Test – Afterglow AG 9 : notre avis sur un casque pour Xbox One et PS4

Test – Afterglow AG 9 : notre avis sur un casque pour Xbox One et PS4

Il est assez évident que PDP propose régulièrement de nouveaux produits, même s’il s’agit simplement parfois d’améliorer ceux déjà existants. C’est le cas avec l’Afterglow AG 9, qui est clairement là pour offrir une relève à l’AG 7. C’est donc pour cela que les deux casques sont assez similaires dans leur apparence, mais cela ne doit pas nous empêcher d’y jeter un coup d’œil.

 

Quoi de neuf sur l’AG 9 ?

Comme on vous le disait, les changements opérés sur l’AG 9 vont surtout être sur les détails, notamment si vous êtes habitués aux précédents modèles de chez PDP. Le choix a par exemple été fait d’abandonner la forme plus horizontale de l’AG 7, pour revenir sur un design plus classique. Le gain va être esthétique mais surtout et ce qui est le plus important, on gagne largement en confort.

En contrepartie, le mécanisme qui aide à l’ajustement du casque a été modifié, ce qui n’est pas spécialement en faveur de l’AG 9. Ce n’est pas forcément un défaut, mais les écouteurs sont maintenant attachés au casque par un système de rail, en lieu et place des bandes qu’on pouvait avoir sur l’AG 7. La différence, est que cela rend l’AG 9 plus flexible aux manipulations mais cela risque de le rendre aussi plus fragile. Cela ne posera pas de problèmes conséquents à un utilisateur qui fait attention à son matériel, mais pour les autres cela risque d’être un peu plus problématique sur la longueur.

Les écouteurs de l'AG 9 sont moins épais que l'AG 7

Les écouteurs de l’AG 9 sont moins épais que l’AG 7

Et la qualité sonore dans tout ça ?

Pour un prix conseillé de 99$, l’Afterglow AG 9 est vraiment un produit avec un bon rapport qualité prix. Le casque est vraiment de bonne facture et il est vendu avec tout le nécessaire pour le faire fonctionner. Si cela se destine avant tout pour une utilisation sur console de salon, le casque existant en version Xbox One ou Playstation 4, il est tout à fait possible de l’utiliser sur une autre machine. L’AG 9 dispose d’une entrée jack 3.5mm, ce qui le rend compatible avec quasiment n’importe quel appareil.

Ce n’est pas le cas de la version Xbox One, mais la version Ps4 du casque pourra par contre être utilisée en mode sans fil sur PC. Le transmetteur qui est vendu avec l’AG 9 est donc compatible avec n’importe quel PC tournant sous Windows, et cela à partir de Windows 7. La reconnaissance se fait très aisément, ce qui n’est pas très surprenant.

Du coté du son, pas de soucis majeurs à noter, celui-ci étant très clair et plus qu’agréable. Ce qui est pas mal un standard avec les casques de la gamme Afterglow. Comme pour l’AG 7, on retrouve un mode dans lequel il est possible d’augmenter la hauteur des basses. Cela avait été mis en avant sur le modèle précédent, comme étant un bon moyen d’entendre les explosions et les bruits environnants dans les jeux. Sur l’AG 9, on est clairement dans ce que c’était à la base, un simple gadget qu’on laisse assez rapidement de coté.

Le micro de l'AG 9 est détachable, mais du coup moins flexible

Le micro de l’AG 9 est détachable, mais du coup moins flexible

Mon beau petit micro

Pour l’AG 9, le choix a été fait par PDP de proposer un micro détachable et qui se connecte au besoin par une entrée jack 3.5mm. L’idée étant simplement de pouvoir s’en servir au besoin et de ne pas prendre le risque de l’abimer à cause d’une mauvaise manipulation. Sur l’AG 7 il pouvait arriver qu’on accroche justement le micro, qui dépassait un peu de l’écouteur, ce qui n’est plus le cas ici. En revanche, il devient donc plus facile de perdre le micro puisque celui-ci devient une pièce détachable. Un mal pour un bien, qui deviendra juste un souci pour les utilisateurs un peu négligeant.

Pour ce qui est de la qualité du micro, rien de révolutionnaire de ce coté là. Sans être extraordinaire le son est plutôt correct et rempli entièrement sa tâche. Le microphone atténue les bruits ambiants et restitue une voix très claire. On aurait tout de même aimé pouvoir ajuster le son du micro directement sur le casque, car il manque parfois un peu de puissance, mais c’est quelque chose qu’on peut combler en ajustement directement le volume dans les options du jeu ou de Windows. Par contre, l’amélioration notable est que l’AG 9 capte très bien le signal du transmetteur USB et cela même à une distance de plusieurs mètres, ce qui est un bon point pour ceux qui souhaiteraient s’en servir pour écouter de la musique en vacant à leurs occupations quotidienne.

 

En conclusion

Un bel effort a été fait de la part de PDP pour vraiment améliorer sa gamme de casque Afterglow. La différence entre l’AG 7 et l’AG 9 est assez minime et ne forcera pas à un utilisateur de passer au nouveau modèle, mais les joueurs étant en recherche d’un casque pour Xbox One ou Playstation 4 trouveront avec l’AG 9 un casque d’écoute de qualité et qui en plus est disponible à un prix très attrayant. Avec son micro détachable et son ergonomie revue à la hausse, l’Afterglow AG 9 est vraiment un produit abordable et de bonne facture.

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.