Star Wars et Marvel dans le prochain Disney Infinity ?

disney-infinity

La presse spécialisée aime bien colporter des rumeurs qui défilent sur la toile, notamment quand la source semble être plus ou moins valide. C’est le cas du Wall Street Journal, qui affirme que Disney Interactive envisagerait de développer ses franchises Marvel et Star Wars.

Aussi peu surprenant que cela puisse paraître, il serait surtout question de décliner ces licences dans des jeux qui reprendraient le concept de Disney Infinity. Même si l’on peut fortement parier à ce que ces deux univers soient greffés à un éventuel deuxième opus. Infinity ayant fait un vrai carton auprès des enfants, en se vendant à plus de trois millions d’exemplaire depuis sa commercialisation. Sans compter la gamme de figurines qui en découle et qui, comme les Skylanders, se montre comme une véritable poule aux œufs d’or.

Une nouvelle qui si elle se concrétise n’étonnera personne, dans la mesure où l’on sait que la branche jeu vidéo de Disney est en perte de vitesse depuis pas mal de temps déjà. La faute à une tripoté de titres plus que moyen et qui ont rarement rencontré un succès dans les ventes. Disney chercherait donc un moyen de monétiser plus efficacement ses licences fraîchement acquise, en renflouant au passage ses caisses qui commencent à se vider.

Un fait qui coïnciderait malheureusement avec la rumeur comme quoi l’éditeur serait en passe de licencier un grand nombre de personnes. Plusieurs centaines selon les sources, en sachant que la branche comprend plus de trois milles employés dans le monde.

Même si rien d’officiel n’a été confirmé jusqu’à présent. Mais on peut clairement se douter que si cela se concrétise, on risque d’en entendre parler très rapidement durant les prochains mois.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.