Test – NES Remix 2

Les éditeurs ont depuis longtemps flairé l’opportunité à saisir dans la mode du rétro, en ressortant leurs anciens jeux des cartons, pour les balancer sur les plates-formes de téléchargement. Nintendo n’y déroge pas, mais aura au moins eu le mérite de nous proposer une variante avec NES Remix. Après avoir rencontré un succès mérité, il n’était pas question de s’arrêté en si bon chemin et c’est tout naturellement qu’une suite voit le jour, répondant simplement au nom de NES Remix 2. On garde donc la même recette et on y ajoute seulement des nouveaux jeux, reste donc à voir si cela sera suffisant pour relancer notre intérêt à la course aux défis.

nes-remix2-head

Toujours un peu plus dans la boite

Il n’est pas toujours évident d’aborder un jeu qui reprend exactement le même principe que son prédécesseur. Il faut dire que NES Remix 2 ne réinvente pas la roue et qu’il est toujours question de se replonger dans des défis, reprenant l’enrobage graphique de vieux jeux 8bits venant tout droit de la NES. Une idée qui pourrait paraître saugrenue de prime abord, mais qui sur le fond base sa difficulté sur des mécaniques très simples et qui demandent parfois un petit temps d’apprentissage. Notamment si l’on avait jamais mis la main sur ces jeux auparavant ou que cela remonte à quelques années en arrière. NES Remix 2 est donc un bon moyen de côtoyer des jeux qu’on ne connait pas forcément très bien, découvrant au passage les prémisses de séries qui existent encore aujourd’hui. Malheureusement, ce deuxième volet de compilation comporte encore une fois l’impossibilité de s’adonner aux versions entières de ces softs. Il faudra donc se contenter de courts défis, qu’on termine assez souvent en seulement quelques secondes. Ce qui est toujours un peu dommage, mais devant le prix attractif d’une telle compilation, on ne va pas trop se plaindre.

Malgré tout, on conseillera forcément de se tourner vers le premier NES Remix pour ceux qui veulent débuter dans cette série. Car contrairement aux seize jeux qu’on avait dans le premier opus, ici il faudra se satisfaire avec seulement une petite douzaine. Heureusement pour nous, on peut y dénicher de gros classiques de la NES, comme le légendaire Métroid ou encore Kid Icarus. Ces deux derniers disposent d’ailleurs d’une jouabilité très spécial et qui colle à merveille avec le principe des défis. Il faut dire que le concept reste le même, avec des niveaux à terminer le plus rapidement possible, dans des conditions parfois extrêmes. Si des jeux comme Kirby’s Adventure ou Super Mario Bros 2 rappelleront forcément de bons souvenirs, d’autres en revanche comme Punch-Out ! et Zelda II : The Adventure of Link risquent d’être une toute autre paires de manches. Le choix opéré par Nintendo semble plutôt convenir dans l’ensemble, même si des titres comme Ice Hockey ou NES Open Tournament Golf feront peut-être un peu moins l’unanimité. Les joueurs possédant le premier volet, pourront s’adonner à un mode Championship exclusif qui permet de jouer à une succession de tableaux dans Dr Mario, Super Mario Bros 1 et 3. Nos meilleurs scores pourront d’ailleurs être partagés sur la Miiverse, ainsi que c’est le cas pour nos messages réalisable avec les tampons glanés tout au long de notre progression.

nes-remix2-0010 nes-remix2-0008

Le remix pour du neuf

Mais NES Remix ne porterait pas son nom, si l’on ne disposerait pas d’une série d’épreuves reprenant le principe des Remix. C’est-à-dire qu’on est toujours dans un univers de jeu 8bits, mais des changements de gameplay y ont été opéré. Par exemple, on peut tomber sur un niveau de Super Mario Bros 3 dans lequel Mario se dédouble, avec des clones à ses cotés. Tandis que Kirby s’initiera à la collecte de pièce dans Super Mario Bros, voire Kid Icarus qui doit atteindre la sortie du niveau pendant que la vue se dézoome complètement au point que l’action devient presque illisible. On rencontre d’autres variantes encore plus déjanté et qui changent complètement nos sensations et la prise en main. Comme des couleurs qui disparaissent dans un Dr. Mario ou un niveau de Super Mario Bros 3 à traverser complètement dans le noir ou simplement avec un halo de lumière autour de nous. Par contre, si sur le papier ces variantes peuvent apporter un fun immédiat et promettent beaucoup de choses, c’est en réalité loin d’être le cas. La cause vient du fait que l’exploitation de ces Remix est bien trop timide et largement en sous nombre par rapport aux autres défis. Le résultat étant qu’on en fait vite le tour, surtout que leur difficulté est rarement très corsée. Un défaut qu’on retrouvait déjà chez son prédécesseur et qui pour le coup est loin d’avoir été corrigé. Ce qui est vraiment dommage, car c’est surtout pour ça qu’on attendait cette suite avec impatience et même si l’on y prend toujours autant de plaisir, cela laisse un petit goût d’insatisfaction.

Dans le cadre des vraies nouveautés, il faut noter l’arrivé de Super Luigi Bros. Une alternative au premier Super Mario Bros, avec un scrolling inversé et où l’on dirige Luigi. L’avancé se faisant de droite à gauche et la physique du personnage étant très particulière, on reconnait aisément une certaine difficulté à ce titre entièrement jouable. Dans un autre coté, il faut admettre que la plupart des défis présents dans NES Remix 2 ne proposent pas un gros challenge. Il faudra clairement débloquer les dernières épreuves pour vraiment commencée à éprouver une certaine résistance face à eux. La course aux scores étant un élément fondateur du jeu, on passe donc surtout notre temps à vouloir améliorer notre chrono dans les défis. On peut aussi y gagner jusqu’à trois étoiles, permettant de débloquer d’autres disciplines, mais cela deviendra assez vite secondaire. Au mieux cela servira surtout à débloquer la dernière série de défis bonus, mais même un joueur moyen arrivera assez rapidement au bout. NES Remix 2 est finalement une bonne petite compilation qui sent bon la nostalgie, permettant de nous replonger dans des jeux qu’on avait presque relégué au fond de notre mémoire. Mais pour ceux qui y chercheraient un défi à leur hauteur, mieux vaut savoir qu’ils risquent de vite en faire le tour.

 

En conclusion

Sans vraiment apporter grand-chose de nouveau, NES Remix 2 est tout même une compilation assez solide pour les joueurs qui avaient déjà complètement terminé le premier opus. Pour les autres, c’est juste un bon moyen de se replonger dans des jeux qui auront marqué notre enfance, mais d’une manière un peu différente. Le système des défis et de la chasse aux meilleures scores fonctionne toujours aussi bien, mais il est malheureux de voir qu’il faut persévérer jusqu’à la fin du jeu pour enfin rencontrer un peu de difficulté. Une belle expérience de nostalgie, mais qui nous laisse un peu sur notre faim.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.