Test – New Super Mario Bros. 2

Les jeux estampillés Super Mario ont toujours été la marque d’une richesse insolente, que cela soit en termes de réalisation ou de level design. Une tendance qui s’est confirmée avec les New Super Mario Bros, pour  une incursion sur DS et puis sur Wii qui ont réussi à s’imposer comme une nouvelle référence du genre. New Super Mario Bros. 2 est la première déclinaison de la série sur Nintendo 3DS, mais il faudra se rendre à l’évidence qu’il ne s’agit pas de l’épisode le plus innovant de la série.

La course à la fortune

Comment ne pas voir New Super Mario Bros comme un chant d’amour à tout ce qui a pu faire le succès de notre plombier en salopette. Des épisodes comme Super Mario Bros 3 ou Super Mario World ont indéniablement marqué nos esprits, en influençant à leur manière toute une époque. New Super Mario Bros. 2 ne s’éloigne pas vraiment de ces fondements, en démontre la carte principale qui sert à nos déplacements entre les niveaux, avec des tours qui font office de château intermédiaire. Sans oublier les fameuses maisons fantômes et leurs spectres farceurs qui hantent ses habitations, tourmentant les pauvres joueurs qui auraient l’audace de s’y attarder un peu trop longtemps. Malheureusement, ce nouvel opus se repose justement un peu trop sur ses qualités, sans essayé d’apporter quelque chose de neuf et qui arriverait à le démarquer de ses grand frères. Pour ne pas trop s’attirer la foudre de ses détracteurs, le jeu s’appuie sur un principe fondamental de la série tout en le mettant en avant, c’est-à-dire la course aux pièces d’or.

Pour entasser cette petite monnaie, New Super Mario Bros. 2 essaye de titiller notre appât du gain avec diverses situations pour faire fructifier notre compte en banque. Comme les blocs d’or qui se greffent un court instant sur la tête de Mario, pour lâcher sur nous quelques pièces en fonction de notre vitesse de déplacement ou de nos sauts. En contrepartie, d’autres mécaniques beaucoup plus classiques se retrouvent légèrement modifiées, comme les blocs au point d’interrogation qui peuvent être rencontrés dans une version un peu plus large et qui donne trois sous à la fois. L’argent tombe littéralement du ciel, avec des ennemis qui peuvent être métamorphosés en or et donc rapporter plus de pièces à leur trépas, quand elles ne sont tout simplement pas expulsées à travers un tuyau qui se reconvertie temporairement en fontaine. Autant dire que les vies ne manquent pas et finissent par devenir totalement secondaires, au point d’avoir très vite un compteur qui en affiche plusieurs centaines.

Tel le roi Midas, Mario pourra aussi se replier sur la fleur dorée et voir comme par magie ses boules de feu transformer tout ce qu’elles touchent en pièce d’or. Mais ce qui aurait pu s’apparenter à une belle intronisation de la course aux scores dans un Super Mario Bros. manque cruellement de finalité. Le joueur reçoit une petite tape dans le dos pour le féliciter à chaque fois qu’il dépasse un certain stade de points accumulé, mais la mise en valeur s’arrête là. Il est même fort à parier que peu d’utilisateurs auront le courage d’arriver au million ultime, surtout que le pointage final ne s’en approche pas du tout, même en ayant retourné entièrement le jeu.

 New Super Mario Bros. 2 Screenshot 3Ds

Classique jusqu’au bout

Les nouveautés ne se bousculent pas forcément au portillon et c’est un peu ce qui détermine la faiblesse de ce New Super Mario Bros. 2. Car si on retrouve ce qui a fait le triomphe de la série, leur mise en place et l’implantation de ces idées est tout de même assez timide. Un peu comme le mini et le méga champignon, héritage direct du volet sur DS, qui permettent de casser la monotonie du gameplay d’un Super Mario Bros, mais qu’on retrouve finalement que très ponctuellement dans l’aventure. Un Mario ne serait bien entendu rien sans sa fameuse fleur de feu, mais c’est le raton laveur qui a une place prépondérante, au point de servir de super guide pour les malchanceux qui auraient passé l’arme à gauche un peu trop souvent.

Ce costume doré se présente pratiquement comme une étoile qui rend invincible le joueur, lui permettant même de s’envoler plus rapidement et traverser les passages dangereux. Une aide bienvenue pour les débutants, mais qui se révèlera dans l’ensemble très anecdotique devant la relative facilité des niveaux. Même si on peut être amené à se faire surprendre par certaines idées qui se montre toujours aussi efficaces, peu de passages demanderont une grande dextérité et cela impact donc directement la durée de vie qui s’en retrouve très amoindrie. Les différents tableaux se terminent assez vite, ce qui est un bon point pour ceux qui aiment faire des parties assez courtes, mais qui risque de laisser sur leur faim une grande partie des joueurs.

New Super Mario Bros. 2 Screenshot 3Ds New Super Mario Bros. 2 Screenshot 3Ds

Nouveautés à l’horizon ?

Les New Super Mario Bros sont connus pour la multitude de secrets qu’il renferme et celui-ci ne s’écarte pas de cette règle immuable. Les six mondes principaux regorgent d’embranchements alternatifs qu’on peut débloquer en trouvant les drapeaux de fins cachés dans les niveaux. Cela permettra aussi d’avoir accès à des canons qui pourront vous envoyer vers un des deux mondes secrets, en plus du troisième qui apparait à la fin du jeu : le monde étoile. Les plus acharnés pourront aussi se tourner vers les grosses pièces étoiles qui sont toujours dissimulés au nombre de trois par niveau, dont certaines demanderont un peu d’adresse pour être atteinte. De quoi augmenter légèrement de quelques heures le temps qu’on pourra passer sur ce New Super Mario Bros. 2.

Il est toujours possible de s’adonner à l’aventure en coopération avec un deuxième joueur, pour le peu que votre ami possède une cartouche du jeu. Mais il est difficile de vous conseiller cette configuration, car pour une raison incompréhensible les développeurs ont fait le choix de fixer la vue sur l’hôte de la partie et cela même sur l’écran de la seconde machine. La caméra suit en permanence le premier joueur, ce qui fait que si son camarade est un peu à la traîne, il aura du mal à s’en sortir et finira par ne plus savoir où il se trouve. De l’autre côté, il y a toujours  moyen de se rabattre sur le mode Pièces en Folie, en traversant trois niveaux choisit aléatoirement et dans un temps limité. C’est la chance de grappiller quelques piécettes et de partager vos plus hauts scores avec d’autres joueurs que vous allez croiser en StreetPass. Un concept intéressant et divertissant les premières fois, mais qu’on finit par vite oublier à force de refaire tout le temps les mêmes tableaux.

 

En conclusion

Lorsqu’on s’attaque à un jeu tel que New Super Mario Bros.2, on s’attend inexorablement à rencontrer et découvrir une tripoté de nouvelles choses qui arriveront à nous surprendre et à nous étonner. Pour ce volet il faut se rendre à l’évidence que c’est loin d’être le cas, mais contrairement aux apparences cela n’en fait pas un mauvais jeu. La réalisation est certes très classique, mais toujours aussi impeccable et arrivera à ravir tous les amateurs de plates-formes. Pour le peu qu’on adhère au manque d’originalité, il y a de quoi s’amuser et la course aux pièces trébuchantes peut nous donner une raison d’y revenir, même après avoir complètement bouclé l’aventure. Pour cette première intrusion de la série sur Nintendo 3DS, on aurait simplement aimé que la prise de risque soit un peu plus importante.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.