Test – Pokémon Ultra-Lune et Ultra Soleil : Un jeu avec un peu plus de chose dedans

C’est toujours le même jeu. Voilà une phrase qu’on entend souvent si l’on est fan de Pokémon. Et ce sera une réplique qui viendra sûrement aussi se greffer à Pokémon Ultra Lune et Ultra Soleil. Mais les vrais, les amoureux de ces petits machins à poils et à feuilles savent très bien que ce n’est pas vrai. Encore plus de Pokémon, quelques nouveautés et nous voilà repartie pour Alola ? C’est ce qu’on va découvrir ensemble.

On redécouvre l’aventure des Pokémons

Évidemment il sera facile de comparer ces versions Ultra avec leurs homologues sorties l’année dernière. Et pour cause il s’agit sensiblement du même jeu mais avec  pas mal de nouveaux ajouts et qui contribuent à embellir notre expérience. Mais loin d’être une simple mise à jour, cette nouvelle version profite de changement qu’on aurait eu envie d’avoir dans la version précédente. Il faut dire que le scénario principal n’a pas grandement été changé. Il s’agit toujours d’explorer une tripoté d’îles, avec un périple qui ne sera pas dépaysant si vous avez joué à Pokémon Soleil et Lune. Heureusement plusieurs quêtes secondaires ont été rajoutées, ce qui permet quand même d’avoir une expérience légèrement différente. Par contre ne vous attendez pas à voir ces ajouts dès le départ, car il faudra avancer pendant plusieurs heures dans l’histoire avant de les voir arriver.

En revanche ce qu’il faut clairement signaler c’est qu’on dénote une refonte de la phase d’apprentissage qui est moins laborieuse. Elles existent toujours, mais les tutoriels dans Ultra Lune et Ultra Soleil sont beaucoup mieux amené et on a beaucoup moins le sentiment d’être pris par la même durant les premières heures de jeu. Malheureusement il n’est toujours pas possible de les désactiver et il faudra se les coltiner, même si l’on connait déjà le jeu par cœur, ce qui est un peu dommage. Je pense que la plupart d’entre vous savent comment lancer une Pokéball. Au moins cela à le mérite de guider les plus jeunes et qui n’ont pas l’habitude avec les mécaniques de la série.

Comme ils sont mignons !

Toujours dans la nouveauté

Il serait bien trop long de vous reparlez de tout le contenu de Pokémon Ultra Soleil et Lune, celui-ci était similaire à l’année précédente, en plus d’être très dense. Mais il est bon de souligner toutes les grosses nouveautés, comme c’est le cas avec les Ultra-Brèches. Ces ouvertures sont atteignables à dos de Pokémon Légendaire et elles permettent d’atteindre des zones inexplorées. Il sera possible durant ces voyages de partir à la rencontre de nouveaux Pokémons, ou alors de revoir des têtes bien connues mais qui étaient jusqu’alors absents de Soleil et Lune. Ces passages vers un nouveau monde sont à chaque fois une source de surprises et on prend un malin plaisir à les chercher. Surtout que cela permet de rallonger encore un peu plus l’aventure, qui pourtant ne manque pas de durée de vie.

Dans les petits ajouts annexes on peut aussi dénombrer le surf de Démenta. Dans ce mini-jeu il vous sera demandé de réaliser des figures afin de gagner des points. Ces derniers pourront ensuite être échangés contre des objets ou des équipements pour vos Pokémons. De prime abord cela peut sembler plutôt secondaire mais on comprend assez rapidement son importance quand on à quel point il est facile d’engranger des points. C’est d’autant plus vrai si vous vous attaquez aux modes de difficultés plus élevés. Les points de combats se cumulent vraiment rapidement et cela nous montre que les développeurs ont voulu rajouter des aides aux joueurs, tout en ne modifiant pas grandement le principe de Pokémon Soleil et Lune.

Un besoin qui se fait aussi ressentir dans l’Agence de Combat, qui pourra être trouvable dans la Place Festival. Comme son nom l’indique il sera possible d’y participer à des combats de Pokémons, avec un système similaire au tour par tour. La différence se jouera dans le fait que les Pokémons sont tous du même niveau, ce qui implique de devoir choisir nos attaques avec un peu plus de stratégie. Ce mini-jeu servira surtout à gagner des Festipièces, ce qui est toujours bon à prendre. Il faut savoir que ce mode est également jouable hors ligne, mais qu’il vous faudra alors être accompagné de 2 PNJ.

Mais ce qui change vraiment les choses c’est qu’il est cette fois possible de rencontrer plus d’une centaine de Pokémon inédits. Nous vous emballé pas trop vite, il ne s’agit pas d’une nouvelle génération, mais ces Pokémons n’étaient jusqu’à présent pas disponibles dans la région d’Alola. Et pourtant cela suffit amplement à donner un vent de fraicheur à notre aventure, car le nombre de Pokémon à dénicher est plus varié et donc plus important. Par contre ces Pokémon inédits ne pourront être attrapé que très tardivement dans le jeu, mais vous comprendrez vite pourquoi. Par contre ce qui est appréciable c’est que vous allez pouvoir récupérer votre équipe de Pokémon que vous aviez laissé dans Lune ou Soleil. Un bon moyen de renouer avec nos habitudes, tout en utilisant des Pokémons qui nous ont déjà suivis par le passé dans de belles aventures. À n’en pas douter que cette option sera très apprécié des fans.

Le surf est une activité amusant en plus d’être utile

Des changements un peu partout, pour un ensemble plus cohérent

En dehors des gros rajouts évidents, ces versions Ultra de Soleil et Lune ont surtout subit des petites modifications qui sont imperceptibles, mais qui permettent d’avoir un univers beaucoup plus riche. Les PNJ disposent à présent de dialogues plus variés, certains auront même de nouvelles histoires à nous raconter. Des événements ont aussi été rajoutés un peu partout sur notre chemin. C’est souvent des situations anecdotiques et pourtant cela suffit amplement à rendre notre aventure beaucoup plus amusante et surtout intéressante. Les interactions sont plus nombreuses et on prend malin plaisir à les découvrir.

C’est d’ailleurs un constat qu’on pourra aussi établir envers tous les petits à cotés qui ont été ajouté au scénario principal. Les fans pourront se délecter de voir apparaître des personnages qu’on n’avait pas vus depuis longtemps. C’est le cas notamment pour des organisations assez connus et qui refont surface, même si leur implantation dans l’histoire est un peu maladroite par moment, mais cela fait quand même plaisir de les revoir. Mais sans surprise c’est surtout sur le end-game que Ultra Lune et Ultra Soleil ont été bonifié. S’il suffit d’une vingtaine d’heure pour arriver à la fin du jeu, il en faudra bien plus pour découvrir tout ce qui nous attend ensuite. Il y a tellement de chose à faire qu’on en perd rapidement la tête. Soleil et Lune pouvait déjà se vanter d’avoir une contenu plus que généreux, mais c’est encore plus le cas avec cette version qui mérite pas sa dénomination d’Ultra.

 

En conclusion

Il est vrai qu’il est facile de voir en Ultra Soleil et Ultra Lune, une sorte de réchauffé d’un jeu qui a tout juste un an d’existence. Mais ce serait vraiment négliger tout le travail qui a été fait rendre cette nouvelle version encore plus riche. Les ajouts peuvent être importants mais également très discrète, au point qu’on aurait presque l’impression d’être devant un nouveau jeu à part entière. Il est certain que si vous avez déjà complètement retourné Soleil et Lune, que l’intérêt ludique est amoindrie, mais pour les autres il s’agit d’un jeu Pokémon forcément très complet et qui ne demande qu’à être découvert.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *