Switch : premiers chiffres de ventes au Royaume-Uni

Le lancement d’une machine est toujours un gros évènement et c’est avec impatience qu’on n’attend à chaque fois de savoir si la console a été bien reçu par le grand public. Si l’engouement est palpable sur les réseaux sociaux, il est pourtant agréable d’avoir une confirmation un peu plus concrète avec des chiffres de ventes.

Comme toujours, il est difficile de mesurer  le succès d’une machine seulement avec les chiffres de ventes à son lancement, mais cela permet au moins de palper l’engouement du public. Et pour le faire on pourra se baser sur les premiers chiffres de ventes qui nous proviennent du Royaume-Uni. Un territoire qui n’a jamais été tendre avec les productions de Nintendo, mais qui pourtant semble avoir en partie été conquis par la nouvelle machine du constructeur.

C’est ainsi que les chiffres de GfK sur la première semaine de commercialisation de la Switch sont plutôt encourageant, puisqu’on apprend que la console se serait écoulé à plus de 80.000 exemplaires sur le territoire Anglo-saxon.

Un chiffre qui est loin d’être démesuré si on le compare aux ventes des dernières machines de Nintendo sur le même territoire, mais la Switch arrive tout de même à rattraper la Wii U qui s’était seulement vendu à 40.000 exemplaires durant sa première semaine. Ce qui préconise un bon démarrage pour la Switch, même s’il faudra attendre un communiqué officiel de la part de Nintendo pour en avoir la confirmation.

Même si l’on ne connait pas le nombre de machine qui était disponible en magasin, il faut tout de même souligner que la Switch est en rupture de stock un peu partout et que les enseignes attendent un réapprovisionnement au plus vite. Ce qui est toujours bon signe pour le succès pérenne d’une console.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.