Test – Spelunky

Après un passage remarqué sur PC, le bébé de Mossmouth nous arrive sur Xbox 360 avec une version remanié et étoffé par quelques nouveautés. Mais cela sera-t-il suffisant pour qu’on ouvre notre porte monnaie pour un jeu qui à l’origine est gratuit ? C’est ce qui nous reste à déterminer.

 Du neuf avec du vieux

Quand on mentionne Spelunky, il est facile de planter le décor. Il suffit d’énumérer une grotte maudite et un aventurier à la recherche de trésors, pour décrire ce qui nous attend dans ce jeu. Et même si ses graphismes ont subit un lifting par rapport à sa monture sur PC, avec un rendu un peu plus cartoon et coloré, on y retrouve toujours une pointe de retro très agréable. Notamment dans la construction de son gameplay qui parait très simple de prime abord, mais il suffit de gratter un peu pour se rendre compte qu’il est bien plus riche qu’il n’y parait. Ce qui se présente comme un jeu de plate-forme classique, où il suffit de sauter et de taper, se montre bien plus complexe et difficile lorsqu’on s’y attarde un peu plus. Car l’absence de sauvegarde ne manquera pas de vous donner du fil à retordre. Couplé avec une mort certaine qui n’est jamais très loin et qui nous guette à tous les recoins. Ce qui signe immanquablement un retour à la case départ et nous demandera de recommencer entièrement notre partie. Avec des niveaux qui sont générés aléatoirement, autant dire qu’il est impossible d’apprendre le chemin par cœur. Ce qui diminue encore un peu plus notre marge de manœuvre et qui nous demandera d’affuter nos réflexes pour arriver à bout de Spelunky.

Une bonne maitrise sera donc requise pour s’en sortir vivant. Mais la grotte maudite ne vous laissera pas vous échapper aussi facilement de ses entrailles. Ses trésors sont gardés par une panoplie d’ennemis en tout genre, comme des fantômes, des crapauds explosifs, voir des cannibales ou des araignées. Sans parler des nombreux pièges, avec les pics et autres fléchettes mortelles. Nos quatre cœurs au compteur seront donc solliciter pour nous tenir en vie et risquent de fondre assez rapidement si on ne fait pas attention. Pour nous aider dans cette aventure, on peut tout de même compter sur notre équipement de fortune. En plus du fouet très utile, on trimballe aussi un nombre limité de bombes, ainsi que des grappins qui nous permettent de sortir de situations périlleuses. La nature aléatoire du terrain fera qu’on se trouve souvent à explorer des coins qui nous confrontent à des problèmes qu’il va falloir résoudre. Affronter un gouffre trop profond ou une succession de pièges est risqué, mais la récompense est souvent au rendez-vous. Car en plus de dénicher de l’or et des pierres précieuses, on peut aussi trouver des coffres et des caisses qui renferment des objets très utiles pour notre progression. Des gants d’escalade, des chaussures à crampons, un pistolet immobilisant ou encore un jet pack, autant d’outils et d’armes qui ne seront pas de trop pour faciliter notre avancé.

 

Toujours un peu plus loin

En étant à l’affut du moindre lingot d’or, votre recherche vous amènera également à rencontrer des marchands qui sont là pour profiter de vos richesses, en vous vendant divers services ou objets. Contre une poigné d’or vous allez pouvoir remplir votre inventaire ou refaire votre stock de bombes, voir acheter un mercenaire ou le bisou d’une demoiselle pour gagner un cœur supplémentaire. Même si pour les plus téméraire, il y a toujours moyen de fouiller les niveaux pour trouver une fille en perdition qu’il va falloir porter jusqu’à la sortie, un autre moyen de faire monter ses vies. A moins que vous préfériez l’emmener sur un autel de sacrifice pour obtenir un nouvel accessoire. Les apprentis Indiana Jones pourront aussi se rabattre sur les statuettes d’or pour remplir leur bourse, du moins s’ils ont envie d’enclencher un piège meurtrier qui sèmera la pagaille dans le niveau. Pour les plus téméraires, il sera possible de rencontrer un personnage qui vous construira des raccourcies vers les différents étapes de la grotte (la jungle, la glace, le temple, etc), sous condition de remplir ses demandes. A tout ça, il faut rajouter des pièces cachées et des personnages jouables à débloquer, pour comprendre que le contenu conséquent de Spelunky offre de nombreuses perspectives. Tout en étant rempli de petites subtilités qu’on se fera un plaisir de découvrir. Les parties ne se ressemblent vraiment pas et c’est vous qui influencé directement leur tournure, en fonction de votre envie d’exploration ou de scoring.

Pour fermer la boucle et finir sur ses nombreuses qualités, on pourra aussi parler du multijoueur qui nous est proposé dans Spelunky. Arpenter les cavernes humides à plusieurs est le meilleur moyen de s’amuser, surtout qu’il est possible de s’y lancer jusqu’à quatre joueurs sur le même écran. On peut souligner l’absence d’un mode jouable en ligne, mais le fait de pouvoir faire des mauvais coups à ses amis amenuise largement ce petit défaut. Même si l’absence d’écran splitté gâche un peu cette coopération de fortune, avec des joueurs qui se retrouvent parfois en dehors de l’écran, car la caméra suit en permanence le chef de groupe. Leur mort n’est cependant pas un handicap, car sous forme de fantôme, ils pourront encore vous aider en déclenchant les pièges ou en étourdissant les créatures hostiles. En faite, pour vous lâcher complètement sur eux, il suffira de passer par les combats à mort. Un mode bataille dans lequel se présente un grand nombre de petites arènes aux couleurs des différents mondes que vous avez pu explorer en solo, dans lesquelles vous allez pouvoir vous donner à cœur joie contre vos adversaires ou sur les bots. Les parties sont sommairement paramétrables et tous les objets sont mis à contribution, en apparaissant régulièrement dans des caisses, qui pourront être utilisé à votre guise dans la destruction du terrain et de vos amis. Rapide et nerveux, ce mode est un ajout sympathique qui ne fait que renforcer l’enveloppe déjà très alléchante de Spelunky.

 

Conclusion

Pas besoin de tergiverser très longtemps, pour se rendre compte que toutes les circonstances sont réunies pour faire de Spelunky un très bon jeu. Il faut tout de même admettre que son principe un poil retro ne ravira peut-être tout le monde, mais il est pourtant difficile de rester insensible face à son contenu très imposant. Une excellente prestation qui est renforcé par un souci du détail qu’on découvre au fil des parties. Et qui fait qu’on a tout le temps envie de se replonger dans l’exploration de la fameuse grotte maudite. En proposant une durée de vie conséquente et une jouabilité plus que séduisante, Spelunky se range allègrement parmi les incontournables du Xbox Live Arcade.

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.