Le coin du libraire – Elixir de nouvelles steampunk

Je suis toujours étonné de la richesse de l’imaginaire et précisément celui des écrivains qui nous abreuvent d’histoires. Ouvrir un livre, c’est comme ouvrir une porte sur une autre dimension où c’est le lecteur qui donne forme aux images qui sont décrites par écrit suivant ses connaissances et expériences. D’où j’espérais beaucoup de cet Elixir de nouvelles steampunk.

 

 

Il est difficile de faire un résumé d’introduction à un roman qui contient plusieurs histoires. Je vais plutôt alors parler de ce que j’ai retiré de ce roman. En premier j’ai bien aime le style de Delphine Schmitz qui a réussi à faire plusieurs styles d’histoire fort différentes. Récit d’anticipation, histoire pulp, thriller fantastiquev ou huit-clos sont au rendez-vous pour le plaisir des yeux et de l’imaginaire. On a même droit à un dernier acte qui permet de remettre toutes les histoires dans un espèce de tout cohérent (bien que quelques histoires soient déjà liées). Concernant les influences, on sent bien que l’auteur a dû aimer les histoires des vielles séries comme Twillight Zone ou Dr Who pour dépeindre des univers aussi colorés. Les anachronismes sont nombreux et restent cohérents tout au long de la lecture. En soit, le constat est très bon.

Cependant, il me reste quelque chose sur le cœur : je pense que l’aspect steampunk n’est pas assez représenté. Juste mettre des histoires dans une époque victorienne avec un ou deux éléments ne rend pas le tout steampunk. Il doit y avoir plus de lien avec les spécificités de ce type d’univers. Pourtant dès la première histoire avec les deux inventeurs le ton semble être correct avec du steampunk délivré à petites doses mais bien présent. En revanche d’autres histoires comme celle de la maison de cire ou dans une moindre mesure celle du fantôme semblent être quasi dénuées de cet aspect steampunk. C’est un peu dommage car du coup on a l’impression que le titre aurait plutôt dû être Elixir de nouvelles fantastiques. Cela ne retire en rien le plaisir de lecture finalement, c’est juste que le titre ne semble pas complètement assumé.

Au final on a un bon recueil d’histoires fantastiques qui propose de très bons moments de lecture et que je peux allègrement vous conseiller.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *