Test – Bombing Bastards

Disponible sur l’eShop européen depuis le 31 juillet 2014 et développé par Sanuk Games, Bombing Bastards a pour objectif de remettre au gout du jour le bon vieux système de jeux de Bomberman. Sortez vos bombes, prévenez vos potes et préparez-vous à tout faire péter dans ce petit jeu d’action bien explosif.

bomging-bastards-head

Un air de déjà-vu

L’histoire, même si elle semble inéxistante est pourtant bien là. Vous incarnerez un petit robot fabriqué par le docteur Wallow, un scientifique légèrement fou dont l’objectif n’est autre que de contrôler la galaxie entière. À vous donc de faire tout le travail et de vider chaque niveau.

Amateur de bomberman, bienvenue dans ce nouveau titre. Le gameplay de Bombing Bastards est très similaire à ceux des bombermans. Vous devrez donc éliminer des ennemis en les faisant exploser à travers plusieurs niveaux. Comme dans les classiques du genre, vous commencerez chaque niveau en étant sans pouvoir, et en ne pouvant pas faire grand-chose d’autre que poser une bombe, et attendre. Heureusement, très vite vous rencontrerez divers upgrades qui vous faciliteront la tache. Au programme? Des explosions plus longue, la possibilité de shooter dans vos bombes, de les porter pour les envoyer plus loin et j’en passe. De quoi se faire allègrement plaisir et placer des bombes à tout va.

En plus des divers upgrades présent, chaque niveau aura son propre environnement. Vous retrouverez donc des téléporteurs, des jets de lave à esquiver, des sols qui se détruiront à la longue. Bref dans Bombing Bastards, il faut être prudent avec le décor. Mais pas seulement. En plus de ces divers éléments, chaque zone se terminera par un boss coriace qu’il vous faudra soit éliminer pour gagner complètement, soit faire un maximum de dégats pour passer à la zone suivante. Chaque fin de zone apporte aussi son lot de récompense. Ici pas de points ni rien, seulement des étoiles, à la manière d’Angry Birds. Et pour avoir 3 étoiles, il faudra s’accrocher. Le titre étant relativement difficile, et les cartes étant aléatoire.

Bombing Bastards 6 Bombing Bastards 3

Une réalisation bancale

Même si le titre se veut assez sympathique, la réalisation est relativement simpliste. Le soft adopte un titre cartoon assez lumineux, mais dans le fond, les décors se ressemblent, et les ennemis se comptent sur les doigts d’une main, ou presque. Certes se genre de titre mise avant tout sur le gameplay et le multijoueur, mais pour une fois, il aurait été intéressant de travailler un peu plus la palette graphique.

Côté OST, le jeu en est presque dépourvu. Certe, le doublage du Dr Wallow est assez réussi et colle plutôt bien à l’ambiance cartoon et survoltée du titre. Mais pour le reste, les musiques finissent par être trop répétitive, et les bruitages à la longue finissent par devenir lassants, même s’ils permettent au début de se mettre dans l’ambiance. Comble du titre, les amateurs de jeu au gamepad ne pourront profiter d’aucune bande son, celle ci n’étant présente que sur la télévision. Un choix regrettable.


En conclusion

Bombing Bastards aurait pu remettre au gout du jour la passion pour les explosions en multi-joueur comme à la vieille époque, mais au final on ne gardera pas grand chose de se titre si ce n’est le gameplay et le fun. La difficulté aussi peut être un petit plus pour les amateurs de défi, mais malheureusement, la réalisation du soft ne suit pas. La bande-son n’est que trop peu utilisée, et les décors sont trop semblables. Seul la durée de vie sauve un peu la mise, avec des possibilités de rejouabilité infinie étant donné que chaque niveau sera généré aléatoirement.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.