Test – Guacamelee Super Turbo Championship Edition

Hola hombres! Imaginez que l’on puisse fusionner l’univers de la Lucha Libre avec un peu de Metroid et de Castlevania ? Cela vous plairait ? Parfait, direction le monde déjanté et plein de vie, mais aussi de morts de Guacamelee. Quoi ? Ceci est une version ++ du titre ? Merci d’accueillir Guacamelee Super Turbo Championship Edition !

guacamelee-stce-head

La lutte rend libre

Le jour des morts, le méchant Calaca enlève l’amie de Juan, le luchador héros du titre. Pas de chance l’amie en question est la fille d’El Presidente ! Ni une ni deux, Juan ira secourir au péril de sa vie la fi-fille chérie à son papa. Ne vous fiez pas à ce scénario simple à outrance qui cache un jeu plein de saveurs et de malices. Avant de parvenir à sauver la demoiselle en péril notre héros devra traverser nombre de péripéties et devra maîtriser tout l’arsenal de coups qu’ont les luchadors pour se défendre. Bien entendu en sus des célèbres coups de poing ou coups de pieds, Juan pourra compter sur de gentils PNJ pour lui enseigner de nombreux coups spéciaux. Ces derniers seront indispensables contre les ennemis dotés d’une meilleure défense que les ennemis plus classiques du jeu.

Les combats sont plein de nervosité et il faudra garder son sang froid et surtout jouer de ses réflexes pour se sortir de situations parfois délicates. La force pure ne sera pas toujours une solution, car il faudra souvent jouer de son agilité de chat pour déjouer la défense ou être plus rapide que les méchants pas beaux qui en veulent à notre intégrité. Ce qui fait également la force de ce Guacamelee c’est la direction artistique générale du titre. On retrouve également tout ce qui a fait le succès des jeux du genre en termes de gameplay, double saut, saut sur les murs et tant d’autres seront de la partie. Feature amusante, on pourra se transformer en poulet afin d’atteindre des endroits ou le luchador tout en muscles ne peut pas se faufiler. Il est également possible de changer de dimension pour passer dans le monde des morts.

guacamelee-STCE-0017 guacamelee-STCE-0006

La lucha de los muertos

Une fois dans le monde parallèle des trépassés Juan devra faire face à de nouveaux ennemis plus fantomatiques (forcément) et plus effrayants. De nouvelles plates formes seront également accessible ce qui amènera notre héros à devoir switcher entre le monde réel et celui des morts tout en sautant de murs en murs. Une manipulation délicate mais qui mettra votre skill à l’épreuve pour avancer dans ce titre coloré. Une fois le tout maîtrisé, il faudra six heures pour venir à bout du titre qui n’est pas vraiment difficile dans son ensemble mais qui demande de contrôler quelques bases des jeux de plates formes.

Il est également possible de jouer à deux en coop et même si le tout se termine très souvent en joyeux bazar on se surprend à faire des combats de poulets, amusant mais inutile bien entendu. Cette version Super Turbo Championship Edition apporte également son lot de nouveautés : deux emplacements de sauvegarde supplémentaires, deux niveaux supplémentaires, de nouveaux ennemis, une nouvelle possibilité de switcher entre les deux dimensions et tout un tas de petits bonus aussi drôles qu’inutiles comme un personnage avec une très grosse tête. L’humour est ici second voire troisième degré. Il ne faudra donc pas se formaliser devant certaines blagues qui n’ont ni queues ni têtes !

 

En conclusion

Ce Guacamelee Super Turbo Championship Edition apporte donc un grand vent de fraîcheur dans un style de jeu ou tout est normalement figé par des règles tacites du style jeu de plate forme. L’univers, le changement de dimensions ou encore l’humour font de ce titre une petite pépite que l’on se doit d’essayer. Les combats dynamiques et son petit prix finiront à coup sûr de vous convaincre de mettre la main sur ce jeu. Vamos amigos y viva la lucha libre !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.