Test – Zombie Vikings : dans l’oeil des dieux nordiques

Après avoir œuvré sur le tordant mais particulier Stick it to The Man, le studio Zoink Games revient à la charge avec Zombie Vikings. Un Beat’em All totalement barré et aux visuelles rempli d’humour et d’autodérision. Un jeu qui prend une narration très théâtrale et qui n’hésite pas à nous balancer des vannes à la figure tout le temps. Cela suffira t’il pour convaincre ?

Drôle jusqu’au bout

Que fait Odin lorsqu’un certain Loki lui vole un œil ? Et bien il invoque des Zombie Vikings ! De quoi ouvrir les portes du Valhalla, mais aussi pour nous plonger dans un jeu qui ne se prend pas une seule seconde au sérieux. Un jeu dans lequel il sera question de donner des baffes à tout ce qui aura la mésaventure de se mettre dans notre chemin. Et si cela ne suffisait pas, voilà que nos protagonistes ont l’humour facile en nous balançant des vannes à tout de bras. Le moindre événement est propice pour nous affubler d’une blague. Autant dire que le jeu mise énormément sur la narration, avec un bon nombre de séquence complètement loufoque qui se déroule entre chaque niveau. De quoi nous faire comprendre qu’on met vraiment les pieds dans un titre qui ne se prend pas au sérieux une seule seconde.

Par contre mieux vaut le dire tout de suite, il ne faut pas s’attendre à ce que Zombie Vikings soit un jeu qui sort vraiment de l’ordinaire. Il s’agit d’un Beat’em All dans la pure tradition du genre, où il sera question d’avancer en ligne droite et de taper sur tout ce qui bouge. De temps en à autre une petite énigme viendra nous barrer la route, mais c’est juste pour casser le rythme de notre progression linéaire. Pour y arriver il faudra se servir de notre petite esquive, d’un coup simple et d’une attaque spéciale. Rien de révolutionnaire et la seule chose qui sort un peu de l’ordinaire, c’est que le jeu mise énormément sur la technique de choppe. Celle-ci sert pour attraper les ennemis mais également pour saisir divers objets qu’on pourra balancer à la tête de nos adversaires.

Les combats peuvent parfois devenir brouillon

Bim dans ta gueule !

Et des projectiles à envoyer ce n’est pas ce qui manque puisqu’on peut ramasser un peu près tout et n’importe quoi, même ses alliés. Zombie Vikings est un jeu qui peut se jouer jusqu’à quatre joueurs en coopération, ce qui équivaut à de bonne tranche de rigolade. Surtout qu’il est même possible d’attraper des personnages qui eux même ont déjà quelque chose dans les mains, ce qui donne lieux à des tours assez improbables. Les phases d’action sont donc classique mais le jeu ne se prend tellement pas au sérieux qu’il est facile d’oublier ce petit défaut. L’ambiance qui y règne est plus que succulent et on prend un malin plaisir à traverser les niveaux. La courbe de difficulté y est d’ailleurs fortement agréable et comme le jeu est plutôt généreux en nouvelles armes et améliorations, il y a tout le temps moyen de faire évoluer nos personnages. Alors quand en plus il y a une campagne assez longue, avec plus d’une trentaine de niveaux, autant dire qu’on aime y passer du temps.

La seule contraire si l’on peut le dire ainsi, c’est que Zombie Vikings souffre d’un défaut inhérent à ce genre de jeu : c’est répétitif. Pas besoin de vous dire que le jeu se destine avant tout à être joué à plusieurs et le moins possible en solo. Surtout que les ennemis possèdent une jauge de vie assez conséquente par moment, ce qui donne parfois l’impression de perdre notre temps à taper tout le temps contre les mêmes monstres. C’est parfois frustrant et on aurait aimé que la progression se face de manière un peu plus fluide. Il vaut donc mieux réserver nos séances sur Zombie Vikings à des soirées entre amis. C’est beaucoup plus amusant et en plus, il y a de quoi piquer de bonnes rigolades.

 

En conclusion

Même s’il n’a rien de très original, il y a tout de même de quoi s’amuser en compagnie de Zombie Vikings. Son ambiance totalement décalée et son humour omniprésent a de quoi nous donner le sourire à tout moment. Il faut en revanche plutôt s’y adonner à plusieurs en local avec des amis, car en solo il y a de quoi s’ennuyer assez rapidement. Le jeu peut devenir très répétitif et mieux vaut dans ce cas y aller par petite dose.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *