Test – The Cave

L’évocation des noms comme Ron Gilbert ou Tim Shaffer soulève forcément un élan d’enthousiasme auprès des joueurs. Ces créateurs sont à l’origine de plusieurs jeux d’exceptions comme Maniac Mansion, Monkey Island, Full Throttle ou encore Psychonauts dans les œuvres plus récentes. Avec The Cave, nos deux camarades essayent de revenir à leur début, en titillant notre fibre nostalgique avec la promesse d’un jeu d’aventure rafraîchissant mais remis au goût du jour.

En quête de vérité

Qu’on soit en recherche d’amour ou de réponses, tout peut arriver dans les profondeurs de The Cave. La caverne est en effet un endroit rempli d’étranges phénomènes, qui arriveraient à mettre en déroute le plus brave des aventuriers. Mais loin d’être un piège mortel, leur périple sera surtout une quête identitaire et personnelle qui les confrontera à leur destin, avec une finalité qui d’ailleurs frôle souvent le ridicule. Une vérité que notre petit groupe découvrira très rapidement, mais il faudra avant tout choisir qui aura l’honneur de s’y frotter. Car seulement trois personnes à la fois, sur les sept disponibles, pourront mettre le pied dans la caverne et jouer aux touristes. Un concept qui rappelle sans aucun doute un certain Maniac Mansion, avec trois protagonistes qui doivent coopérer et se serrer les coudes pour s’en sortir.

Un fermier, un chevalier, un moine ou encore une scientifique ne semblent pas avoir grand-chose en commun, mais c’est l’aubaine pour voir que Double Fine n’a pas lésiné pour rendre son jeu très attrayant. La direction artistique de The Cave est plutôt succulente et complètement maitrisée, ce qui renforce l’impression d’être dans un jeu qui ne se prend pas du tout au sérieux. En témoigne les nombreuses références cachées ci et là dans les décors, mais surtout avec la narration qui met en avant les commentaires horripilantes de la caverne. À souligner l’excellente VO qui ne perd pas grand-chose de son humour, grâce à des sous-titres en français qui bénéficient d’une très bonne traduction. Car oui, dans The Cave la grotte est quasiment une entité à part entière, à la personnalité très compliquée. Une chose dont-on se rend très vite compte en se baladant dans ses méandres labyrinthiques. Surtout lorsqu’au recoin d’un chemin humide, on peut être amené à tomber sur des endroits comme une pyramide antique ou une fête foraine.

The Cave XLA PSN PC WI U Double Fine Cave04

Un renouveau du genre

Bien que The Cave se présente comme un jeu de plates-formes, celui-ci s’approprie des mécaniques tout droit venues d’un Point’n Click. Ce qui risque de ravir tous les fans qui ont grandi durant la fin des années 80, avec les ténors du genre. Mais contrairement à la bonne époque, la souris a été remplacée par les boutons de votre manette et autant dire qu’on n’y perd pas vraiment au change. Le gameplay de The Cave est très accessible et s’apparente souvent à trouver le bon objet, voir la bonne combinaison d’interactions qui permettront de se dépêtrer des obstacles qui nous bloquent le passage. Les énigmes sont rarement très difficile et il suffit d’un peu de logique pour en venir à bout, mais encore faut-il trouver le bon ordre dans lequel il faut effectuer les différentes actions.

Avec trois personnages à manipuler, il n’est pas rare de devoir coordonner leurs actions pour venir à bout d’un problème. Lorsqu’un levier ouvre pendant quelques secondes une porte à l’autre bout du corridor, il faut bien entendu que nos amis travaillent ensemble pour réussir leur coup. Pour se faire, il suffira de les positionner au bon endroit et ensuite de passer d’un intervenant à l’autre en utilisant les raccourcis sur la croix de direction. Rien de bien compliqué et c’est justement cette coopération qui sera mise en avant. Mais il ne s’agit là que d’un exemple très simple et quelques puzzles demanderont à ce qu’on se creuse un peu la tête, sans pour autant être totalement insurmontables. De pénibles allers-retours dans les dédales de la caverne sont parfois à l’ordre du jour pour les résoudre, mais heureusement les niveaux sont souvent assez cloisonnés et construits de manière à ce qu’on ne perde par trop de temps.

The Cave XLA PSN PC WI U Double Fine The Cave XLA PSN PC WI U Double Fine

Un manque de finition

La progression dans The Cave est assez linéaire, mais si quelques passages restent inchangés, d’autres en revanche changeront en fonction du héros qu’on aura amené avec nous. Si vous choisissez le chevalier vous aurez par exemple le droit à un niveau où il va falloir gagner le cœur d’une jolie princesse dans son château fort, ou encore si l’aventurière est dans votre groupe, ce sera une course poursuite dans une pyramide à la recherche d’un sarcophage en or. Et même si en ligne droite il faudra un peu moins de quatre ou cinq heures pour terminer le jeu, il faudra s’y reprendre à plusieurs fois pour voir toutes les fins possibles. Mais bien que chaque monde soit plus ou moins différent et agréable à traverser, on regrettera qu’ils ne s’adaptent pas en fonction du choix de notre groupe. Au bout de la troisième partie, on commence un peu à ressentir la lassitude de tout le temps affronter les mêmes situations. Il aurait pourtant suffit de pas grand-chose pour contrer ce souci.

Chaque niveau est structuré de manière à mettre en évidence la capacité spéciale du personnage dont-il est question, comme le grappin de l’aventurière pour passer au-dessus des fosses à piques dans la pyramide. Mais en dehors de ça, leur compétence n’a pratiquement aucune utilité dans les autres lieux de la caverne et n’offre pas de complémentarité avec celle de leurs amis. Ponctuellement, elles serviront à faciliter et raccourcir certaines actions, mais cela s’arrête là. Ce procédé aurait pu permettre d’aborder l’aventure d’une nouvelle façon à chaque tentative, c’est donc d’autant plus décevant que cela n’est pas été plus développé. Pour finir avec les points négatifs, on pourrait pinailler avec le manque d’exploration qui se fait ressentir lorsqu’on parcourt les souterrains de la cave. Alors que le contexte s’y prêtait pourtant à merveille, tout ce qui nous sera demandé c’est de trouver des symboles qui débloqueront les artworks narrant l’histoire de nos sept voyageurs. Mais on ne peut pas vraiment dire qu’ils soient très bien cachés et il est fort probable que vous les trouviez tous du premier coup.

 

En conclusion

Alors qu’on pensait que les jeux d’aventure sous forme de Point’n Click avaient pratiquement disparus de l’horizon vidéoludique et se font de plus en plus discrets, le studio Double Fine tente de revenir à ses premiers amours et nous prouve que c’est toujours possible. The Cave est une production qui se range dans la ligné de The Lost Vikings ou encore de Maniac Mansion, deux références du genre et dont les développeurs se sont largement inspirés, tout en essayant d’apporter leur touche personnelle. Le résultat c’est un jeu qui n’a pas à rougir face à ses ainés et qui malgré un petit manque d’originalité et de finitions, arrive amplement à nous séduire et à nous happer dans ses entrailles. Bien qu’un peu linéaire, The Cave peut se vanter d’un contenu très solide et une aventure très bien pensée, qui est de plus renforcé par un humour décapent et qui fera mouche à tous les coups auprès des joueurs.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.