[Test] La Grande Aventure de Dood

 

Editeur : THQ 
Développeur : THQ

 

De par son concept, la console de salon de Nintendo est un terrain fleurissant pour les constructeurs qui cherchent à offrir des principes de jeu innovant. C’est un peu dans ce but que THQ nous propose uDraw, une gamme de jeux basé sur leur nouvel accessoire.

La Grande Aventure de Dood

Mon jolie Stylo

Alors qu’uDraw Studio, le logiciel vendu avec la GameTablet, se présente comme un logiciel de dessin et de création. Il fallait bien proposer d’autres titres qui tirent parti des possibilités de ce périphérique. La grande aventure de Dood est un jeu de plates-formes et réflexion qui met à contribution les caractéristiques de la tablette graphique. Alors que les premières images du titre nous laissaient espérer à un simili clone de Drawn to Life, la réalité est tout autre. Dès le lancement on se rend compte que le contenu du jeu est plutôt faible avec seulement deux modes de jeu. On se retrouve donc avec un mode de dessin qui nous permettra de créer certains décors du jeu, ainsi qu’un mode Jouer nous donnant accès à des mini-jeux. Malgré cette première impression plutôt faible, on se laisse tout de même tenté en se disant qu’on pourra passer un bon moment. Mais on se rend vite compte que seulement quatre défis nous sont proposés : Panique au crayon, Roulé-boulé, Bullodrome et Ventil-oh.

Pour un joueur ayant un tant soit peu de culture vidéoludique, les concepts qu’arborent ces jeux ne paraitront pas très surprenant. Roulé-boulé s’apparente à un Monkey Ball horizontal dans lequel on doit faire avancer une boule en inclinant la tablette de gauche à droite, tout en la faisant sauter avec le bouton A. Bullodrome et Ventil-oh sont plutôt dans la ligné d’un Soul Bubbles, où on dirige une bulle de savon directement avec le stylo ou un ventilateur pour pousser un ballon de baudruche. Plus original mais aussi le moins jouable, Panique au crayon nous demande de diriger un personnage en plaçant le stylo à sa gauche ou sa droite pour le faire avancer, tout en tirant des traits pour créer un élastique qui catapultera notre avatar dans la direction voulu.

La Grande Aventure de Dood La Grande Aventure de Dood

 

Dood’n Roll

A leur niveau, chacun de ces jeux souffrent du même problème. Il est parfois assez difficile de dosée la précision requise pour certains passages. Cela n’est pas toujours dû au gameplay, mais assez souvent à une mauvaise architecture des niveaux et cela ne va pas en s’arrangeant car leur difficulté augment très rapidement. Tout en étant honnête, ces jeux ne sont pas très originaux et n’offrent pas un gameplay assez étoffé pour qu’on s’y intéresse très longtemps.

Avec une soixantaine de niveaux au total, soit une quinzaine par jeu. Le principe reste toujours le même, on nous demande de terminer un tableau le plus rapidement possible afin d’engranger des points. En fonction du score final, on gagne des étoiles qui nous permettent d’acheter des apparences pour les décors ou pour notre personnage. Totalement optionnel, cette personnalisation de l’environnement n’apporte pas grand-chose. Surtout qu’il faut partir à la chasse du plus haut score pour tout débloquer, un aspect de challenge qui risque de ne pas attirer les plus jeunes joueurs. Sur le plan de la réalisation, les développeurs ont tenté de créer un univers enfantin mais le rendu est fade et très vite répétitif. Avec une musique presque inexistante, on se lasse très vite de parcourir les niveaux qui se ressemblent beaucoup trop.

 

Résumé

Annoncé comme un jeu gamer, La grande aventure de Dood est assez décevant. Avec une maniabilité parfois douteuse et une durée de vie ridicule, le jeu ne donne vraiment pas envie. Sans intérêt et frustrant, on a l’impression de jouer sur une démo technique fait pour vanter les mérites de la GameTablet. C’est dommage car avec un peu plus de contenu et un gameplay mieux élaborée, on aurait pu avoir un petit jeu très intéressant.

La Grande Aventure de Dood La Grande Aventure de Dood

La Grande Aventure de Dood La Grande Aventure de Dood

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.