Wii U : Entre émerveillement et petits problèmes

L’arrivée d’une nouvelle machine comme la Wii U est toujours un évènement majeur dans notre petit monde vidéoludique. Mais quand il s’agit d’une console de salon de Nintendo, la sortie est d’autant plus attendue au tournant et bien des rumeurs circulent à son sujet. Il est donc temps de remplir quelques blancs et de répondre à certaines de ces questions.

 

Une manette qui fait la différence

En termes de design, la Wii U est sensiblement du même format que sa grande sœur la Wii, même si elle se démarque bien entendu sur le plan technique. Sa particularité vient pourtant de sa manette, un accessoire indispensable pour une console et dont les spécificités font couler beaucoup d’encre depuis son annonce. C’est le fameux GamePad dont-il est question, une manette qui ressemble étrangement à une tablette tactile avec des boutons. Ce résumé serait pourtant un peu réducteur, car celle-ci possède également deux sticks analogiques, un gyroscope, un accéléromètre, ainsi qu’un microphone, des haut-parleurs et une caméra.

Les anciens accessoires de la Wii comme les Wiimotes ou la Balance Board seront bien entendu compatibles avec la Wii U, mais c’est avant tout le GamePad et son écran qui seront sollicités dans ce que Nintendo présente comme le gameplay asymétrique. Expliquer ce concept équivaudrait à un dossier complet sur le sujet, notamment pour expliquer son origine. Mais pour comprendre concrètement le principe, il suffit de savoir que cet écran intégré à la manette permet de séparer les mécaniques de jeu et d’offrir une expérience différente de celle qu’on aurait sur un écran de télévision.

Par exemple, dans Nintendo Land un des titres de lancement de la console, on peut y trouver un mini-jeu du nom de Mario Chase. Un jeu de cache-cache dans lequel le joueur au GamePad incarne Mario et devra s’enfuir en se cachant des autres joueurs qui eux utiliseront des Wiimotes classiques sur l’écran de TV. L’utilisateur du GamePad aura son écran pour avoir une vue d’ensemble de la carte et ainsi savoir où se trouve ses concurrents pour les éviter plus facilement, tandis qu’eux ne profiteront pas de cet avantage et devroit communiquer à haute voix pour se donner des informations. Deux personnes différentes auront ainsi une impression de jeu différente, alors que pourtant ils jouent au même jeu. C’est là une des nombreuses possibilités du gameplay asymétrique. Après tout dépendra de ce que les développeurs auront comme idées et de ce qu’ils voudront bien en faire.

Nintendo Wii U Mario Chase

Un jeu de cache-cache bien sympa

Une légèreté lourde en conséquence

Contrairement aux apparences, le GamePad de la Wii U est relativement léger dans son maniement. Et cela malgré qu’elle accuse un poids légèrement plus lourd qu’une manette conventionnelle, avec ses 490 grammes (Pour la comparaison la manette Xbox 360 fait 265gr). Pour l’avoir quotidiennement en main depuis maintenant une dizaine de jours, on peut serait même amené à vous dire qu’elle est très agréable à utiliser. On doit cela à son design travaillé et qui est adapté pour être manipulé assez longtemps. Un autre point à souligner et qui fait peur à pas mal de personnes, ce sont les boutons qui semblent étrangement placés sous le stick gauche. Pourtant dans les faits, c’est un détail qui s’estompe assez rapidement après une heure ou deux d’utilisation et une fois qu’on aura pris nos marques. Cela en devient même étonnamment agréable et confortable.

Malheureusement avec tout le plaisir ressentie durant nos parties avec le GamePad, des petits problèmes apparaissent sur la longueur. Rien de bien méchant, mais qui seront sans doute des sujets à controverses durant les semaines à venir. Le premier point à aborder ce sont les gâchettes de tranches qui ne sont pas analogiques. Un souci qui n’en est pas vraiment un et qui affectera avant tout certains types de jeux, mais dont l’absence auraient pu facilement être corrigée.

En contrepartie ce qui gêne le plus, c’est la faible durée de vie de la batterie de la manette. Après plusieurs essais dans diverses conditions, que cela soit en jouant normalement ou en streaming, il faut compter quatre heures avant que la batterie ne rende l’âme et qu’elle doit être rechargé. Ce temps peut être allongé si la luminosité de l’écran tactile est réduit à la baisse et qu’on descend ou coupe totalement le son, mais cela fera au mieux gagner une trentaine de minutes. La recharge demandera en revanche un peu moins d’une heure trente pour que le GamePad soit à nouveau complètement opérationnel. A noter que le câble de chargement se branche sur secteur et non en USB sur la console, ce qui avec ses deux mètres de longueur offre un certain confort en fonction du placement des prises dans votre salon.

Nintendo Wii U console GamePad

La Nintendo Wii U et son GamePad

Et le Online dans tout ça ?

Avec la Wii U Nintendo n’a pas renouvelé les nombreuses erreurs qui ont été faites sur le Wiiware de la Wii. Les éditeurs ont donc une plus grande marge de manœuvres et peuvent à loisir offrir des mises à jour pour leurs jeux, sans parler de la taille qui n’a plus de limite comme cela pouvait être le cas sur leur précédente console de salon. (Une limite ridicule de 40mo) Même s’il est encore trop tôt pour prédire un succès ou non à l’eShop de la Wii U, les premiers jeux dématérialisés qui sont en ce moment entre nos mains ne laissent présager que du bon.

