Yasmin vous parle du Disney/Pixar Coco

Découvrez l’avis de nos deux rédacteurs belges sur le Disney-Pixar Coco dont la sortie au cinéma est prévue ce 29 novembre 2017.

C’est l’histoire d’un enfant qui se bat pour sa passion

Miguel est un jeune Mexicain de 12 ans passionné par la musique et en particulier par celle du grand Ernesto de la Cruz, un artiste de légende décédé sur scène. Malheureusement pour lui, sa famille rejette toute forme de musique depuis des générations car à cause d’elle, l’arrière-arrière-grand-père de Miguel a abandonné Imelda (sa femme) et leur petite fille. Depuis ce jour, ses descendants exècrent la musique et font tourner l’entreprise familiale de chaussures lancée par feu Imelda. Pour eux, le destin de Miguel est de poursuivre le même chemin mais ce dernier est bien décidé à vivre de sa passion. Pour commencer, il va participer au concours de musique de son village. Ne pouvant s’y inscrire sans guitare, Miguel se rend au cimetière pour emprunter celle de son idole. Par ce geste, il se retrouvera plongé dans le monde des esprits où il sera confronté à ses ascendants dont son arrière-arrière-grand-mère qui voue une haine terrible à la musique. Une fois encore, Miguel devra se battre pour faire entendre raison à sa famille mais il faut se dépêcher car s’il ne reçoit pas la bénédiction de sa famille avant l’aube, il restera à tout jamais bloqué dans le monde des morts.

Famille + Musique = Combinaison gagnante

L’histoire se passe au Mexique durant la fête des morts. Chaque famille a pour tradition de placer la photo de leurs ancêtres décédés dans une pièce qui leur est réservée et de leur offrir des offrandes. Ceci permettrait aux morts d’avoir le droit de passer dans le monde des vivants pour faire la fête avec eux le temps de la fête des esprits. Cette année, Miguel va tout chambouler et il devra vite rentrer chez lui pour arranger les choses. Mais sa détermination est grande et il compte bien retrouver son arrière-arrière-grand-père pour pouvoir rentrer à la maison tout en poursuivant son rêve de musicien. Pour y arriver, il pourra compter sur l’aide de Dante, un chien qui l’a suivi dans le monde des esprits, et de Chorizo, un esprit presque oublié qui rêve de rejoindre le monde des vivants pour y revoir sa fille. Vous l’aurez compris, les liens familiaux sont très présents dans ce film.

On reste ébahi devant le grand écran du cinéma

Tout au long de l’aventure de Miguel, vous serez transporté par une musique espagnole aux notes chaudes qui accompagnera les différentes parties du film. Les couleurs sont aussi très présentes, en particulier dans le monde des esprits qui est lumineux et très coloré. On pourrait croire que nous sommes dans un rêve. Même les squelettes ont une apparence des plus originales et sympathiques !

Émotions garanties

Mais ces couleurs vives cachent une vérité sombre. En effet, vers la deuxième partie de Coco, nous entrons dans une phase qui va en bouleverser plus d’un. C’est assez étonnant de retrouver ce genre de scénario dans un Pixar. La fin du film est assez touchante et il se pourrait que vous laissiez échapper une larme (ou un torrent de larmes) si vous êtes sensible au dénouement de l’histoire. Personnellement, j’ai éclaté en sanglots devant 3 passages intenses. Pour ne pas vous spoiler je les appelle : le moment triste du film, le moment où j’ai eu de l’empathie pour un personnage et le moment heureux et joyeux. Oui, même pendant ce moment joyeux j’avais les yeux humides. C’est vous dire à quel point ce film m’a émotionnellement secoué.

Un conseil : prévoyez des mouchoirs !

Hésitation 0

Enfin un film à aller voir avec vos enfants, vos parents et vos grands-parents. Préparez-vous à passer un très bon moment devant ce magnifique film d’une durée de près de 1h50 et qui mélange humour, famille, rêve, et plein de surprises. Une chose est sûre, je vais retourner le voir avec mes proches :D

Miguel et sa famille

Découvrez “la critique a chaud” de YellowMan et Yasmin après avoir vu Coco

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.