Présentation de Skylanders : Giants

Que l’on soit amateur de jeu vidéo ou de figurines à collectionner, il est difficile de passer à coté du phénomène engendré par les Skylanders. Ces petites bestioles en plastiques ont fait l’incursion dans nos foyers courant 2011 avec Skylanders : Spyro’s Adventure, pour un succès qui ne s’est pas tari depuis et qui est devenu une manne financière importante pour Activision. Ce n’est donc pas très étonnant de voir l’éditeur qui récidive cette année encore, avec une nouvelle version géante de son jeu et cela dans tous les sens du terme.

Skylanders, c’est quoi ?

Instauré avec Skylanders : Spyro’s Adventure, le concept est assez simple et c’est justement ce qui fait tout son charme. Le jeu est vendu dans un starter pack qui comprend trois figurines et un portail lumineux qui se connecte à la console par le biais d’une clé USB. Avant de commencer sa partie, le joueur n’a qu’à placer une figurine sur ce socle, pour ainsi voir son personnage apparaitre sur l’écran. Tout l’intérêt réside dans le fait que le joueur peut ainsi alterner ses Skylanders selon son envie.

Le jeu est construit de manière à favoriser les différentes figurines en fonction de la catégorie à laquelle elles appartiennent. Selon leur élément, huit en tout, il est possible de débloquer des passages secrets ou d’avoir un bonus de puissance lorsqu’on se trouve dans la zone adéquate. Cela favorise l’interaction directe avec le jeu, tout en ayant un objet physique qu’on peut collectionner. Mais la fonction la plus intéressante, c’est que la figurine enregistre et conserve toutes ses données, comme son niveau d’expérience ou les attaques qu’elle aura appris. Ce qui permet de la transporter et de l’utiliser chez des amis, même s’ils ne possèdent pas la même console que vous.

Un univers Giants

Bien que Spyro soit toujours de l’aventure, les vrais héros de Skylanders : Giants ce sont des figurines encore plus grandes qu’à l’ordinaire. Au nombre de huit, les Géants font ainsi leur apparition dans l’univers de Skylanders et autant dire que leur taille rivalise avec leur force. Toujours sur le même principe, il suffit de poser sa figurine sur le socle pour que la bestiole apparaisse virtuellement dans notre jeu. Bien que le tout n’ait pas grandement évolué, il faut reconnaitre que Skylanders : Giants est nettement plus abouti avec un contenu amplifié et encore plus de choses à trouver et à débloquer. Mais le vrai ajout, ce sont les géants Skylanders qui peuvent soulever d’énormes pierres ou se frayer un passage en fracassant des murs friables.

En plus de ces géants, huit nouvelles petites bestioles viennent également se rajouter à la troupe déjà conséquente. Car les anciennes figurines sont bien entendu compatibles avec Skylanders : Giants et profitent même au passage de la possibilité de gagner en puissance, en pouvant monter jusqu’au niveau quinze. Ces créatures sont les précurseurs de la technologie « Light-core » qui permet à certaines parties de leur corps de s’illuminer lorsqu’elles sont posées sur le portail. Un bel effet de style qui prend tout son ampleur lorsqu’un joue avec des lumières tamisées. Voir les yeux de Tree Rex s’illuminer dans le noir et cela sans que la figurine n’ait besoin de piles, c’est sidérant.

Les différents packs

La licence peut se vanter d’avoir une belle fournée de figurines qui découle directement de Skylanders : Spyro’s Adventure, avec pas moins d’une trentaine de bestioles à son effectif. Bien entendu, celles-ci sont entièrement compatibles avec Skylanders : Giants et c’est aussi le cas pour l’ancien Portail qui peut être réutilisée. C’est pourquoi l’éditeur n’a pas hésité à proposer deux packs en fonction du besoin des joueurs. Ceux qui possèdent déjà un socle et des figurines, pourront se jeter sur le « Booster Pack » qui contient le jeu Giants, ainsi qu’une figurine géante en la personne de Tree Rex.

De manière plus classique, on peut aussi trouver un « Starter Pack » qui permet de démarrer l’aventure avec trois figurines et le portail magique, et bien sûr le jeu Giants. Détail à savoir, c’est que le nouveau portail doit à présent être relié avec un câble sur la console. Quand on sait à quel point l’ancien portail était un gouffre à piles, ce n’est pas une mauvaise chose et permettra de faire quelques économies.

Que les joueurs qui auraient investi leur argent dans des packs aventures se réjouissent également, car ces derniers sont aussi compatibles et utilisables dans Skylanders : Giants, de quoi ravir les parents une fois de plus.

L’aventure se prolonge en ligne

En plus de pouvoir s’affaler dans son canapé et jouer sur son écran avec l’aide des Skylanders, il est possible d’utiliser les figurines pour jouer sur un site internet totalement dédié au jeu en ligne. Skylanders Universe reprend un peu près le même principe que sur les consoles de salon, sauf qu’il propose diverses activités qui peuvent être partagé avec d’autres joueurs qui sont connectés sur le jeu. En utilisant le portail directement sur votre ordinateur ou bien en utilisant le code fourni ave la figurine, il est possible de s’inscrire et d’enregistrer les créatures pour ensuite jouer avec elles.

Le joueur peut ainsi se promener dans les Skylandes en rencontrant d’autres joueurs et en participant à des mini-jeux assez simples, dans lesquels il peut gagner de l’argent virtuel pour ensuite acheter divers éléments qui lui permettront de personnaliser sa propre ile. On peut ainsi se faire de nouveaux amis (Les interactions entre joueurs sont sécurisées et modérées), tout en partageant sa passion des Skylanders et en s’amusant.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.