Il faut aussi souligner l’insertion d’une application comme le Miiverse, un réseau social à la sauce Nintendo. Un mélange simplifié entre Twitter et Facebook, dans lequel les utilisateurs peuvent laisser des messages ou des dessins, que d’autres joueurs peuvent venir lire ou faire savoir qu’ils aiment cet publication en appuyant sur le bouton « Ouais », un peu à la manière du « J’aime » de Facebook.

Si au premier abord cela peut paraitre saugrenu, dans son utilisation le Miiverse se montre comme une trouvaille plus que sympathique. Si vous êtes bloqué durant une de vos parties, il est par exemple possible de passer par le bouton Home du GamePad et de se rendre sur l’application pour poser une question aux autres joueurs. En pouvant même accompagner votre billet d’un screenshot de votre problème, puis de revenir ensuite directement dans votre partie. Un peu à la manière d’un forum il est donc possible de conversé avec d’autres membres de la communauté, tout en pouvant s’entre-aider. Une modération est implantée et il est possible d’avertir à l’avance que votre sujet peut contenir un spoil, ce qui est toujours appréciable.

Plus anecdotique mais non pas moins intéressant, le navigateur internet de la Wii U se montre bien plus fonctionnel que celui de la 3DS. Le double écran permet une navigation beaucoup plus optimisée et agréable dans son utilisation, sans parler de l’affichage qui est bien plus fluide. Cela ne remplacera pas votre ordinateur de bureau, mais c’est un ajout sympathique, avec notamment le streaming qui permet d’envoyer votre vidéo directement sur l’écran de télévision, tout en continuant à surfer sur d’autres pages internet.

Miiverse

Le menu de démarrage de la Wii U

Un manque de place évident

Cela n’aura échappé à personne que Nintendo propose deux packs différents pour sa Wii U. En plus de l’absence de Nintendo Land et de quelques accessoires, le pack de base contient une console blanche avec 8go de mémoire alors que celle dans sa version premium aura 32go pour un colorie en noir laqué (en plus d’être un méchant attrape poussière). Au dire de l’éditeur cela permettra aux familles de se tourner vers une console qui sera plus en accord avec leur budget. Dans la réalité on sait pertinemment que c’est avant tout une question de coût de fabrication.

La conséquence pour les utilisateurs c’est la quasi obligation d’investir dans un moyen de stockage, sous la forme d’une clé USB ou d’un disque dur externe. Heureusement, Nintendo n’a pas fait le choix de limiter sa console à un format prioritaire, ce qui permet aux joueurs de choisir eux même la solution qui leur parait la plus adéquate à leurs yeux.

Pour autant même sur une console de 32go, le manque d’espace se fera vite ressentir pour le peu que vous téléchargiez un minimum. Il suffit par exemple de faire la mise à jour de la console et d’installer votre premier jeu, Nintendo Land, pour se retrouver à 25go. Une aberrance quand on sait que les plus gros jeux de la boutique en ligne ne font pas loin de 10 go (Assassin Creed 3 est le plus gros avec ses  17go). Il s’agit clairement du plus gros défaut de la Wii U, même s’il faut nuancer cela avec le fait qu’il est possible d’agrandir ce stockage avec un périphérique externe. Mais c’est tout de même regrettable de voir que Nintendo n’a pas fait un effort, alors qu’à coté il semble vouloir miser sur leurs services en ligne.

 

Notre avis global

Avec la Wii U Nintendo a appris de ses erreurs, mais si on ne peut pas remettre en cause l’aspect ludique de la console, techniquement c’est un peu moins rose. Des petites bêtises qui n’ont pas un impact direct sur l’utilisation de la console, mais qui ternissent un peu l’image qu’on peut s’en faire et qui indirectement seront du pain béni pour tous ses détracteurs. S’il est pourtant difficile d’expliquer tout l’intérêt d’une telle console et notamment de son GamePad, il suffit de s’y essayer un peu pour voir tout son potentiel et cela de manière plutôt flagrante. La Wii avait réussi à ouvrir le jeu vidéo à un plus large public, mais cela a rapidement engendré un grand nombre de dérive de la part des éditeurs tiers. Avec la Wii U, du moins pour l’instant, l’équilibre semble avoir été trouvé avec une machine qui accueil enfin son lot de jeux grand public, tout essayant d’attirer les joueurs qui seront plus tourné vers le coté familiale de certaines productions.

Vous aurez compris que dans l’ensemble nos impressions sont plutôt bonnes et que les fonctionnalités de la console nous ont séduits. Les premiers jeux à notre disposition n’ont fait que renforcer cette opinion, même si on peut regretter que certains portages se soit fait à la va vite, mais ce n’est pas vraiment surprenant. Le GamePad est agréable dans son utilisation et malgré nos premiers doutes, il s’agit bien plus que d’un gadget, mais véritablement d’une nouvelle manière de jouer. La question est encore de savoir si cela tiendra sur le long terme et si les développeurs arriveront à en tirer entièrement partie, mais on sera fixé assez rapidement.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.