Test – Gunhouse : Quand le puzzle rencontre le Tower Defense

Dans le jeu vidéo il y a parfois des jeux où on se demande vraiment comment les développeurs ont pu avoir l’idée de combiner deux genres aussi différents. C’est le cas de Gunhouse qui se présente à nous comme un jeu de réflexion dans lequel on a insérer du Tomber Defense. Un mariage plus qu’improbable et qui risque d’en étonner plus d’un.

Cela parait simple mais pas tant que ça

Le concept de Gunhouse est plutôt facile à comprendre et ne demande pas beaucoup de neurones pour être assimiler. Dans les grandes lignes il faut protéger notre bâtiment face à l’invasion des monstres et pour y arriver, il sera nécessaire de résoudre des puzzles afin de gagner des armes et des munitions. Évidemment, vous aurez probablement compris que la réalité est bien plus compliquée. En faite il nous sera demandé dans un temps limité de créer des armes et de les placer si possible au bon endroit, puisque certaines d’entre elles sont plus efficaces que d’autres selon les ennemis qui vont arriver à notre rencontre.

Tout se jouera en faite dans la maison, dans laquelle il tombe constamment des blocs qu’on va devoir assembler selon leur appartenance. Le minimum étant de faire des blocs de 2×2, mais pour avoir plus de munitions il est parfois important de prévoir notre coup et donc d’en faire des plus gros. Les blocs sont ornés d’un symbole et c’est ce qui détermine l’effet de l’arme quand on ira l’installer vers la droite, de là où arrivent les bestioles. La grosse difficulté étant qu’il est seulement possible de bouger les blocs sur l’horizontal. C’est d’ailleurs un des points important à prendre en considération, surtout que les blocs qu’on déplace hors de notre champ de vision, disparaissent tout simplement. Et quand on sait qu’on dispose seulement de quelques secondes pour s’armer et se faire un stock de munitions, c’est plus que problématique.

Les monstres ont une allure sacrément loufoque.

Un peu de tout pour tout le monde

C’est ainsi qu’on alterne entre les mini-phases de réflexion et celle dite de défense. Il faudra ainsi s’armer en fonction des monstres qui viennent nous taquiner. Et il sera possible durant les phases de puzzles de changer la fonction des armes à la voler en ajoutant des blocs vers la gauche, et cela même si une arme est déjà en place. Si vous y mettez un bloc du même type vous y rajoutez simplement des munitions, tandis qu’un bloc avec une autre icône y mettra l’arme en question. Ensuite ce sera à nous d’activer les canons au bon moment, afin de ne pas dépenser trop de munitions dans le vide. Il y a donc plusieurs aspects très sommaires à prendre en compte, mais c’est lorsqu’on let met bout à bout et surtout qu’on doit s’en servir dans un court laps de temps que cela prend une tout autre ampleur.

Au début il est donc vraiment difficile d’appréhender toutes les mécaniques de Gunhouse, mais petit à petit il se dévoile à nous un jeu plutôt prenant et dynamique. Petit à petit les conseils du jeu font en sorte qu’on comprend de mieux en mieux et c’est là qu’on peut enfin prendre du plaisir à tenté de traverser les niveaux. À cela se rajoute quelques petites astuces en cours de partie, comme la possibilité de créer des combos et de gagner un multiplicateur et cela en réalisant les formations de blocs qui sont affichées sur le haut de l’écran. C’est ainsi qu’on pourra augmenter la puissance de nos armes et les rendre par la même occasion encore plus efficaces. Et la persévérance est d’ailleurs récompenser, puisqu’en avançant il sera possible de récolter de l’argent qui nous servira petit à petit à investir dans des améliorations ou des nouveaux blocs. Rien de bien extraordinaire de ce coté là, mais au moins cela nous motive à progresser et à constamment devenir de plus en plus bon.

 

En conclusion

Sans être un jeu qui sort vraiment de l’ordinaire, Gunhouse n’en reste pas moins très atypique. Il serait bien difficile de le mettre dans une case et c’est justement ce qui fait tout son attrait. Son mélange de réflexion et de tower defense font qu’on doit constamment changer notre manière de réfléchir sur l’action qui se déroule devenant nous. Il faut par contre un bon moment d’adaptation avant de vraiment entrer dedans, mais dès qu’on commence à comprendre ce qu’on attend de nous, on finit par vraiment beaucoup s’amuser.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.