[Test] Kirby au Fil de l’Aventure

 

Editeur : Nintendo
Développeur : Good Feel
Multijoueurs : 2 joueurs en coopération

 

S’il y a bien une licence qui a été malmenée ces dernières années chez Nintendo, c’est Kirby. Les derniers jeux autour de la petite boule rose sont loin d’avoir fait l’unanimité auprès des joueurs. Un véritable retour aux sources était donc très attendu. C’est avec impatience qu’on attendait de revoir ce personnage dans un vrai jeu de plates-formes.

Kirby au fil de l'aventure

Un comeback tout en rose

Avec Kirby au fil de l’aventure, la teneur du jeu est annoncée dès le départ. Une voix mielleuse nous accompagne afin de nous narrer l’histoire à la manière d’un conte pour enfant. On découvre Kirby se baladant dans le royaume de Dreamland, lorsque tout à coup il aperçoit son fruit préféré : une superbe tomate ! Pendant qu’il s’apprête à la manger, un sorcier fait irruption en s’exclamant que cette Métamate magique lui appartient. Kirby ignore son avertissement et mange la tomate d’une seule bouché.

C’est alors que notre ami se retrouve absorbé par la chaussette que le sorcier porte autour de son cou. C’est à ce moment qu’il rencontre un petit garçon du nom de prince Ponpon. Grâce à ce dernier, Kirby réalise qu’il vient d’entrer dans le royaume de courtepointe. Un monde fait entièrement de fil de laine et de tissu. Prince Ponpon raconte à Kirby que son pays a complètement été décousu par le Sorcier Maillalenvers et qu’il est chargé de tout remettre en place. Kirby prit donc la décision d’aider le prince dans cette tâche et d’en découdre avec le Sorcier par la même occasion.

 

La fin de la grosse bouffe

En plongeant dans ce monde fait de ficelles, de boutons et de morceaux de tissus, on est tout d’abord un peu désarçonné. Il faut complètement oublier tous anciens mécanismes de la série. Si vous avez déjà joué à un jeu de plate-forme avec notre baudruche rose, vous allez être très dépaysé. Ici, Kirby ne peut pas avaler les monstres, mais en contrepartie il pourra lancer un fil qui lui permet de les attraper et les changer en pelote de laine. Celle-ci pourra servir de projectile pour terrasser vos adversaires. Ce fouet improvisé permet aussi d’atteindre des éléments du décor afin de se balancer ou tout simplement de tirer dessus.

Heureusement, on retrouve ce qui a fait le succès du personnage. Le jeu est remplit d’une pléthore de transformations en tout genre. Kirby peut se transformer en voiture pour courir, en parachute, en poids ou encore en sous-marin. A ces métamorphoses s’ajoute aussi des pouvoirs qu’on pourra s’octroyer ponctuellement durant l’aventure, le temps d’une phase de jeu ou d’un niveau. Ainsi on pourra se transformer en char, en tout terrain ou encore en ovni et bien plus encore. Leur maniement se fait de façon très intuitive, avec une télécommande Wii tenue à l’horizontal qu’on doit de temps à autre incliner ou secouer pour effectuer certains mouvements.

 

C’est toujours mieux à deux

Kirby au fil de l’aventure est résolument un jeu accessible, c’est dotant plus vrai lorsqu’on joue en coopération. Le jeu est facile et il le devient encore plus lorsqu’un deuxième joueur vient nous rejoindre en prenant les traits du prince Ponpon. L’entraide est le maître mot dans ce mode deux joueurs. On peut par exemple attraper le second personnage et le mettre en pelote, pour ainsi le jeter dans un recoin inaccessible du tableau. Les transformations mettent également à contribution cette solidarité, en plaçant les deux joueurs aux commandes. Comme pour le tout terrain où une personne doit diriger l’engin tandis que l’autre s’occupe de l’accélération. C’est une façon ingénieuse de précéder. Même si on pourra regretter que la répartition des tâches à effectuer soit parfois mal pensée. Ce qui rend la maniabilité de certains véhicules assez brouillon.

Kirby au fil de l'aventure Kirby au fil de l'aventure

 

D’une grande douceur

Le monde tout en patchwork est une belle excuse pour toutes les folies. Les niveaux regorgent d’idées étonnantes en mettant à profit la moindre fermeture éclair ou bouton qui parsèment le décor. On passe notre temps à guetter l’environnement pour apercevoir un brin de fil ou une tirette qui dépasse. Rien que pour le plaisir de pouvoir tirer dessus et voir l’effet que cela engendrera. Tel un accordéon, on pourra de cette façon rétrécir des morceaux entiers du niveau, ou encore ouvrir un passage pour se mouvoir derrière le décor.

Chacun des six mondes qui parcourent le jeu arborent des graphismes resplendissant de couleurs. Malgré des niveaux parfois chargé de beaucoup d’éléments, l’animation reste tout de même très fluide. Si on rajoute à cela les musiques féeriques, dont certaines sont directement reprise sur d’anciens titres mettant en scène la petite boule rose. On arrive sur un résultat cohérent et qui respire la fraicheur.

 

Les doigts dans le nez

Les jeux autour de Kirby n’ont jamais été d’une grande difficulté. Cette fois l’accessibilité du titre atteint tout de même des sommets. Avec un personnage qui ne peut pas mourir, les développeurs ont fait un pari risqué. Car oui, vous aurez beau vous jeter dans un précipice ou sur l’arme d’une créature, vous ne pouvez pas perdre de vie. La seule chose que vous allez voir disparaitre ce sont vos perles durement accumulé. Là encore rien d’handicapant, car à la manière d’un Sonic, il est possible d’en ramasser une partie qui sera préalablement tombé au sol. La durée de vie d’une dizaine d’heures reste pourtant très honorable pour un jeu d’une telle facilité. Pour étendre un peu votre plaisir, il reste bien entendu toujours la possibilité de dénicher tous les petits objets cachés dans les niveaux, ou encore de débloquer et finir les mini-jeux.

 

En résumé

Kirby au fil de l’aventure est un jeu à la réalisation irréprochable. Toute son ambiance découle d’une seule idée, avec un univers complètement fait de fil de laine. Si on sort de nos premières impressions, on se rend compte que le tout s’harmonise avec merveille. Les joueurs confirmés en recherche de défi risquent d’être déçu, mais comme les autres ils ne pourront pas rester insensibles devant l’inventivité et la magie qui s’en dégage.

Kirby au fil de l'aventure Kirby au fil de l'aventure

Kirby au fil de l'aventure Kirby au fil de l'aventure

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.