – Tome 3 – Froid comme la tombe

Je continue l’exploration de l’univers vampirique créé par Jeaniene Frost avec ce troisième tome des aventures de Cat, la faucheuse rousse. Le deuxième tome était chargé en émotions et en retrouvailles de toutes sortes, bonnes comme mauvaises pour enfin se terminer sur un mariage avec son beau ténébreux : Bones. Voyons maintenant vers quoi l’histoire va pouvoir évoluer (j’avoue avoir été assez curieux dès les premières pages).

Que d’histoires se sont succédées pour Cat et Bones : leur retrouvailles, leur mariage (un peu forcé), Don qui est en fait l’oncle de Cat et la découverte de Max, le père de Cat par qui tout a commencé. Alors que Bones fait désormais partie de l’équipe de Cat, Don lui demande de changer un de ses hommes en vampire. Cependant, c’est durant ce moment de faiblesse de Bones (car la transformation est un processus très éprouvant) que Max va passer à l’attaque. Faisant fi des règles, Max va s’en prendre directement à Cat et à sa mère. C’est le point de départ d’une nouvelle guerre qui verra Bones et Mencheres, un maître vampire Egyptien de plus de 2000 ans, unir leur lignée et partager leurs pouvoirs. L’ennemie commune, maîtresse de la magie noire, est particulièrement retorse et la lutte s’annonce ardue.

Eh bien, je m’attendais à du lourd et je n’ai pas été déçu une seule seconde. Si les premières pages du livre semblaient partir sur le récit de missions au jour le jour avec Cat, Bones et l’équipe de Don, l’histoire par vite en cacahuète (dans le bon sens du terme). Une fois encore Jeaniene Frost aura réussi à me tenir en haleine de bout en bout avec une histoire prenante, des montagnes russes d’émotions et des personnages toujours aussi charismatiques. On va d’ailleurs commencer par ce point car il me semble le moteur de ce troisième roman : les personnages. On voit comment Bones évolue dans l’histoire et surtout par les yeux de Cat qui va pièce par pièce comprendre ce qui a pu faire la vie de ce maître vampire de 250 ans. Bones d’ailleurs veut tenter de protéger Cat de sa part sombre justement pour ne pas en mettre trop d’un coup sur la tête de son chaton. Cat va aussi grandir et principalement dans la gestion de ses émotions. Elle va souffrir, beaucoup, mais aussi s’affirmer de plus en plus. Et en parlant de souffrance, la scène de torture qu’elle subit m’a vraiment touché car c’était autant de la torture physique que psychologique. On sentait vraiment sa douleur transpirer au long des lignes et j’en avais mal pour elle.

Et ses relations avec les autres personnages sont aussi assez compliquées mais très intéressantes. Tate par exemple qui n’a jamais vraiment caché son intérêt pour la sulfureuse rousse est un bon exemple. Autant Cat veut protéger son ami, autant son nouveau statut de vampire sous les ordres de Bones est difficile à vivre à cause de ce conflit constant avec son maître. Et surtout, ce qui m’a beaucoup intéressé est de voir Cat être de plus en plus introduite au monde des vampires qui n’est pas aussi diabolique qu’elle le croyait. Petit à petit, ces découvertes vont être un vrai choc pour elle, autant dans le positif avec la façon dont les vampires peuvent prendre soin de leur … nourriture ou de certaines facettes de vampires «classiques » que l’on n’imaginerait pas tellement. Preuve en est un Dracula assez proche de la version du film de Coppola. Mais il y a aussi beaucoup de négatif avec Patra et les atrocités quelle commet et fait commettre aux autres.

Dans tous les cas, j’ai une fois de plus grandement apprécié ce tome de la série Chasseuse de la nuit. Le texte est clair, très précis et surtout extrêmement plaisant à lire. C’est déjà une remarque que j’avais fait dès le premier tome mais Janiene Frost a une très belle façon de décrire l’action et les émotions, ce qui en fait une écrivaine de talent à suivre assurément.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.