Test – Magnetic: Cage Closed : Le magnétisme, c’est le pouvoir ultime

Tiens donc, un clone de Portal frappe à ma porte ? Super, quelle bonne nouvelle. Moi qui suis fan de la franchise de Valve, je me réjouis de trouver un jeu qui va essayer d’en reprendre le concept. Comment ? Vous dites ? Pas de portails mais on utilisera les notions d’attraction/répulsion propres aux aimants ? Ok, ça peut être chouette. Voyons ce que le bébé a dans le ventre.

magnetic-head

Une femme, une prison, un gun …

Tout commence dans une prison ultra sécurisée où notre héroïne (oui, c’est bien d’une femme qu’il s’agit) se voit proposer un choix : mourir comme le veut la sentence qui a été prononcée contre elle ou tenter de survivre à une suite d’expérimentations. Vous aurez pour ce faire un accessoire assez utile : un fusil magnétique. Cette arme (si l’on peut dire) aura 2 fonctions : l’attraction et la répulsion. L’attraction vous permettra d’aller plus vite, d’attirer des éléments métalliques vers vous ou pourra vous faire légèrement voler. La répulsion par contre propulsera les objets mais vous repoussera aussi vous permettant de sauter plus loin (à reculons) ou même de vous envoler. Mais ce n’est pas tout. Dans ces expériences vous aurez à différents moment à faire des choix. Lors de ces choix plusieurs voies s’offriront à vous, rendant le jeu plus difficile ou pas, vous forçant à faire d’autres choix plus difficiles peut-être … Reste à voir si vous arriverez au bout de cette mortelle aventure en un seul morceau.

Alors oui ce pitch fait beaucoup penser à Portal et j’irais même plus loin ce jeu ressemble à un mélange entre la première et  la deuxième partie de Portal 2. Vous avez le gardien qui veut votre peau et qui se moque de vous représentant Glados, la psychologue qui vous suite et essaye de vous aider (l’autre petite IA), l’environnement très salle et rustique des salles, les caméras partout … Tout vous y fait penser et c’est surement plus que voulu (pour peu que vous ayez bien sûr joué à Portal 2). Les différentes salles que vous devrez passer sont en revanche beaucoup plus dangereuses que dans la série des Portal car ici il y a de vrais pièges mortels tous les cinq mètres.

Entre les panneaux remplis de lames qui sortent lorsqu’on marche dessus, les lance-flammes automatiques, les blocs écraseurs et les vapeurs empoisonnées un peu partout, les chutes mortelles et plus encore, il y a bien des façons de mourir. Mais ces salles sont également des puzzles avec leurs règles et leurs manières de les appréhender. Mais rassurez-vous, malgré ces épées de Damocles constamment pendues au-dessus de vous, votre progression sera assez rapide. En effet, les salles sont relativement petites hormis quelques exceptions et venir à bout de chacune ne devrait pas être trop compliqué. Et si vous n’aviez pas compris où je voulais en venir, je trouve que Magnetic : Cage Closed est un poil trop facile.

Image-magnetic-cage-closed-0004 Image-magnetic-cage-closed-0001

Le Magneto des X-Men en version light

Concernant les mécaniques de jeu, celles-ci sont nombreuses, certes, mais on en fait finalement assez vite le tour. Il y a les blocs, petits ou gros sachant que les gros peuvent juste bouger un peu alors que les petits peuvent servir de projectile et être jeté à l’autre bout des pièces. Ces blocs serviront constamment pour enclencher des interrupteurs. Il y a aussi les petits panneaux  utilisables pour enclencher un interrupteur qui ne sont que des boutons déguisés. Mais pour ce qui est de l’utilisation du fusil magnétique, il y a tout le reste. Alors on a des petites plaques qui peuvent servir à vous attirer ou vous repousser et qui peuvent aussi bien être au sol qu’au plafond ou aux murs. C’est grâce à ces plaques que l’on pourra presque s’envoler par moments.

Ensuite il y a des plaques qui vont attirer ou repousser  les blocs que vous lancerez en leur direction. Si parfois cela permet de stabiliser facilement un bloc sur un bouton, parfois ces plaques vous pourriront la vie en altérant votre lancer de bloc. Et si je n’ai rencontré qu’un passage où c’était réellement utilisé comme ceci, ce passage m’a bien énervé. Mais, je n’ai pas visité tous les niveaux du jeu non plus. J’en ai fait une grosse partie mais comme je l’ai dit plus haut, vous ferez des choix et ces choix influenceront votre trajet. En soi, cela redonne une très bonne rejouabilité au jeu.

Pourtant, il y a quand même quelque chose qui me chiffonne beaucoup dans ce jeu : les contrôles. Si ceux-ci sont corrects, ils ont quand même un temps de latence par moment qui est plus que frustrant. Ça et le fait que votre personnage se traîne comme ce n’est pas possible n’est pas fait pour aider. Et oui, le jeu a une bonne rejouabilité avec ses 9 fins différentes (j’en ai déjà vu 4) mais il est également assez court. Il m’a fallu un peu plus de trois heures pour voir la fin la plus difficile à atteindre. Alors soit les salles étaient trop faciles pour moi, soit … non …  il n’y a pas de second choix. Sur toutes les salles que j’ai visitées, je pense qu’il y en a peut-être 3 qui ont été plus difficiles que les autres mais c’est surtout dû aux contrôles pas super précis qui m’ont fait recommencer des escalades, soit le point cité dans le paragraphe précédent.

Autrement, j’ai expédié les niveaux l’un après l’autre très (trop) rapidement et c’est dommage. L’histoire est plutôt correcte et au fur et à mesure on en vient à se méfier de chaque dialogue, présentant le moindre coup-fourré. Les choix peuvent complètement changer l’histoire faisant du méchant une victime, de la gentille une manipulatrice, … Donc la narration est vraiment bonne et a le mérite de vous donner envie d’en voir plus. Dommage qu’il soit alors aussi facile et court de voir le bout de chaque histoire.

 

En conclusion

Franchement, j’ai été très surpris par ce jeu. Je ne m’attendais pas à grand-chose et finalement j’avais un très bon titre dans les mains. S’il ne parvient pas à se hisser à la hauteur de son modèle, Magnetic : Cage Closed reste un jeu très bien réalisé et surtout qui veut donner envie au joueur à aller voir ce qu’il a pu rater dans un autre scénario. S’il était un peu plus long mais surtout plus exigeant ou avec des puzzles plus costaud, il serait probablement encore meilleur.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.