Test – This War of Mine : un jeu de survie exigeant

coupdecoeur-petitDans les jeux vidéo, on a toujours eu l’habitude de voir la guerre sous certains angles.  Soit on est dans le feu de l’action, une arme à la main, soit on dirige des troupes au combat. This War Of Mine va bousculer ces convenances en vous mettant dans la peau des délaissés, ces civils qui doivent survivre dans ces zones de guerre. Vous avez entendu parler des guerres qui ont ravagé Sarajevo, Stalingrad, le Kosovo, l’Irak, l’Afghanistan, la Palestine et bien d’autres ? Maintenant, vivez les de l’intérieur si vous pouvez.

this-war-of-mine-head

La guerre, c’est mal

Cette bête phrase est tellement logique que n’importe quel individu avec plus de 2 neurones devrait comprendre pourquoi. Non seulement il y a tous ceux qui meurent sur le champ de bataille mais il y a aussi ceux qui doivent survivre sur ces mêmes champs de bataille : les civils. Lorsqu’une ville est prise d’assaut, il y a toujours des résidents et ceux-ci doivent alors se débrouiller pour rester en vie. C’est le principe même de This War Of Mine, voir comment survivre dans un environnement de guerre. En l’occurrence, vous commencerez avec trois personnes et devrez partager et consolider votre abri de fortune. Ensuite,  viendra le temps où vous serez obligé de partir à la recherche de ce qui vous fera vide défaut : nourriture, matériel, armes … Tout ce qui vous sera nécessaire pour survivre aux attaques des rodeurs, au froid et même à la dépression. Après tout, en temps de guerre il faut savoir aussi rester vivant dans votre esprit.

This War Of Mine est un jeu au concept résolument novateur. Il est vrai que cette vision de la guerre n’a que rarement été abordée dans un jeu vidéo. Pour mettre en place le concept, This War Of Mine se joue comme dans un point & click : on choisit un personnage et on le dirige vers un endroit pour effectuer une action. Il y a des tonnes d’actions à faire comme manger, dormir, se soigner, creuser, se battre, fabriquer des objets, fouiller, se cacher, … Chaque personnage de votre petite équipe aura d’ailleurs des capacités plus prononcées pour telle ou telle action. Par exemple, vous pourrez avoir un membre spécialisé dans la fouille des bâtiments avec un sac à dos plus grand, un autre sera meilleur cuisinier et saura vous faire des plats nutritifs avec trois fois rien. A vous de gérer à chaque fois qui fait quoi et quand. Oui le « quand » aussi a son importance dans le jeu car tout se passe à l’échèle de journées. Durant le jour, on essaie de tenir dans son abri de fortune en bricolant, faisant la cuisine si vous avez de la nourriture ou autre activité. Mais la nuit, le danger rôde. D’un côté vous devrez aller à la recherche de nourriture et de matériel pour votre abri, ce qui peut être dangereux, mais de l’autre il vous faut aussi défendre votre abri.

Un belle ambiance

Une ambiance pesante

Conserver ses ressources de toutes ses forces

Si vous envoyez un rôdeur, ne soyez pas étonné de voir des rodeurs arriver chez vous. Il vous faudra parfois vous battre pour gagner vos biens. Mais encore faut-il que vous ayez organisé des tours de garde et que vous ayez armé les gardiens. Et même comme cela, il se peut que vos défenseurs se retrouvent blessés ou tués par les assaillants. Pareil pour la chasse aux ressources qui est assez dangereuse. Un garde armé, un militaire voire un sniper n’étant pas rare, vous devrez jouer d’astuce pour contourner les obstacles afin de rentrer en vie à l’abri avec vos trouvailles. Après tout, c’est cette partie de recherche qui va permettre à votre petite communauté de survivre … enfin, si l’on peut appeler cela survivre.

Le confort de vos membres n’est pas non plus à oublier et quand je parle de confort, c’est tout relatif. Construire un lit, par exemple, permettra de mieux dormir ce qui donnera plus de forces au réveil à votre allié, une station d’épuration d’eau de fortune permettra de récupérer l’eau de pluie. Un petit atelier pour travailler les métaux vos permettra de construire des couteaux pour vous défendre ainsi que des outils. Mais cela peut aller beaucoup plus loin. Un poêle vous aidera à combattre le froid hivernal, la radio vous remontera le moral,  l’alambic fera de l’alcool qui servira pour les échanges … Car oui, vous pourrez même faire des échanges. Durant vos raids nocturnes ou en journée, vous pourrez rencontrer des gens qui vous proposeront quelques fournitures en échange d’autres. Et parfois, il faudra faire preuve de finesse pour obtenir ce qui vous fait défaut sans perdre d’importantes ressources.

