[Test Retro] Pokemon Snap – Nintendo 64

 

Editeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Disponible pour 1000 points sur la console virtuel de la Wii

 

La série phare de Nintendo à connue un nombre important de jeux, mais peu d’entre eux peuvent se targuer d’avoir mis le pied sur une console de salon. La plupart de ces titres permettent de stocker et gérer le contenu des versions portables, comme Pokemon Stadium sur Nintendo 64 par exemple. Mais en comparaison avec les éternels jeux d’aventure de la série, parfois certains arrivent à sortir du lot en proposant un concept un peu plus original.

Pokemon Snap

Où est ma pokéball ?

En incarnant Tom Snap, il ne faut pas vous attendre à écumer les plaines et les hautes herbes dans l’espoir de tomber sur une bestiole à capturer. Dans Pokemon Snap on part à la chasse uniquement dans le but de photographier des Pokemon. Comme dans un safari photo, vous êtes armé de votre appareil et tout en étant assis dans votre engin amphibie, vous avancez en ligne droit tandis que vous scrutez l’environnement dans l’espoir de dénicher quelque chose à immortaliser sur votre pellicule.

C’est le professeur Chen qui vous charge pour mission de débusquer le plus de pokemon possible, mais bien entendu il faudra le faire sous certaines conditions afin que vos photos aient de la valeur. Chaque prise de vue devra se faire de manière à bien cadrer la créature, sans pour autant qu’elle soit trop près de votre objectif, ni trop loin d’ailleurs. Il faudra aussi que votre sujet soit bien au milieu de votre photo, dans ce but il vous est conseiller d’utiliser à bon escient votre zoom.

Pokemon Snap Pokemon Snap

 

Manger des pommes !

Maitriser les rouages de votre métier c’est une chose, mais encore faut-il que les Pokemon soit coopératif avec vous et qu’ils veuillent bien se laisser photographier. Ce qui n’est pas toujours le cas selon l’espèce que vous souhaitez apporter à votre collection, surtout lorsqu’il est question de le faire sous de bonne condition. C’est ainsi que selon vos performances, le Professeur vous donnera quelques accessoires qui vous aideront durant votre périple.

La pomme vous servira par exemple à rendre heureux un petit Pikachu en remplissant son estomac, ou encore l’agassball vous permettra de faire sortir un Dracoloss qui se serait cacher dans un tourbillon d’eau. Autant de possibilités qui nous font gagner plus de points et réussiront à satisfaire le professeur, qui par la même occasion nous ouvrira de nouvelles zones à explorer.

Au final c’est jusqu’à sept environnement qu’on pourra arpenter et même si cela se révèle être assez peu, cela est amplement suffisant pour nous satisfaire pendant quelques temps. Car oui, si le principe de Pokemon Snap est accrocheur et vraiment sympathique, autant il faut reconnaitre qu’il est très facile et qu’on fait rapidement le tour du jeu. Avec seulement 63 Pokemon à photographier, la durée de vie en souffre beaucoup et il faudra seulement quelques heures pour en voir le bout. Fort heureusement, ce défaut est largement rattrapé par une mise en scène et une modélisation soigné des personnages. Un fait assez rare sur Nintendo 64 qui à le mérite de devoir être souligné. Et si on rajoute à cela l’ambiance sonore et les voix des Pokemon qui sont restés fidèle à la série animé, on finit sur une note assez bonne pour un jeu de cette envergure.

 

En résumé

Sans être innovateur dans son genre, Pokemon Snap est une bonne alternative aux habituelles jeux d’aventure auquel la série nous avait habitué. Même si on peut lui reprocher sa faible durée de vie et le nombre de Pokemon qu’il contient, ce jeu reste très agréable à parcourir. Surtout que certaines créatures sont loin d’être facile à trouver et donnent un peu de challenge dans un titre qui est clairement destiné au jeune public. Pour le peu qu’on y adhère, le résultat est vraiment satisfaisant et apporte une bonne dose de fraicheur à la licence Pokemon.

Pokemon Snap Pokemon Snap

Pokemon Snap Pokemon Snap

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.