Test – Trials Evolution

Pour les joueurs du Xbox Live, lorsqu’on évoque le nom de RedLynx, on pense immanquablement au  fulgurant Trials HD et à l’enthousiasme qu’à provoqué ce jeu au moment de sa sortie. C’est donc avec une impatience monstrueuse qu’on attendait que le studio nous dégaine une suite digne de ce nom. Ce souhait a été réalisé avec Trials Evolution et autant dire que le résultat semble être au rendez-vous.

Du bout des doigts

Pas besoin d’avoir fait de grandes études pour comprendre le concept de Trials Evolution, car il suffit d’arriver au bout de la course en évitant tous les obstacles sur votre chemin, en essayant de conserver un bon chrono au passage. Qu’on ne s’y trompe pas, car même si cela parait très simple, il faut bien se rendre compte qu’il existe quelques subtilités qu’il va falloir apprendre pour profiter pleinement du jeu. Effleurer les gâchettes du bout des doigts pour doser son accélération et le freinage devient une nécessité. Les sensations de la machine ont été revues à la hausse et on a véritablement l’impression d’avoir la maitrise de notre engin. Durant les sauts ou les montés, la gestion de la posture du pilote est également très importante et déterminante si on ne veut pas se casser la figure. Heureusement, pour bien appréhender ces mécanismes, des tutoriaux ont été mis en place sous la forme de permis qu’il faut passer pour avancer et qui débloquent au passage de nouvelles motos. La marge de progression est vraiment gratifiante, et on s’étonne à réaliser des actions qu’on n’aurait jamais cru être capable de faire. Ainsi, même des débutants arriveront à s’amuser devant la difficulté croissante qui s’ouvre rapidement sur la soixantaine de pistes dont dispose Trials Evolution.

Pour autant, que les joueurs qui recherchent du challenge se rassurent, car l’imposant contenu ne manquera pas de leur donner du fil à retordre. Si les premières courses sont dans l’ensemble assez facile à traverser, leur complexité augmente vite en crescendo. Là où Trials HD se cantonnait seulement à des décors en intérieur, c’est l’occasion de parcourir un grand nombre d’environnement. Que cela soit les ruines d’un château, un chantier en construction ou encore un plateau rocheux, cela ne manque pas d’opportunités pour rencontrer un grand nombre d’obstacles qui vont barrer votre chemin. Des rondins empilés, des ascenseurs ou des jets d’eau, vont mettre vos nerfs à rude épreuve. Mais avant de vous atteler aux pistes extrêmes, encore faut-il accumuler un nombre conséquent de médailles pour tout débloquer. Avoir la médaille d’or est très facile au début, mais au fil de l’avancée cela se corse et l’envie de jeter notre manette contre le mur se fait vite ressentir. La frustration nous gagne, mais l’envie de toujours continuer est bien plus forte et souvent récompensée. C’est ce qui rend ce Trials Evolution tellement addictif et qui fera qu’on aura du mal à le lâcher.

 

Crée ton univers

Si tout ça ne vous suffit pas, et bien sachez que vous pouvez aussi vous lâcher corps et âme sur l’éditeur de niveaux. Dans sa version standard ou pro, celui-ci contient un grand nombre de possibilités qui permettent de façonner de nouveaux tableaux ou de reprendre ceux déjà existants. Un bon moyen d’insuffler encore plus de durée de vie à un jeu qui de base n’en manquait absolument pas. L‘éditeur est incroyablement dense et permet toutes les extravagances. On y trouve pratiquement tout ce qui est disponible durant l’aventure, même des éléments de décors qui aideront à embellir nos créations. Ce qui n’est pas de trop quand on sait qu’il est tout à fait possible d’échanger vos pistes sur le Xbox Live. Car contrairement à Trials HD, qui autorisait seulement l’échange avec votre liste d’amis, Trials Evolution nous accorde la chance de pouvoir télécharger les créations des joueurs du monde entier. Les capacités de l’éditeur sont tout simplement gigantesques et promettent de gros délires de la part des utilisateurs. Ce qui ne fera qu’accroitre encore plus le contenu déjà massif du jeu et qui ne manquera pas de remplir encore plus nos longues soirées.

Bien entendu, on ne pourrait pas faire l’impasse sur le multijoueurs de Trials Evolution, tellement il constitue une part importante de tout le fun du jeu. En ligne, ce sera des courses d’obstacles comme en solo, sauf qu’on verra les fantômes de nos concurrents et qu’il faudra essayer d’atteindre la ligne d’arrivée avant eux. Un bon moyen de tester nos compétences et surtout de s’amuser en communauté. Le multi en local n’est pas en reste, avec des pistes jouable jusqu’à quatre joueurs affalés dans le canapé et devant le même écran. Dans ce mode, il s’agit principalement d’une course de vitesse dans laquelle les joueurs s’affrontent pour le chrono final, sur un tracé assez simple et sans trop d’embûches. La camera suivra automatiquement le premier de la course, et les malheureux qui prendra du retard seront tout simplement téléporté au prochain checkpoint. On pourra regretter que seulement une quinzaine de pistes soit disponibles, mais c’est un bien maigre défaut devant tout ce que contient ce Trials Evolution.

 

En conclusion

Encore plus fun et convivial, Trials Evolution arrive à nous surprendre par un contenu vraiment saisissant. Qu’on soit un joueur novice ou débutant, le jeu offre une marge de progression qui permet de vraiment y trouver son bonheur. L’investissement dans un jeu dématérialisé n’aura jamais été aussi rentable en termes de contenu et risque de vous faire passer plusieurs nuits blanches. Un jeu à ranger indéniablement parmi les perles du Xbox Live Arcade.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.