[Test] Donkey Kong Country Returns

 

Editeur : Nintendo
Développeur : Retro Studio
Multijoueurs : 2 joueurs en coopération

 

Cela fait maintenant plus de quatorze ans que nous attendions une suite à la mythique saga de Donkey Kong Country. Sortie initialement sur Super Nintendo et développée par le studio Rare, les qualités de cette série ne sont plus à démontrer. Nintendo joue sur la fibre nostalgique des joueurs pour ce nouveau titre sur Wii. Loin de nous l’idée de s’en plaindre si c’est pour retrouver notre gorille préféré dans une nouvelle aventure.

Jamais sans ma banane

Pour ne pas changer les vieilles habitudes, Donkey Kong voit sa petite vie paisible bousculée par l’apparition soudaine de folles créatures. Elles iront jusqu’à envouter tous les habitants de son île. Allant par la même occasion jusqu’à voler toute sa réserve de bananes. C’est sans réfléchir que Donkey Kong et Diddy Kong se mettent en route pour rétablir la paix dans la forêt tout en tentant de récupérer leur précieux trésor. Voilà donc une excuse toute trouvée pour nous faire parcourir les différents mondes qui composent l’île.

La première chose qui frappe aux yeux, c’est la grande richesse des niveaux proposés. Chaque tableau n’a pas son pareil et le joueur est tout le temps amené à s’émerveiller devant une telle richesse des décors. On arpente de somptueux environnements qui se distinguent de par leur diversité. Chaque monde possède un thème différent tout en proposant des niveaux uniques et qui ne se ressemblent jamais.

Le maitre mot des développeurs à été d’en mettre plein la vue aux joueurs, et c’est un pari réussi. Le level design est une succession de bonnes idées qui sont mis bout à bout pour nous offrir une progression des plus palpitante et remplis de surprises. Comme lorsque notre petit gorille se fait pourchasser par une pieuvre géante, tout le niveau nous amènera dans une course folle à devoir éviter les tentacules de la bestiole qui jailliront de partout.

 

Devenir le roi de la jungle

Autant le dire tout de suite la difficulté du titre risque fort de faire grincer des dents les joueurs les moins expérimentés. Certaines phases de jeu sont assez tendues et demandent beaucoup de concentration et de patience pour en voir le bout. On pensera notamment au monde de la mine avec des niveaux remplis de sauts en chariots. Heureusement le jeu n’a rien d’insurmontable et offre une progression bien dosée. Dans le pire des cas, on pourra toujours se rabattre sur le super guide. Principe instauré par New Super Mario Bros Wii, lorsque le joueur perd trop de vies dans un niveau il peut demander au guide d’effectuer le niveau pour lui. C’est une petite aide bienvenue pour les débutants, mais qui reste juste une option qu’on n’est pas obligé d’utiliser. Il y aussi la boutique de Cranky Kong qui permet d’acheter divers bonus à l’aide des pièces trouvées durant notre périple. On pourra donc acheter des cœurs ou des vies supplémentaires, mais surtout une clé permettant de débloquer un niveau secret dans chaque monde.

La grande maniabilité du titre aide heureusement le joueur à se sentir à l’aise dès le début de l’aventure. Cela grâce aux mouvements des personnages qui sont très simple d’utilisation. Donkey Kong fait honneur à son statut de gorille en pouvant faire des roulades, frapper sur le sol, voir même souffler sur ses ennemis. Diddy lui possède sensiblement les même mouvements, mais peut aussi activer ses propulseurs pour planer une fraction de seconde pendant ses sauts, ou bien encore tirer des cacahuètes avec l’aide de ses pistolets. Le jeu se joue avec le combo Wiimote et Nunchuk ou bien avec la Wiimote à l’horizontal en mode manette. Mais, peu importe votre préférence les capacités de nos deux compères se font tout aussi facilement. Il suffit pour ca de presser dans une direction et de secouer la Wiimote. Par exemple pour souffler il vous suffit de vous accroupir en pressant la croix vers le bas et de secouer la manette.

Donkey Kong Country Returns Donkey Kong Country Returns

 

Mon ami à casquette

Déambuler dans de superbes tableaux c’est toujours très amusant, mais le faire à deux c’est encore mieux. Cest bien pour cette raison qu’on retrouve un mode coopération qui permet à un deuxième joueur d’incarner Diddy Kong. En solo Diddy est toujours sur le dos de Donkey Kong, mais en coop le second joueur peut décider d’en descendre afin de flâner dans le niveau à sa guise. Très attendu, ce mode deux joueurs est vraiment un gros atout, qui se greffe à la longue liste des qualités dont se targue Donkey Kong Country Returns. Si on voudrait en rajouter on pourrait aussi parler de la durée de vie qui atteint la bonne vingtaine d’heures. Car comme d’habitude le titre regorge de bonus à découvrir ainsi que des niveaux secrets à débloquer, de quoi ravir les joueurs en besoin d’avoir la mention “fini à 100%” sur leur sauvegarde.

Si on voudrait vraiment trouver des défaut à ce titre, on pourra noter le manque de phase à dos d’animaux. Ramby le rhinocéros est de la partie, mais c’est bien le seul. On fait l’impasse sur les courses en autruche ou encore les niveaux aquatiques. Ce manque est corrigé par la présence du tonneau-fusée, qui d’une certaine facon apporte un peu de renouveau au gameplay de la série. L’autre défaut plus léger celui-ci, ce sont les musiques d’ambiance du jeu qui se font assez discrètes et qui ne sont pas toujours bien misent en avant. C’est d’autant plus regrétable car les remix de thèmes connus de la saga sont assez bien repris, et on prend un malin plaisir à les entendre à nouveau.

 

En résumé

Retro Studio et Nintendo offre à la Wii un jeu digne de la franchise Donkey Kong. De superbes animations couplées à un gameplay riche et varié, font de ce titre un des incontournables de la console. L’attente des joueurs est enfin récompensée avec un Donkey Kong Country Returns qui remplit entièrement ses promesses et qui n’attend plus que vous pour rejoindre votre ludothèque.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.