Test – Donkey Kong Country Returns 3D

Pointé du doigt pour la pauvreté de sa ludothèque, la petite 3DS peut enfin se vanter d’avoir remonté la pente, en offrant aux joueurs un large choix de jeux. Même si l’on pourrait appeler cela de l’opportunisme, Nintendo en profite pour caser quelques-unes de leurs licences, avec des remakes et portages qui raviront ceux qui n’ont pas encore pu s’y adonner dans leur version d’origine. C’est notamment le cas pour Donkey Kong Country Returns 3D qui signe de le pointe d’une banane le retour de nos deux singes préférés. Après avoir fait des merveilles sur Wii, reste à voir si les aventures haut en couleurs de nos héros arriveront à nous convaincre encore une fois.

donkeykongcountryreturns

Avoir la banane

Il est communément admis, outre le fait que les chimpanzés aiment les bananes, que la Wii est une console très grand public. Pourtant cela ne l’a pas empêché d’accueillir un bon nombre d’exclusivités qui ont réussi à marquer les esprits, notamment chez les joueurs un peu plus chevronnés. C’est sans conteste le cas pour Donkey Kong Country Returns qui avait le mérite d’être un sublime hommage aux productions de RARE sur Super Nintendo. Retro Studio a réalisé un travail d’orfèvre, en remettant au goût du jour une licence qui avait été un peu abandonné durant les générations précédentes. Mais pour réussir un portage digne de ce nom sur 3DS, il fallait bien faire quelques concessions, notamment sur la difficulté du jeu afin que celle-ci soit adaptée à un tel support.

Que les hérétiques s’arrêtent tout de suite, Donkey Kong Country Returns 3D n’a pas subit de changements au point d’altérer ce qui faisait le charme du jeu. Des remaniements ont surtout été effectués sur la prise en main, pour s’adapter aux contrôles de la 3DS. Il n’est donc plus question de secouer sa manette pour effectuer certaines actions, comme celle de taper au sol par exemple. Pour ceux qui auraient peur pour le manque de précision venant du stick analogique, il est même possible d’utiliser la croix de direction. Un gain bénéfique pour ceux qui ne jure que par l’ancienne formule. Un souci du détail qui fait plaisir à voir et qui caractérise bien le travail fourni par Monster Games. L’autre modification apportée, est d’avoir rendu le jeu beaucoup plus accessible aux joueurs néophytes. En y ayant incorporé des aides plus que bienvenues, mais tout en gardant un gameplay exigeant.

Donkey Kong Country Returns 3D 3DS  Donkey Kong Country Returns 3D 3DS

Attention à la chute

Comme tout bon jeu de plates-formes, la gestion des sauts est primordiale si l’on souhaite s’en sortir. On pense aux séquences de chariots dans le monde des mines, où la moindre erreur est la mort assurée. Mais aussi aux nombreux passages en tonneaux qui demanderont un timing précis pour ne pas finir écraser sur un mur. Une mention spéciale aux niveaux sur la plage, pendant le déferlement d’un tsunami, qui nous demande de se cacher derrière des éléments friables pour se protéger des vagues. Un superbe décor comme dans pratiquement tout le reste du jeu, qui est admirablement utilisé pour mettre la pression sur le joueur. Mais heureusement les erreurs ne sont pas vraiment punitives et se soldent souvent à recommencer à un des nombreux points de contrôles subtilement bien placés. Dans le pire des cas vous pouvez même passer par la boutique de Cranky Kong pour vous acheter quelques objets utilitaires.

Un des ajouts notable de Donkey Kong Country Returns 3D, c’est de nous proposer deux modes de jeux différents. Concrètement il sera possible de jouer dans les mêmes conditions que sur Wii, en débutant seulement avec deux cœurs ou bien dans une version 3DS qui nous octroie un cœur supplémentaire. La boutique aura également quelques objets additionnels comme le ballon vert qui servira à vous éviter une chute mortelle, un anti-chocs ou un tonneau pour récupérer Diddy à tout moment. Des aides qui peuvent servir de trousse de secours, mais qui sont loin d’être indispensables pour quelqu’un qui préfère y aller à la dure. Un peu comme le super-guide qui s’active lorsqu’on meurt trop souvent et qui peut être lancé pour que Super Kong vienne à notre rescousse, en terminant le niveau à notre place. Un processus qui s’est infiltré depuis New Super Mario Bros. Wii dans les jeux estampillés Nintendo, en faisant couler beaucoup d’encre, mais qui finalement reste au bon vouloir de l’utilisateur de l’utiliser ou non.

Bien que la durée de vie n’est pas en reste, avec pas moins de sept à huit heures de jeu en fonction de vos talents, il reste aussi la possibilité de collecter tous les bonus cachés dans les niveaux. Avec les pièces de puzzles permettant de débloquer des images dans la galerie, voir les lettres KONG  pour débloquer des niveaux et au final un monde miroir. Autant vous dire que les plus acharnés auront de quoi faire pendant une bonne quinzaine d’heures. De quoi profiter pleinement de l’aspect visuel du jeu qui ne souffre pas du portage ou alors que très peu. C’est certes moins fin que sur un écran de télévision, mais cela n’empêche pas de s’ébahir devant des environnements qui regorgent d’astuces pour nous en mettre plein les yeux. Comme le niveau dans la pénombre, avec des nuances de gris et de noirs et où seule la cravate rouge vif de nos héros attise notre regard. Un trip qui rejoint l’envie des développeurs de nous offrir une expérience visuelle séduisante, tout en y rajoutant un gameplay quasiment irréprochable. Que demander de plus.

 

En conclusion

La crainte première qu’on peut avoir avec ce genre de portage, c’est que les nouveautés apportées à la nouvelle version,  ne sont pas assez nombreuses pour qu’on s’y intéresse avec un grand intérêt. Les langues fourchues pourraient dire que c’est le cas avec Donkey Kong Country Returns 3D, mais finalement en grattant un peu on se rend compte que le contenu se suffit amplement à lui-même. Y rajouter quelque chose n’aurait fait preuve que de fioritures inutiles. En s’adaptant à la portable de Nintendo, le jeu se permet même de devenir un peu plus accessible tout en conservant sa difficulté d’origine. Un pari réussi pour un jeu qui vient se rajouter à la ludothèque déjà conséquente de la 3DS. Tout simplement indispensable.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.