Test – Lumino City : un conte de fée artisanal

Quand on pense au point & clic, on s’imagine forcément un jeu possédant une bonne difficulté dans ses énigmes et qui va nous retourner le cerveau. Pourtant ce n’est pas du tout ce que propose State of Play, avec Lumino City. En misant plutôt sur un jeu artisanal, dans tous les sens du terme et surtout, mignon à souhait.

lumino-city-head

Un jeu fait-main

Quand on se penche sur Lumino City, on peut clairement parler d’une catégorie de jeux qui peut se désigner comme de l’art. Car il faut bien comprendre qu’il s’agit d’une production fabriquée de toute pièce, simplement avec du papier et du carton. Tous les environnements et personnages de Lumino City ont été coupés et assemblés, puis photographié avec l’aide d’une caméra. Le résultat se ressent ainsi avec une ambiance très singulière et qui possède un charme indéniable. Suivre cette petite fille dans son périple, à la recherche de son grand-père disparu, se montre ainsi comme une belle promenade qui dévoile ses charmes au fur et à mesure. Le jeu est découpé en plusieurs chapitres, avec chaque fois un petit lieu à visiter et qui souvent aura une énigme principale à résoudre. Ainsi on perd rarement de vue l’objectif et il est assez difficile de rater un élément ou un dialogue avec un personnage.

Si l’ambiance de Lumino City est à croquer, c’est un peu moins le cas pour son gameplay qui se révèle très classique. Rien de dramatique non plus, mais ce n’est pas là qu’il faudra y chercher une pointe d’originalité. Tout s’effectue au clic gauche de la souris, les déplacements comme la résolution des énigmes. Ces dernières sont d’ailleurs rarement très demandantes, mais leur fonctionnement est toujours épris d’une certaine logique. Heureusement, la plupart seront basé sur des mécanismes dont la solution peut se trouver dans un livre d’ingénierie, qu’on transporte en permanence avec nous. Selon votre affinité, l’aventure de Lumino City vous prendra deux ou trois heures, ce qui se révèle malheureusement assez court.

lumino-city-pc-0006 lumino-city-pc-0005

D’une certaine façon, avec ses décors très mignon et sa durée de vie de vie pas très longue, Lumino City fait preuve d’une belle cohérence. Sans se targuer d’être un grand jeu, mais plutôt une belle expérience, le titre de State of Play se montre comme étant très agréable à parcourir. Il n’est donc pas évident de lui trouver un défaut, car on avance tranquillement comme si on lirait un petit conte pour enfant. Atteindre la fin aussi rapidement est loin d’être une frustration. Le seul point noir au tableau sera peut-être le manque de traduction, car Lumino City est seulement disponible en version anglaise. Ce qui risque de limiter l’immersion de pas mal de joueurs.

 

En conclusion

À la fois attachant et agréable à parcourir, Lumino City n’est pas forcément le jeu qui restera dans l’histoire, mais cela ne l’empêche pas d’être très amusant. Visuellement très accrocheur, on a vraiment l’impression de se retrouver dans un petit conte pour enfant. Ce sera surtout pour son gameplay qu’on risque d’être un peu plus réticent, car il fait aisément reconnaître que le gameplay de Lumino City n’as rien d’extraordinaire, même pour un point & click. Au mieux, c’est juste une belle petite aventure le temps d’un soir.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.