Test – Dr Luigi

Il y a des séries qu’on ne s’étonne plus vraiment de retrouver au fil des générations. Indémodable et toujours accompagné de leur base de fans invétérés, ces licences finissent par s’installer dans le paysage de façon permanente. C’est le cas des Dr Mario qui sévissent sur les consoles de Nintendo depuis maintenant plus de deux décennies. Pour pimenter un peu la sauce, en l’honneur de l’anniversaire du gars à la casquette verte, c’est Dr Luigi qui prend la pose et se faufiler sur l’eShop de la Wii U. Tentant au passage de renouveler un concept éculé mais toujours aussi diablement addictif.

dr-luigi-head

Je ne veux pas de ton rhume

Pour meubler un peu cette critique, qui risque de rapidement venir à l’essentiel, on pourrait vous parler en long et en large sur toutes les apparitions de Mario en blouse blanche. Mais pour cet épisode, ce n’est pas le célèbre tueur de tortue qui est en vedette, mais son petit frère bien aimé. Luigi est en effet au centre de l’attention, dans ce qui aurait pu se révéler comme un simple changement d’enrobage, qui amène pourtant une subtile modification au sein du jeu. C’est en tout cas là-dessus qu’on justifie la création de Dr Luigi, bien que sur le fond, la recette ne change pas vraiment. On entre encore une fois dans un jeu de réflexion dans lequel il faudra combattre des virus avec des gélules, qui à la manière d’un Tétris, tombent du haut de l’écran. L’intérêt étant de faire des chaînes de couleurs pour marquer des points, éliminant au passage les parasites qui traînent par là. L’influence du grand plombier s’étale au travers d’un mode complémentaire, où les gélules prennent la forme d’un L.

Un petit changement bienvenue qui aurait pu apporter un renouveau à la série, mais nous montrant vite ses limites. La lettre L est ainsi assemblée par deux gélules, qui forment une barre centrale d’une seule couleur. Le mode « Opération L » nous donne donc l’outil pour détruire encore plus efficacement et à presque chaque coup les virus. L’ajout de ce nouvel élément aurait, en toute vraisemblance, pu apporter un facteur de difficulté important. Dans l’état on a juste un mode qui sort un peu de l’ordinaire et qui finalement n’apporte rien de neuf. Cela n’enlève en rien l’efficacité du gameplay, qui reste le même. Mais c’est beaucoup trop léger pour justifier le changement de mascotte. Les joueurs familiarisés avec la série et qui espéraient y trouver un peu de renouveau, risque de fortement d’être déçu. Reste juste l’opportunité de pouvoir bien paramétrer ses parties, même si c’est quelque chose qu’on retrouve aussi dans les autres modes de Dr Luigi.

dr-luigi-wii-u-wiiu-1389902868-005 dr-luigi-wii-u-wiiu-1389902868-003

Car en s’arrêtant sur le contenu, on peut s’apercevoir qu’on nous propose le minimum syndical.  Dans « Remède Retro » il est simplement question du jeu de base, jouable à deux joueurs et contre l’ordi. Le principe ne change pas et même si l’on peut s’offrir des parties endiables contre des amis, cela reste assez léger. Si l’on possède un ancien épisode de la série, on aura mieux fait d’y revenir plutôt que d’investir dans Dr Luigi. De même pour « Antivirus » qui reste une variante sympathique, mettant en avant l’utilisation de l’écran tactile du GamePad. Rien de folichon mais qui reste agréable à jouer, notamment quand on veut faire des parties un peu plus lente et sans prise de tête. Soulignons au passage un mode en ligne, qui présente peu ou prou les mêmes modes qu’en solo. Un bon moyen de trouver des parties rapides et de corser un peu plus l’expérience, notamment pour ceux qui ont envie de trouver des joueurs à leur hauteur.

 

En conclusion

Comment ne pas prendre Dr Luigi pour ce qu’il est, une opportunité de décliner encore une fois un concept qui à déjà fait ses preuves. Loin d’être pourtant mauvais, c’est surtout le manque de contenu qu’on va critiquer. Bien trop classique et offrant trop peu de nouveautés, l’ensemble peine vraiment à se renouveler. Y coller l’étiquette de Luigi à la place de Mario ne suffit amplement pas et on aurait aimé un peu plus d’audace. Devant le prix assez élevé du jeu, on ne saura que trop vous conseiller d’attendre un petit passage par la case des soldes. Voire de vraiment peser le pour et le contre de votre achat, en sachant que vous risquer de tomber en terrain connu.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.