Il faudra savoir faire des choix décisifs

Il faudra savoir faire des choix décisifs

Veuillez au bien-être de vos amis

En temps de guerre, un simple coup de froid peut vite devenir mortel. C’est pour cela qu’il faudra chauffer votre abri mais aussi vous équiper en médicaments, bandages et autres. Et quand je dis équiper, je veux dire voler, échanger ou fabriquer ceux-ci. L’état de santé des membres de votre groupe vous amènera parfois à prendre des décisions difficiles. Enverrez-vous le blessé qui demande des soins et plus de nourriture et de sommeil au pillage de nuit en espérant qu’il n’en revienne pas ? Difficile décision. Et bien d’autres décisions seront de ce genre. Accepterez-vous cet homme qui demande votre aide dans votre groupe sachant qu’il vous faudra plus de nourriture ? Sauverez-vous la mère de ces enfants qui implorent votre aide ? Irez-vous avec ce pilleur voler les militaires ? Dénoncerez-vous votre voisin en échange d’un peu de nourriture ? Laisserez-vous mourir cet homme blessé en le privant de soins et de nourriture ? Saurez-vous parler à cet homme qui est en dépression et n’en peut plus? Mais surtout, saurez-vous rester humain durant cette épreuve ? C’est la question la plus importante.

Et cette question, vous vous la poserez souvent. Par exemple si vous allez pillez la maison du couple de personnes âgées, ils n’auront plus de nourriture pour eux et finiront surement par mourir de faim. Si vous vous faites surprendre par ces parents qui protègent leurs enfants, aurez-vous le courage de les tuer pour rester en vie ? Même les membres de votre petit groupe se poseront ces questions, étant parfois désespérés de perdre un de leur membre par exemple.  Il y a tant de propos de ce genre qui sont soulevée par This War Of Mine que l’on en ressort souvent avec une impression de profonde tristesse comme rarement un jeu vidéo peut vous l’apporter. Et c’est surtout parce que ce jeu a une mise en scène tellement réaliste et tellement percutante que l’on peut ressentir ce degré d’immersion.  Comme quoi il ne faut pas des graphismes photo-réalistes en 3D pour se sentir complètement impliqué dans un jeu.

 

En conclusion

J’ai joué à This War Of Mine sans le connaître et j’ai été profondément touché par ce jeu. Je n’ai jamais pensé jouer à un jeu qui prendrait à contrepied tout ce que je pouvais m’imaginer d’un jeu vidéo ayant la guerre comme sujet. Très loin d’un Don’t Starve beaucoup plus porté gestion, la survie ici prend un sens complètement différent car vos ressources sont très limitées. Il s’agit d’un jeu que je considère d’ores et déjà comme une œuvre majeure du paysage vidéoludique actuel et surtout une expérience incroyable qu’il faut essayer. Sachez juste que vous n’en ressortirez surement pas indemne.

8 réponses
    • YellowMan
      YellowMan dit :

      Merci ^_^. En plus c’est pour moi quasiment du jamais vu de prendre cet angle de la guerre comme sujet de jeu vidéo. Et là, çà le fait vraiment bien pour le coup.

      Répondre
  1. freepac
    freepac dit :

    j’aimerais juste avoir une idée de la durée de vie, est-ce un jeu bac a sable ou y’a t’il une fin et un fil rouge a suivre ? les parties sont elles crées aléatoirement et donc différentes ?
    et enfin, j’aimerais juste savoir si les Militaires ont une réelle présence dans le jeu, autre que les sniper ( dénoncer des voisins contre des ressources, troquer des medicaments a militaires ou autre )
    merci bien ! :)

    Répondre
    • YellowMan
      YellowMan dit :

      En fait, on peut finir le jeu en une dizaine d’heure voire moins si on réduit les actions en journée (on peut clôturer bien à l’avance la phase de jour ou de nuit).
      Non, ce n’est pas un bac à sable et ne m’en voulez pas de ne pas spoiler la fin :D
      J’ai fait quelques parties et en fait, seul le début était le même avec les 3 même persos. Mais à partir de là, c’est à vous de choisir ce que vous ferez et donc comment le jeu avancera. en soi, chaque partie peut être donc fort différente. En plus des snipers, des dénonciations et du troc, les militaires gardent sévèrement certaines zones que vous pouvez visiter et tireront à vue. Dans la plupart des cas, il vaudra mieux les éviter.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.