Une licence du studio RARE de retour pendant l’E3 2013

Il y a toujours des nouvelles qui sont difficile à interpréter, afin de savoir s’il s’agit d’une bonne chose ou non. C’est le cas d’une annonce de Phil Spencer, qui nous apprends qu’une licence « historique » de RARE serait sur le point de refaire parler d’elle pendant l’E3 prochain. Quand on sait que l’âge d’or du studio se trouve loin derrière et que depuis le rachat par Microsoft, leurs jeux n’ont pas toujours fait l’unanimité. Il reste juste à croiser fortement les doigts pour que cela ne soit pas l’énième massacre d’une série chère aux yeux des joueurs.

Les spéculations peuvent aller bon train, car de nombreuses licences sont affiliées au studio. Si on peut certainement exclure un possible retour de Perfect Dark ou Banjo-Kazooie, il est toujours possible de se rabattre sur des jeux comme Kameo ou Viva Pinata. Ce qui collerait un peu plus à la description d’une licence historique construite par RARE pour Xbox (La majorité de leurs licences ayant eu naissance sur Super Nintendo et Nintendo 64).

Les rumeurs voudraient qu’il puisse s’agir d’un retour éventuel de la série Killer Instinct, qui justement était revenue sur le devant de la scène en avril dernier, suite à un accord entre la FOX et Microsoft. La chaîne de télévision possède en effet les droits sur le nom d’une série télévisée Killer Instinct, rétorquant que cela pouvait prêter à confusion si Microsoft utilisait cette marque pour nommer un jeu vidéo.

Cette histoire de gros sous ayant trouvée une entente, il est donc probable qu’on en entende parler. Mais de là à dire qu’il s’agit de la fameuse licence historique de RARE, il y a un grand pas à franchir. Même si on n’est jamais à l’abri d’une surprise. (Kinect Sports ?)

Allez Microsoft, un petit retour de Conker ?

 

Source : Polygon.com

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.