L’Histoire de Tomb Raider, chez Pix’n Love : notre avis

Peu importe la génération à laquelle on appartient, il bien rare de rencontrer quelqu’un qui ne connait pas le doux nom de Lara Croft. La protagoniste de Tomb Raider est devenue au fil des années une icone de la culture populaire. Au point que la licence a réussie à sortir de l’écrin intimiste du jeu vidéo, en réussissant Èa marquer l’esprit de personnes qui n’ont jamais touché à une manette de leur vie.

Si la célèbre archéologue n’est plus vraiment à présenter, c’est déjà autre chose quand il s’agit du processus qui entoure sa création. Une vérité décrite dans la description de l’ouvrage dont-il est question ici et qui marque le début d’une belle lecture durant laquelle on va de surprises en surprises.

Cela peut paraître un peu exagéré, mais il suffit de s’adonner à la découverte de l’Histoire de Tomb Raider aux Éditions Pix’n Love pour être d’accord sur le fait qu’il ne faut pas tarir d’éloge devant le travail accompli. Comme toujours la facilité aurait pu être d’effectuer une compilation de tous les évènements qui sont connus autour d’une licence et éventuellement, d’analyser certains des jeux marquants de la série. Une pratique courante mais heureusement pour nous, l’auteur ne s’est pas laissé allé à cette commodité.

Même si Alexandre Serel prend son temps pour placer le contexte autour de la création de Lara Croft, c’est tout de même un tourbillon d’informations qui nous tombe dessus dès les premiers chapitres. Pour autant on ne frôle jamais l’indigestion. Il faut dire que la lecture est très agréable et que cela y aide grandement. En plus d’avoir une écriture plutôt fluide, l’auteur a fait le choix de scinder son travail en plus d’une cinquantaine de chapitres. Des sections parfois très courtes mais qui abordent toujours un point essentiel de l’histoire de Tomb Raider. Le tout s’imbrique de façon harmonieuse et on découvre les évènements et les rencontres, parfois fortuites, qui ont permis la création d’une licence aussi emblématique.

Bien qu’étant passer dans les mains d’autres studios durant sa longue carrière, c’est au sein de CORE Design que les aventures de Lara ont vraiment débuté. Mais hormis ça. Que sait-on vraiment de la genèse de Tomb Raider ? Qu’est ce qui a amené et inspiré Toby Gard, son créateur, a créer un personnage qui allait à sens contraire des stéréotypes de l’époque ? Et bien c’est des questions auxquels va répondre cette ouvrage, et bien plus encore. L’auteur a véritablement fait l’effort de placer le lecteur dans le contexte de l’époque, tout en s’attardant parfois sur des personnes qui ont travaillé dans l’ombre, mais qui ont participé au succès planétaire de la licence.

L’ouvrage est une mine d’or pour tous les fans de Lara Croft

Comme on vous le disait plus haut, l’Histoire de Tomb Raider n’est pas qu’une simple rétrospective des jeux. C’est aussi un retour vers le passé, sur tous les aspects qui entourent le développement des titres marquants de la licence, mais aussi et surtout de ceux qui l’ont été beaucoup moins. C’est ainsi qu’on comprend vraiment d’où est partie la licence, pour voir comment elle a obtenu l’aura qu’elle possède aujourd’hui. En contrepartie on s’aperçoit que le développement des jeux estampillés Tomb Raider n’ont pas toujours été une sinécure pour CORE Design, ainsi que pour les équipes qui ont travaillé dessus.

Le travail de recherche d’Alexandre Serel ressort notamment durant les chapitres où il répond, par le biais d’interview, à des questions ou des idées reçues qu’on se posait depuis longtemps. Il serait dommage de tout vous dévoiler, mais pour vous donner envie de le découvrir il suffit de vous dire qu’on y parle notamment des origines du fameux code pour voir notrep pilleuse de tombes toute nue, ainsi que d’une actrice française connue pour avoir fait des photos en tenues de Lara. Évidemment l’ouvrage ne s’arrête pas là, puisqu’à plusieurs reprises on a même l’agréable surprise de tomber sur des scénarios ou concepts de jeux qui n’ont jamais été utilisés.

Vous aurez compris qu’il serait bien trop long de vous faire une analyse complète de l’Histoire de Tomb Raider, tellement l’ouvrage est dense et garni en informations. C’est sur plus de 450 pages que s’étalent les annales de ce qui a façonné la légende de Lara Croft. Que cela soit les conditions du développement des jeux, la musique ou encore les différentes personnalités qui ont participé à la création du mythe, rien n’est laissé au hasard. Alexandre Serel nous fait littéralement plongé dans l’univers de la célèbre archéologue, pour nous transporter dans une aventure riche en rebondissements et de laquelle on ne ressort pas tout à fait indemne.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *