Test – Detective Pikachu : une enquête électrisante sur 3DS

En dehors de sa série traditionnelle, la licence Pokémon a réussi au fil de son existence à nous surprendre avec quelques spin-off. Et même s’il y a quelques joueurs qui rêvent encore d’un second épisode à Pokémon Snap, les autres pourront tout de même se satisfaire avec Détective Pikachu. Un jeu qui a défrayé la chronique au moment de son annonce et qui malgré les apparences, reste tout de même assez classique dans son genre. Et après tout, c’est au moins l’occasion dentendre un Pikachu parler.

Le hasard fait bien les choses

Si vous vous attendez à avoir entre les mains un jeu dans lequel il sera nécessaire d’attraper des petites bestioles et de participer à des combats, il faut tout de suite renoncer à cette idée. Détective Pikachu, au cas où le nom du jeu ne vous aurait pas encore mis à puce à l’oreille, est un jeu d’enquête et donc d’aventure. Ce qui peut être un peu déconcertant au début c’est surtout qu’on tombe directement dans une cinématique d’introduction dans laquelle on nous présente un Pikachu arborant un chapeau que Sherlock Holmes ne renierait pas. Le plus étonnant sera en faite que ce dernier se met à parler. En réalité ce n’est pas tout à fait le cas puisqu’aucun humain ne sera capable de le comprendre. Cela au grande damne de notre ami tout en jaune qui aimerait bien pouvoir exercer son talent de détective, mais qui se voit bloqué par la barrière de la langue.

Mais comme le destin fait bien les choses, c’est à ce moment qu’on rencontre Tim Goodman qui vient faire un tour à Raimu City. La venue du garçon dans la ville n’est pas désintéressée car il est à la recherche de son père qui a disparu depuis maintenant deux mois. C’est à ce moment là qu’il croise la route d’une bande de Capumains qui vont tenter de voler des objets aux passants, ce qui implique le pendentif d’une jeune fille. En prenant tout son courage, le jeune homme va essayer d’attraper le vil Pokémon, mais tout ce qu’il réussira à faire c’est d’agripper les oreilles d’un Pikachu. Une fois le choc de la rencontre derrière eux, nos deux protagonistes se rendent à l’évidence qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans la mesure où Tim est capable de comprendre ce que lui dit Pikachu. Mais avant de comprendre le pourquoi et le comment, les deux amis de fortune vont tenter de pourchasser les Capumains.

Leur amitié à une place importante dans le jeu

Que l’enquête commence

C’est à cet instant que débute la phase d’enquête. Il va s’agir dans un premier temps de récolter des informations et puis des indices sur le méfait qui vient d’être commis. Cela se caractérise par un espace clos dans lequel il faudra parler avec les personnages présents, tout en cherchant un peu dans les décors les objets qui peuvent être inspectés. C’est principalement ce qui nous sera demandé durant les neuf chapitres du jeu, avec chaque fois plusieurs affaires à la suite qu’il faudra résoudre pour avancer dans l’histoire. Évidemment certaines enquêtes se feront par étapes et il y aura forcément quelques rebondissements par moment. La récolte d’indices peut s’effectuer avec le stylet ou en déplaçant Tim dans les environnements. Par moment Pikachu sollicitera notre attention, afin de venir nous parler et nous donner par la même occasion quelques conseils pour progresser. Le procédé est étonnamment simple mais il est amplement fonctionnel et c’est d’autant amusant qu’on a vraiment le sentiment d’investiguer dans une enquête de détective.

L’avancé dans le jeu emprunte des mécaniques au jeu d’aventure et demande parfois de résoudre des problèmes secondaires, mais qui seront nécessaire pour pouvoir avancer dans la résolution de notre enquête. La plupart du temps il s’agira surtout de poser la bonne question à un personnage ou encore de trouver un indice ou objet en particulier, mais pour le peu qu’on soit perdu, il suffit de se rendre dans les carnets de Tim pour y voir un récapitulatif de tous les preuves ou conversations qu’il nous a été amené de voir. Le souci qu’on peut facilement rencontrer c’est que la réponse de notre enquête est parfois d’une évidence effrayante, mais qu’il faudra quand même se farcir une récolte d’indices avant de pouvoir se lancer dans sa résolution. Dès qu’on réunit toutes les preuves nécessaire, Pikachu entrera dans une phase durant laquelle il faudra choisir parmi les indices pour déterminer celles qui sont les plus pertinentes et qui peuvent coïncider ensemble. Et pas besoin de s’inquiéter car en cas d’erreur, il est possible de recommencer autant de fois qu’on le souhaite.

Et c’est à partir de là que vous devriez comprendre que Détective Pikachu se destine à un public assez jeune, voire à des joueurs qui n’ont pas envie d’un jeu trop compliqué. Il est tout simplement impossible de rater votre partie et la pire chose qui puisse vous arriver c’est de rester bloqué dans une énigme, ce qui risque d’arriver assez rarement tellement leur difficulté est très réduite. Et dans le pire des cas il vous suffira d’activer le mode difficile s’il s’agit de la partie d’un enfant. En faite en dehors de l’aspect enquête, le principal attrait du jeu est surtout de découvrir son univers. On est clairement dans un jeu Pokémon qui sort des sentiers habituels de la licence. La relation entre Pikachu et Tim évoluera au fil des chapitres et il se nouera une réelle amitié. La personnalité atypique et la voix grave de la boule de poils jaune en fera aussi un personnage très intéressant et complémentaire à celui du jeune garçon.

La recherche d’indices est une grosse part de l’aventure

La fraicheur dans la différence

Il ne faut donc pas s’attendre à la consistance d’un jeu d’aventure Pokémon, mais cela n’empêche pas à Détective Pikachu d’avoir une durée de vie honnête, avec une douzaine d’heures au compteur pour en voir la fin. Ce n’est certes pas mirobolant mais la progression dans le jeu étant plutôt lente et surtout tourner vers le scénario et l’interactivité entre nos personnages, cela se révèle comme étant bien suffisant. Plusieurs protagonistes secondaires viendront se greffer à l’histoire et on passe vraiment un délicieux moment à les découvrir. Bien que les rebondissements du scénario soient un peu téléphonés et parfois carrément sans surprise, cela reste quand même une aventure intéressante et palpitante. Les petites scénettes de Pikachu sont d’ailleurs assez succulentes par moment, et on n’hésitera pas un seul moment à cliquer sur son image, simplement dans l’espoir de collecter une nouvelle scène d’humour.

 

En conclusion

Sans être d’une folle inventivité ce Détective Pikachu reste une belle surprise dans le doux monde des jeux Pokémon. Le syndrome de la coquille vide aurait pu nous frapper très rapidement, mais pourtant il est bon d’admettre qu’on se prend d’affection pour ce petit Pikachu qui veut devenir un grand détective. Les apparences sont peut-être un peu trompeuses puisqu’on n’a pas vraiment le sentiment d’être devant un jeu d’investigation, mais plutôt devant un jeu de puzzles et d’énigmes. Mais cela ne nous empêche à aucun moment de profiter pleinement de l’aventure et de s’amuser.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *