Test – Wii Party U

Les Party Games ont résolument fait le bonheur des possesseurs de Wii, et il n’est donc pas étonnant de retrouver ce genre immerger sur la nouvelle console de salon de Nintendo. Mais loin derrière la flamboyante série des Mario Party, le constructeur a également tenté d’établir une nouvelle licence, qui met en avant l’utilisation des Mii. Après un premier épisode à l’accueil mitigé c’est au tour de Wii Party U de faire ses preuves, mais cette fois c’est sur Wii U que cela se déroule.

wiipartyu-head

La folie du GamePad

On pourrait décrire Wii Party U comme un condensé de mini-jeux, souvent réuni autour de différentes thématiques. Globalement, ceux-ci sont définis par un ensemble de modes dans lequel on peut piocher le plus adéquat, en fonction du temps et nombre de joueurs disponibles. Bien que la possibilité de s’y adonner en solitaire est incluse, il faut se dire que le jeu exploite tout son potentiel à plusieurs. C’est donc une galette remplie de 80 minis-jeux qui nous attend, même si la quantité ne rime pas forcément toujours avec qualité. Un autre fait qu’on peut établir dès la première partie, c’est que le facteur de la chance à encore une fois la part belle dans ce Wii Party U. Une règle qui semble établie dans les Party Game de Nintendo depuis Mario Party 9. Mais quand on sait que les deux jeux sont développés par le même studio, cela n’étonne plus vraiment.

Si vous avez un bon moment devant vous, il y a le jeu de société qui propose cinq variantes différentes, selon le temps qu’on veut y allouer. Bien qu’il y ait des variantes, fondamentalement il s’agit d’avancer en ligne droite et de lancer des dés pour arriver au bout du plateau. La Maison du Style et Carnaval Mii se jouent un peu différrement, mais il faut globalement passer par des petits jeux pour gagner des dès supplémentaires, donnant l’illusion d’avoir une chance supplémentaire par rapport à ses adversaires. Illusoire, car le hasard reste encore un facteur important et il suffit parfois de pas grand-chose, comme d’une case bonus, pour complètement renverser la situation. Un bien pour un mal, car cela permet à tout le monde de pouvoir profiter du jeu, sans être léser par un manque de pratique dans les mini-jeux.

wii-party-u-wii-u-wiiu-1370979937-002 wii-party-u-wii-u-wiiu-1370979937-003

Le programme des fêtes

Soucieux de montrer le plein potentiel de sa console, Nintendo profite même de Wii Party U pour offrir un mode entièrement jouable au GamePad. Intitulé sommairement Jeux sur Table, ce mode propose des mini-jeux jouables uniquement avec les deux sticks analogiques. Comme pour le babyfoot où les joueurs s’opposent en se mettant chacun d’un coté du GamePad. D’autres jeux profiteront aussi de l’écran tactile, comme Mii en série ou Deux font la paire. En solo le mode perd clairement de son intérêt, mais reste intéressant à deux pour profiter d’une petite partie rapide. Le nombre de mini-jeux fait pourtant peine à voir, même si cela se rattrape par leur étonnante simplicité. Il ne faudra pas trop se triturer le cerveau pour comprendre leur fonctionnement, ce qui est toujours un bon point pour un Party Game.

Pour terminer avec un mode un peu plus original, on reconnaitra dans Jeux de Salon une belle tentative de mettre les fonctionnalités de la Wii U au centre de l’action. Jouable de deux à quatre joueurs, sans possibilité de boucher les trous avec des IA, la plupart des activités se montrent très amusantes. On vous recommande pourtant d’avoir un grand salon pour vous y adonner, car certains minis-jeux demandent un peu d’espace. Notamment quand il s’agit de poser le GamePad au sol. Cela permet d’éviter la casse. Entre les concours de grimaces ou dérivés de Pictionnary, on peut y trouver des idées plus recherchées. Comme Place cache-cache où une personne doit se cacher avec le GamePad, tout en essayant de guider les autres joueurs pour qu’ils puissent le retrouver. Des concepts simples mais frais, qui raviveront sans nul doute les plus jeunes.

wii-party-u-wii-u-wiiu-1370979937-005 wii-party-u-wii-u-wiiu-1370979937-007

Bouh, le tricheur !

On ne vous le redira pas assez, mais énormément de petits jeux dans Wii Party U tournent d’un facteur de chance très prépondérant. Surtout quand on joue contre l’IA qui bénéficie parfois, lorsqu’il est sur le point de perdre, d’un petit coup de pouce miraculeux qui sort d’un peu nulle part (Oui, l’ordi triche parfois !). D’ailleurs autant en parler tout de suite, car il sera vite possible de débloquer une option qui se nomme l’Intrus, dans lequel un joueur sera désigné et pourra tricher durant les épreuves, tandis que les autres devront le démasquer pour gagner des points supplémentaires. Une idée sympathique et plus qu’originale, qui viendra enrichir la pléthore de possibilité émanant déjà de Wii Party U. Même si on fera quand même vite notre sélection, pour choisir promptement les minis-jeux qu’on préfère, en passant par le menu adéquat. Tout en pouvant organiser nos propres compétitions entre amis.

Wii Party U rempli donc assez facilement son contrat en tant que Party Game, qu’on sortira le temps des fêtes ou pour une soirée en famille. Comme souvent l’intérêt des minis-jeux est en dents de scie, mais chaque utilisateur aura tout le temps de piocher parmi ceux qu’il préfère. Notamment grâce à un guide qui lui permettra de jeter un œil aux activités préférés des joueurs à travers le monde. En dehors de ça, un reproche qu’on pouvait déjà faire à Wii Party se glisse encore une fois dans cette nouvelle itération. On parle bien entendu de l’enrobage visuel qui ne peut pas vraiment se vanter de profiter pleinement de la console. C’est certes plus lisse que sur Wii, mais c’est loin d’atteindre des sommets et même si on ne demande pas à ce genre de production de nous exploser la rétine, il aurait été bon de faire un petit effort sur ce point là.

 

En conclusion

Qu’on recherche un party-game pour toute la famille ou s’amuser de temps à autre avec des amis, le mérite qui incombe à Wii Party U c’est de véritablement pouvoir s’adapter à toutes les situations. Et cela malgré le nombre de joueurs. Le jeu n’est vraiment pas parfait et aurait mérité peut-être un peu plus de peaufinage sur son enrobage, ainsi que sur son gameplay global, avec des minis-jeux qui frôlent parfois l’ennui profond. Mais dans l’ensemble cela reste une bonne pioche et il y a toujours moyen d’y trouver du plaisir, surtout si l’on ne possède pas d’autres jeux de ce type dans notre ludothèque.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.