Test – Speed Brawl : Pour avancer dans la vie, rien ne vaut une bonne tatane dans la tronche

La résurgence de jeux 2D a de quoi ravir les vieux joueurs comme moi. Une croix, quelques boutons et de l’adresse sont les ingrédients principaux et c’est souvent bien suffisant. Speed Brawl a décidé de jouer cette carte pour proposer un jeu simple, nerveux et efficace. Intéressant, non ?

Esquive, contre et poing dans la face

Le futur, tant de possibilités qui s’offrent à nous. Dans ce futur en particulier, la terre a été dévastée suite à une catastrophe lunaire et à une crise économique. Dans cet environnement, la seule chose qui va secouer les foules tourne autour de course de Speed Brawl. Il s’agit d’un mélange entre des courses et du combat en arènes où il faut aller le plus vite possible jusqu’à la ligne d’arrivée en ayant bastonné tous les monstres et dresseurs sur votre chemin. Votre petite équipe va rencontrer différents personnages qui se joindront à leur groupe pour arriver jusqu’à la ligue finale et combattre la source de tous les maux de l’humanité.

Pour expliquer un peu à quoi ressemble Speed Bralw, imaginez qu’il faut juste enchaîner plusieurs la partie combat en arènes fermées de Guacamelee 2 pour finir une course. Le jeu se présente comme un beat’them all en 2D assez classique avec des graphismes dans un style entre le dessin animé et l’animation flash. Attention, ce n’est pas une remarque péjorative car le tout est assez beau avec des animations très correctes. En revanche cela manque assez de créativité au niveau graphismes. Dès le début on se dit que c’est joli mais surtout c’est du déjà vu des dizaines de fois. C’est surtout au niveau des ennemis qui sont constitués principalement de petits monstres, souvent les mêmes, qui sont contrôlés par quelques humains dresseurs qui offrent plus de variété mais sans être ouf non plus. Mais attaquons directement la partie gameplay et voyons ce que Speed Brawl a dans le ventre.

ça explose de partout

Le travail d’équipe, c’est le top

Le gameplay est assez simple à première vue avec ses coups simples et spéciaux mais on va vite étoffer çà. On peut courir (assez important pour l’aspect course) et effectuer des attaques glissées ou en rebond contre un mur. On peut également tourner autour de poteaux pour prendre de la vitesse et faire des attaques. Il y a des objets utilisables comme des balanciers, des tonneaux ou autres, plus ou moins efficaces. On peut aussi effectuer des attaques vers le haut ou le bas et bien sûr des combos. Le travail d’équipe est furieusement nécessaire dans Speed Brawl car vous effectuez vos courses avec deux personnages que vous pouvez interchanger en cours de jeu et même demander de l’aide à votre équipier en cas de coup dur. En cours d’aventure, votre équipe s’étoffera jusqu’à avoir 6 personnages avec des capacités légèrement différentes. De temps en temps vous aurez à combattre des boss assez costaud à vaincre. A chaque victoire, suivant le temps que l’on met pour terminer chaque course vous gagnerez de l’argent, des objets et de l’expérience. Avec ceci vous pourrez passer au magasin où vous pouvez vendre ou acheter des objets pour améliorer votre équipement et ainsi avoir de meilleures capacités ou obtenir des bonus. Avec l’expérience, vous pourrez débloquer de nouvelles compétences comme des combos, des attaques spéciales ou des points de vie supplémentaires. Cette petite composante RPG très légère sera absolument nécessaire pour avancer dans le jeu.

Bon, on ne va pas se mentir Speed Brawl n’est pas une expérience inoubliable. Il tente cependant quelque chose en alliant combat et vitesse en essayant de rendre le tout fun et accessible. Les possibilités de gameplay permettent justement de rendre l’expérience de jeu assez agréable. La difficulté est pas trop mal dosée mais vous vous rendrez vite compte qu’il faut farmer pas mal de courses pour augmenter vos compétences et améliorer votre équipement ce qui devient vite trop répétitif, surtout que chaque course a un temps limité et vous verrez vite ce timer comme un ennemi à battre autant que les monstres. Point de vue sonore le tout est assez propre avec des musiques sympathiques mais rien d’inoubliable. Bref, c’est un petit jeu gentil mais qui n’apportera rien vraiment à un joueur expérimenté. Après on peut jouer à plusieurs on local et online mais cela n’apporte pas grand-chose au plaisir de jeu.

 

En conclusion

Speed Brawl essaye de proposer un jeu fun et rapide mais l’aspect RPG et farming va totalement à l’encontre de ce postulat. Il reste assez beau visuellement, agréable en main et propose un bon challenge mais le farming et l’aspect répétitif peut être assez vite gênant. Sympa mais sans plus

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.