Test – 1-2 Switch : entre malaise et déception

La Wii avait son Wii Sports et pour la Wii U, il y avait un certain Nintendo Land. Des jeux qui sont là avant tout pour vous expliquer le concept d’une nouvelle façon de jouer. C’est l’idée qu’on pourrait introduire derrière 1, 2 Switch, qui se présente sous la forme d’un condensé de 28 mini-jeux censés nous montrer la meilleure utilisation possible des Joy-Con. Autant vous dire que définir cette compilation comme un jeu sera très difficile. Au mieux, cela peut se présenter comme une activité à faire en famille. Et encore, c’est parce qu’on est gentil.

Le ridicule ne tue pas

Si l’on peut sans conteste dire que Zelda : Breath of the Wild est le titre phare de la Switch et qu’il se destine aux joueurs qui ont envie de se lancer dans une aventure en solitaire. Pour ceux qui se sont offert la console afin d’en profiter en famille, les choix sont déjà beaucoup plus restreint. Et si votre choix veut se porter vers 1,2 Switch, autan vous dire qu’il vous faudra au minimum être deux joueurs pour profiter de toutes les activités que contient cette compilation. Il sera possible à votre maximum de jouer jusqu’à une vingtaine de joueurs, divisée en deux équipes de dix, dans un semblant de jeu de l’oie. Mais si vous avez l’intention de réunir autant de personnes devant votre Switch pour jouer à ce jeu, on vous souhaite bonne chance.

Car pour être honnête, il est bien difficile de parler de mini-jeux. Car dans les 28 activités qui nous sont proposés, la grande majorité se présente sous la forme d’une simple démo technique. Après avoir compté une première fois les billes dans votre manette, avoir joué dans les deux variations de qui tire le plus vite dans le Duel au Far West, voire après avoir endormie un bébé en berçant votre console, vous comprenez tout de suite où est le malaise. En mettant la galette dans la console, on s’attend vraiment à une party-game qui ne se prend pas au sérieux, mais même si les interminables cinématiques de présentation des mini-jeux sont délirantes il faut bien dire qu’elles sont loin d’être drôles. Au mieux elles peuvent paraître gênantes, au point de parfois frôler le ridicule.

Du fun en boite qu’on nous disait

C’est peut-être mieux à plusieurs

Il n’y a pas à tortiller des sourcils pour comprendre que l’habillage de 1,2 Switch est clairement là pour masquer un manque ludique. Secouer son Joy-Con pour faire semblant de secouer une boisson gazeuse ou encore traire une vache, c’est marrant trois secondes, mais cela ne remplira pas votre soirée. Et c’est là tout le souci de cette compilation, c’est qu’après avoir fait le tour au moins une fois de chaque mini-jeu et bien, il ne reste plus grand-chose. Au mieux, c’est une cartouche que vous allez sortir de temps à autre pour initier un ami qui n’avait jamais eu la mésaventure de s’y essayer, mais c’est tout. Même le mode accès rapide qui choisit pour vous une épreuve au hasard n’y changera rien.

Au mieux c’est vraiment une compilation dont le degré d’amusement dépendra vraiment de ceux qui y jouent. À comprendre par là qu’on peut très bien s’amuser une petite heure avec un enfant ou alors, mais même là, cela ne justifie pas le prix auquel cette compilation nous est vendu. Dans le meilleur des cas on aurait pu être un peu plus tolérant si 1,2 Switch était offert en bundle avec la console de Nintendo, mais dans la mesure où le truc est vendu séparément, ce n’est même pas la peine d’envisager de le payer au prix fort. Surtout quand on sait que la moitié des jeux proposés n’en valent pas la peine et que le reste, ce n’est pas forcément mieux. Entre les jeux de sports presque injouables car la gestion des rebonds de la balle est désastreuse ou encore, les jeux sans intérêt et les démos techniques, il n’y a pas grand-chose à sauver.

 

En conclusion

Par défaut 1,2 Switch est pratiquement le seul jeu multijoueur taillé pour le grand public. Mais cela n’en fait pour autant pas un bon jeu, au mieux c’est juste une amusante distraction pour vos petits neveux ou nièces. Si vous y chercher un party-game qui ravira tout la famille et vous fera de belles soirées devant votre télévision, il faut par contre tout de suite déchanter. Avec un habille superflu et qui trahie tout de suite le manque de profondeur du jeu, il est très facile de faire le trie parmi l trentaine de mini-jeux disponibles, avec seulement une poignée qui peuvent vraiment se montrer intéressant. Mais même là cela ne suffit pas, notamment pour le prix prohibitif qu’en vendu le jeu.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.